Jeudi 1 octobre 2020

Projet de loi controversé : Johnson obtient une première victoire

Par Corentin Mittet-Magnan | Publié le 15/09/2020 à 15:25 | Mis à jour le 15/09/2020 à 15:32
Photo : Parliament.uk
loi brexit johnson parlement

Le projet de loi permettant au Royaume-Uni de passer outre une partie des dispositions de l’accord de retrait a été approuvé en première lecture hier à la Chambre des communes.

 

Boris Johnson, venu en personne au parlement défendre son projet, a obtenu une première victoire. Tard hier soir les députés ont adopté, avec 340 voix pour et 263 contre, la loi sur le marché intérieure qui vampirise les discussions sur le Brexit depuis une semaine. Cette majorité de 77 voix n’est pas surprenante au vue du nombre de députés conservateurs élus à la chambre basse, mais il est important de noter qu’un certain nombre d’entre-eux se sont abstenus et que deux sont même allés jusqu’à voter contre.

Le Premier ministre s’est voulu rassurant en précisant que le projet était un « filet de sécurité » et ne constituait qu’une « politique d’assurance » qu’il ne comptait pas utiliser si l’Union Européenne accepte ses demandes. Il accuse d’ailleurs cette dernière de vouloir « créer une frontière douanière » à l’intérieur du Royaume-Uni, donnant l’impression qu’il découvre les conséquences d’une sortie du marché commun sur l’économie de l’Irlande du Nord dont les échanges commerciaux avec la République d’Irlande, membre de l’UE, sont très importants…

Si ce premier vote favorable est une petite victoire, le plus dur reste à venir avec l’ouverture aujourd’hui des débats pour amender la loi. Un amendement visant à faire systématiquement valider par le Parlement chaque changement dans l’accord de retrait a notamment été déposé et doit être voté la semaine prochaine. Cette deuxième phase législative sera la plus difficile à traverser pour Boris Johnson.

 

Pour ne rien rater de l’actualité londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet