Une œuvre interactive pour les migrants au Tate Modern

Par Lepetitjournal Londres | Publié le 09/10/2018 à 17:25 | Mis à jour le 09/10/2018 à 17:33
Tate Modern - Tania Bruguera - Migrants


L’artiste cubaine Tania Bruguera a pris possession du hall du Tate Modern avec une oeuvre interactive pour la cause des migrants.

L’installation de l’artiste cubaine est constituée d’un immense rectangle de peinture grise thermochromique (qui devient transparente en fonction à la température) dessiné à même le sol, cachant le portrait d'un jeune réfugié syrien. Pour le faire apparaitre les visiteurs doivent s'allonger sur le sol, la chaleur de leurs corps faisant alors réagir la peinture. Pour voir l'intégralité du visage, il est nécessaire que plusieurs centaines de personnes s'allongent en même temps. 


Le jeune réfugié représenté avait fuit la Syrie en 2011 et erré dans les rues de la capitale britannique, avant de recevoir le soutien d'une organisation caritative installée dans le quartier du musée, une solidarité qu'a souhaité souligner Tania Bruguera à travers son installation. L’ouvre sera visible jusqu’au 24 février.


Julien Troussicot

Sur le même sujet
lepetitjournal.com londres

Lepetitjournal Londres

Média de référence des français et francophones de la capitale britannique. Actu, bons plans, bonnes adresses...
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale