Dimanche 27 septembre 2020

2 expos à ne pas rater au Prado

Par Monique Auxenfans | Publié le 12/12/2019 à 14:03 | Mis à jour le 12/12/2019 à 14:07
Photo : CC Mudeo del Prado 2016 https://es.wikipedia.org/wiki/Archivo:Museo_del_Prado_2016_(25185969599).jpg
prado madrid

Dans le cadre de la célébration de son Bicentenaire, le  Musée du Prado présente deux expositions très intéressantes : "El Maestro de Papel" et "Sofonisba Anguissola et Lavinia Fontana, l'Histoire de deux femmes peintres".

 

L'exposition "Maestro de Papel" (le professeur de papier) présente des planches pour apprendre à dessiner datant des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles. Celles-ci étaient des instruments pédagogiques essentiels à l'époque où l'apprentissage du dessin se faisait à partir du naturel, de modèles en plâtre ou de dessins fournis par le professeur. 

Grâce à ces planches représentant des études variées et détaillées (corps humains, enfants, animaux, etc...) l'apprenti dessinateur pouvait s'entraîner seul sans avoir recours obligatoirement à la présence et à la suprervision du maître.

Plus de 100 pièces proviennent en grande partie de la Bibliothèque du Musée, qui possède l'une des plus riches collection dans ce domaine, mais aussi de France, d'Italie, des Pays Bas, entre autres. Elles témoignent de l'efficacité de ces planches dans la formation de la discipline du dessin, et l'accès à cet apprentissage.

 

maestro papel prado


"Sofonisba Anguissola et Lavinia Fontana, l'Histoire de deux femmes peintres"

Cette exposition réunit pour la première fois les travaux fondamentaux de deux femmes peintres exceptionnelles dans l'histoire de l'Art de la seconde moitié du XVIe siècle.
65 œuvres (dont 56 correspondent à ces deux artistes) proviennent d'une vingtaine de collections européennes et américaines. 

Elles  permettent de parcourir la trajectoire artistique de celles-ci qui remportèrent un très grand succès auprès de leurs contemporains mais qui tombèrent progressivement dans l'oubli dû à leur condition de femmes.

 

prado madrid

Sofonisba Anguissola, appartenait à la petite noblesse de Cremona, dame de compagnie de la reine Isabelle de Valois, elle exécuta surtout de nombreux portraits d'une excellente facture et devint une référence pour d'autres artistes femmes.

Lavinia Fontana, fille d'un peintre de renom de Bologne, fut la première femme à ouvrir son atelier à elle, une activite importante qu'elle développera par la suite à Florence et à Rome.

A découvrir et ne pas manquer les chefs d'oeuvres de ces deux artistes exceptionnelles et pourtant méconnues de nos jours.

Jusqu'au 2 février 2020
https://www.museodelprado.es/

Nous vous recommandons

monique

Monique Auxenfans

Spécialisée sur les sujets culturels, touristiques et gastronomiques, expatriée au long cours, voyageuse infatigable. Spécialiste de l'Espagne et de l'univers hispanophone.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Francfort Appercu
INTERVIEW

Philippe Jacq : « Le théâtre est un grand vecteur de culture »

Ses apparitions remarquées sur le petit écran et au théâtre en France et en Allemagne ne nous ont pas laissés indifférents. Il revient sur scène avec « Le Bonheur » à Francfort et Wiesbaden. Entretien

Sur le même sujet