Dimanche 20 septembre 2020

Plus de place aux piétons à Londres et plus d’intérêt à marcher

Par Sarah-Laure Grossmann | Publié le 04/06/2020 à 16:07 | Mis à jour le 04/06/2020 à 16:14
Photo : Volkan Olmez - Unsplash
marche pietons londres

Face à l’afflux de piétons et cyclistes en déconfinement, le maire de Londres se prépare à bannir les voitures de certaines rues et ponts de la ville, tels que les Waterloo Bridge et London Bridge.

 

Sadiq Khan encourage aussi les « boroughs » à élargir les trottoirs pour favoriser les piétons. Les travaux sont lancés et environ 5 000 m² d'espace de trottoir supplémentaire ont déjà été ajoutés par Transport for London (TfL) au cours du mois de mai. Beaucoup d’études l’affirment : la pratique régulière de la marche à pieds réduirait les risques de maladies cardiaques et même de cancer. Marcher fait donc du bien au corps mais aussi à l'esprit !

Les 5 avantages de la marche en ville

Déambuler dans les rues comme un touriste : l’environnement urbain de Londres offre des vues superbes depuis les parcs, une architecture riche et variée dans tous les quartiers ou encore une culture de rue parfois surprenante.

S’assurer une bonne dose de bonne humeur : la marche augmente la fabrication de dopamine, ocytocine et sérotonine dans le corps, les fameuses hormones liées au plaisir et au bonheur… et cela, sans avoir à transpirer afin d’en obtenir les avantages !

Faire des économies : à part une bonne paire de chaussures, la marche ne coûte rien. Perdre du poids sans effort : le rythme moyen de la marche est de 5 à 8 km par heure, une allure considérée comme modérée à intensive. Par exemple, en une heure, une personne de 65 kg brûle en moyenne 460 calories en marchant à un rythme de 7 km/h.

Augmenter la qualité de votre sommeil : pour évacuer le stress (et la caféine !) accumulé après une journée de travail, rien de mieux qu’une bonne marche pour trouver le repos le soir venu.

Être bien dans ses baskets

La règle d’or d’une bonne marche, c’est d’avoir les bonnes chaussures. Contrairement aux randonnées dans la nature, les adeptes des parcours en ville doivent privilégier les chaussures de running, légères, flexibles et capables de bien amortir les chocs. La paire de baskets étant devenue un accessoire de mode à part entière, elle s’intègre mieux dans le milieu du travail. Si ce n’est pas votre cas, faites comme la plupart des anglo-saxons, laissez vos chaussures de ville au bureau et chaussez-les seulement en arrivant.

Les App pour trouver l’itinéraire qui vous convient

Les pages dédiées sur le site de Transport for London (TfL) sont pleines d’informations et liens utiles pour trouver les routes accessibles aux marcheurs. Pour explorer les espaces verts ou découvrir les balades autour de chez vous, essayez GoJauntly. CityMapper permet de comparer le prix et le temps de trajet entre les différents modes de transport, y compris Uber, le vélo et la marche. Enfin, grâce à une montre connectée, vous pourrez même suivre votre activité physique, comptez votre nombre de pas et vous fixez des objectifs journaliers.

Il est maintenant temps de lacer vos baskets et d’explorer les rues de la capitale…

Sarah-Laure Grossmann rédactrice

Sarah-Laure Grossmann

Rédactrice freelance et spécialiste de la communication : la créativité et la curiosité sont mes moteurs.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet