Dimanche 20 septembre 2020

Winston Churchill accusé de racisme par un adolescent de 18 ans

Par Charles Flageul | Publié le 16/09/2020 à 18:27 | Mis à jour le 16/09/2020 à 18:36
Churchill statue racisme adolescent

Benjamin Clark, adolescent de 18 ans, comparaîtra devant la cour de Westminster le 9 octobre 2020. Son délit ? Avoir dégradé la statue de Winston Churchill, l’ancien Premier ministre et héros de guerre britannique.

 

Vendredi dernier se tenait une manifestation du groupe écologiste Extinction Rebellion à Westminster. L’objectif de la journée pour ces manifestants était de dénoncer la surconsommation des émissions carbones par l’industrie de l’aviation et l’inaction écologique du gouvernement de Boris Johnson.

Bilan de la journée : 680 personnes arrêtées par les forces de police. Parmi elles se trouvait le jeune adolescent Benjamin Clark venu devant le palais de Westminster pour une toute autre raison. En effet, le jeune homme a profité de la manifestation et du mouvement de foule pour tagger sur la statue de l’ancien Premier Ministre les mots : « Churchill est un raciste. » Avec cette inscription en jaune, Benjamin Clark a voulu rappeler que Churchill a été responsable de la mort de trois millions d’Indiens pendant la terrible famine du Bengale en 1943.

Indigné par la dégradation de la statue de Churchill, le commandant de police Jane Connors affirme que les protestataires ont le droit de marcher dans la rue pour manifester mais ils n’ont en aucun cas le droit de dégrader les lieux de mémoire et de commémoration comme la statue de Winston Churchill. Il juge que l’organisation de ces manifestations sont de plus en plus difficiles à gérer avec les nouvelles restrictions sanitaires gouvernementales.

Qu’en pensez-vous ? Acceptez-vous de voir les statues et lieux de mémoire dégradés ? Benjamin Clarke a-t-il eu raison de protester contre le racisme en dégradant la statue de Churchill ? Est-il légitime de défendre la cause du mouvement Black Lives Matter en dégradant et déboulonnant les statues d’anciens marchands d’esclaves et dirigeants colonialistes ?

 

Pour ne rien perdre de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics.

Nous vous recommandons

Charles Flageul - Journaliste Londres

Charles Flageul

Étudiant en Troisième Année à Sciences Po Aix, je me destine au reportage vidéo.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet