TEST: 2269

Miss Germany 2020 : la gagnante qui casse tous les codes des concours

Par Fiona Barrile | Publié le 24/02/2020 à 10:29 | Mis à jour le 24/02/2020 à 10:36
Photo : @MissGermany
Miss Germany Allemagne concours beauté

Mi-février, le jury de Miss Germany 2020 marquait l’histoire des concours de beauté, en décernant la couronne à Leonie von Hase, une mère de famille gérante d’une boutique de vêtement, de 35 ans.

 

En 1970, le concours de Miss Monde était remporté par une femme noire, pour la première fois. À l’époque, cette victoire représentait une grande évolution pour la femme et les personnes de couleur. Et cette année, 50 ans plus tard, c’est un nouveau pas qui est franchi avec Miss Germany. En effet, samedi 15 février, la couronne allemande était décernée à Leonie von Hase, une mère de famille de 35 ans ! Cette gérante d’une boutique en ligne de vêtement, ne rentre pas dans les cases des concours de beauté traditionnels. En France et au Royaume-Uni notamment, les femmes ne doivent pas avoir plus de 24 ans et doivent être célibataires et sans enfant. Mais en Allemagne, les règles ont été modifiées, augmentant la limite d’âge à 39 ans. L’occasion pour Leoni, de montrer ce qu’elle vaut.

Une Miss Germany authentique

Parmi les candidates de Miss Germany 2020, Leonie von Hase était la plus âgée. Représentante du Land de Schleswig-Holstein, dans le nord de l’Allemagne, elle a été élue par un jury entièrement féminin. Et celui-ci a décidé de juger au-delà du physique en s’intéressant tout particulièrement à la personnalité, au caractère et aux parcours professionnels et personnels des candidates. Or, Leonie, 35 ans, mère de famille et auto-entrepreneuse remplissait tous les critères de sélection. C’est donc avec beaucoup d’émotion qu’elle a reçu, samedi 15 février, la couronne Miss Germany, ainsi qu’une voiture d’une valeur de 37 000 euros et une entrevue avec le magazine Joy. On la retrouvera bientôt pour la 70ème cérémonie de Miss Monde où elle risque un peu de dénoter au milieu de toutes ses cadettes. Et qui sait ? 50 ans plus tard, le concours international marquera peut-être à nouveau l’histoire.

Fiona Barrile, Étudiante en deuxième année de Master à l’Ecole du Journalisme de Nice

Fiona Barrile

Étudiante en deuxième année de Master à l’Ecole du Journalisme de Nice.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale