Mercredi 28 octobre 2020

Savez-vous pourquoi les cabines téléphoniques de Londres sont rouges?

Par Charles Flageul | Publié le 15/10/2020 à 16:17 | Mis à jour le 15/10/2020 à 16:24
Photo : Pedro Ramos - Unsplash
cabine téléphone londres

Il n’est pas difficile de tomber sur une cabine téléphonique à Londres, vous en trouvez à chaque coin de rue. Mais connaissez-vous l’histoire de ces cabines ? D’où vient le choix de la couleur rouge ? Pourquoi avoir choisi ce design ?

 

Pour la petite histoire…

 

Conçu à l’origine par l’architecte Giles Gilbert Scott, le modèle que nous connaissons aujourd’hui a été créé en 1935 suite à un concours organisé par la société General Post office. À cette époque, la cabine est implantée dans les rues de Londres avant d’être distribuée dans le pays entier et dans les territoires de l’Empire britannique (Malte, les Bermudes, Gibraltar).

Véritable symbole de la capitale britannique, la cabine téléphonique rouge est devenue au fil du temps un objet de collection, à tel point que plus de 2 000 cabines rouges ont été classées « monuments historiques » .

 

Pourquoi le rouge ?

 

Au départ, les couleurs sélectionnées pour le modèle « K2 » devaient être l’argenté et le bleu-vert, mais l’architecte, Giles Gilbert Scott, est finalement revenu sur sa décision en choisissant le rouge ! Selon la General Post Office, la couleur rouge permettait aux cabines d’être repérables de très loin. Mais cela n’est pas la seule explication, le rouge correspond également à la couleur de l’uniforme des armées du Royaume-Uni.

 

Mais à quoi servent-elles aujourd’hui ?

 

Eh bien ! À plus grand-chose ! Déclassifiées et concurrencées par les progrès technologiques, les cabines téléphoniques sont de moins en moins nombreuses au Royaume-Uni.

En 2017, British Telecom, l’opérateur britannique de télécommunications, a annoncé « le démantèlement de la moitié d’entre elles, soit 20 000. Et pour cause, l’entretien et la restauration des cabines rouges coûtent excessivement cher » . Mais pas de panique, les cabines ne vont pas disparaître de sitôt !

Aujourd’hui, de nombreuses entreprises tentent de redonner une seconde vie aux célèbres cabines rouges en les transformant en aquarium, coffee shop ou encore en bibliothèque. Par exemple, en 2014, la société Red Kiosk Company a réaménagé deux cabines en café à Brighton. Cette idée a permis à l’entreprise d’en développer douze au Royaume-Uni dont quatre à Londres.

 

Pour ne rien perdre de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics.

Nous vous recommandons

Charles Flageul - Journaliste Londres

Charles Flageul

Étudiant en Troisième Année à Sciences Po Aix, je me destine au reportage vidéo.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet