Dimanche 20 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Officiel : Theresa May demande à l’UE de reporter le Brexit

Par Marie Colombier | Publié le 20/03/2019 à 16:38 | Mis à jour le 20/03/2019 à 17:09
theresa may demande UE report Brexit Royaume-Uni politique accord

1000 jours après le référendum du 23 juin 2006 sur le Brexit, le gouvernement britannique demande trois mois supplémentaires à l’UE pour tenter de faire ratifier un accord de sortie.

Pendant des mois Theresa May a martelé que le Royaume-Uni sortirait bien de l’Union européenne le 29 mars, et ce quelles qu’en soient les conditions. Aujourd’hui la Première ministre britannique a envoyé une demande de report officielle de la date du Brexit à Donald Tusk, Président du Conseil européen.

Theresa May demande un report du Brexit au 30 juin

Alors que la pensionnaire du 10 Downing street avait annoncé la semaine dernière un report à long terme du Brexit en cas de nouveau rejet de son accord, celle-ci a finalement opté pour un report “court” de trois mois : le 30 juin. Lors d’une rencontre ministérielle houleuse hier soir, les ministres pro-Brexit ont menacé Theresa May de rejeter une fois de plus le texte qu’elle défend et de ne pas soutenir son accord. La Première ministre s’est donc décidée pour un report au 30 juin 2019, seulement.

Michel Barnier : “Nous attendons de savoir ce que Madame May va demander”

Les chefs d’Etats européens sont consternés par l’enlisement de la situation, due à la division du Parlement britannique sur les formes que doit prendre le divorce. Ils ont été clairs : toute extension devra être dûment justifiée. Michel Barnier, négociateur en chef de l'UE pour le Brexit a d’ailleurs précisé sur ce sujet : « Nous attendons de savoir ce que Madame May va demander, si c'est une extension longue, une extension courte, et surtout pour quelles raisons elle demandera cela (…). Je vous rappelle qu'une extension, c'est une prolongation de l'incertitude ».

Theresa May proposera son accord au vote du parlement la semaine prochaine

Theresa May espère encore faire ratifier son accord par le Parlement la semaine prochaine. Encore faut-il qu’elle réussisse à convaincre les députés récalcitrants du bien-fondé de son texte et que John Bercow, Président de la Chambre des Communes, accepte de soumettre l’accord au vote du Parlement pour la troisième fois.

L’incertitude demeure et l’UE reste ferme

« Nous devrons probablement nous rencontrer à nouveau la semaine prochaine. Madame May doit faire approuver le report par le Parlement britannique » a annoncé hier Jean-Claude Juncker, Président de la Commission européenne. « Quoi qu’il arrive il n’y aura plus de négociations » a-t-il ajouté.

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet