Mardi 24 novembre 2020

LOGEMENT – Nos bons conseils pour trouver une colocation à Londres

Par | Publié le 26/09/2016 à 16:00 | Mis à jour le 19/11/2016 à 16:52

 

Chers francophones, l'heure est venue de dédiaboliser la recherche d'une colocation à Londres. Trouver un logement dans la capitale britannique est certes un défi, mais pas une mission impossible. LePetitJournal.com a testé pour vous les différentes plateformes et vous livre ses conseils. Le premier ? N'hésitez pas à vous inscrire sur plusieurs sites mentionnés ci-dessous. La règle d'or est d'être omniprésent et actif. La chasse à la coloc' est ouverte ! 

 

HOUSE LONDON TRIP  ????   www.houselondontrip.com

Points forts : logements vérifiés / en français / prise en charge complète par des professionnels/ prise en charge de l'oyster card, carte SIM? 

Points faibles : service payant.

Avec House London Trip, vous ne vous occupez de rien ! L'équipe est aux petits soins avec vous : contactez-la par mail, téléphone ou via les réseaux sociaux et exposez-lui vos critères. Votre demande est alors étudiée, et s'ils peuvent y répondre favorablement, alors un acompte vous est demandé. Une recherche personnalisée payante, mais de qualité qui vous permet d'être plus exigeant. House London Trip chasse les appartements à votre place, et vous présente uniquement ceux susceptibles de vous plaire. Ce service peut se faire à distance avec une visite via webcam (formule « visite à distance » à £269), ou bien directement sur place. Le tarif varie alors selon si la plateforme se charge de vous loger dans une auberge de jeunesse le temps des recherches (formule « privilège » à £329) ou pas (formule « clef en main » à £239). Le super bonus ? Tous les petits embarras sont pris en charge : Oyster Card, carte SIM, rendez-vous pour le NIN, aide à l'ouverture d'un compte bancaire et enregistrement au service médical et médecin traitant sont inclus. House London Trip fait donc d'1 pierre ?7 coups ! 

 

SPAREROOM  ???    www.spareroom.co.uk

Points forts : la carte qui indique la localisation de la colocation/ le nombre et la précision des informations données par le vendeur/ les informations sur les colocataires/ la mention du montant des charges et de l'acompte(4)/ tous les membres sont vérifiés via leur carte d'identité/ existe en application. 

Points faibles : obligation de se créer un compte (gratuit)/ certaines annonces sont payantes (24% environ)/ un peu complexe d'utilisation.

Colocation, Londres, conseils, recherche, appartement, partagerAprès une rapide inscription gratuite, le site est opérationnel. Dans l'onglet « Home », rentrez le quartier (ou son code postal) où vous souhaitez trouver une colocation, cochez « rooms for rent » puis cliquez sur « search now ». Une fois encore, une recherche avancée (« advanced search ») est proposée sur la gauche : focalisez-vous sur le prix(1) ! 

Vous n'avez plus qu'à faire défiler les offres. Attention, certaines annonces, marquées d'un « Early Bird Access », sont payantes ! £10,99 si vous voulez y accéder durant 7 jours, £16,99 pour 14 jours et £23,99 pour 28 jours. De plus, dans l'onglet « place ad », vous avez la possibilité de créer votre propre annonce pour que les loueurs viennent d'eux-mêmes à votre rencontre. Cliquez sur « place room wanted advert » et suivez les différentes étapes. Une fonctionnalité qui se révèle bien utile. 

« Moi je n'ai utilisé que ça, et j'ai trouvé ! C'est un super site, mais aussi une application que tu peux avoir partout avec toi. La recherche est très personnalisée, par contre il faut être patient : en 2 semaines, j'ai été mise en contact avec 50 personnes minimum »  Adélaïde

 

 

GROUPE FACEBOOK TROUVER UNE COLOCATION SUR LONDRES  ???

www.facebook.com/groups/382713928489006/?fref=ts 

Points forts : en français/ annonces de particuliers, mais aussi d'agences.

Points faibles : les agences publient les mêmes annonces chaque jour/ site non sécurisé, les identités des particuliers ne sont pas vérifiées (gare aux arnaques, rares, mais possibles). 

Colocation, Londres, conseils, recherche, appartement, partagerLe groupe Facebook « Trouver une colocation ou un appartement sur Londres » est l'un des plus réputés. De nombreuses offres de logement sont publiées chaque jour par des particuliers, mais aussi par des agences. C'est ce qui est intéressant ici : les petites agences londoniennes dont vous n'auriez jamais entendu parler autrement viennent seules à vous. Vous pouvez très facilement envoyer un message privé à l'agent via le réseau social, et ainsi avoir un échange rapide, simple, efficace et convivial. Le plus ? Etant un groupe francophone, pas besoin de s'arracher les cheveux avec la langue de Shakespeare. Le moins ? Qui dit agence, dit bien évidemment frais d'agence(4).  

 

LONDON NEST  ???    www.londonnest.com

Points forts : prise en charge par des professionnels / spécialisé dans les séjours sur le court terme / logements vérifiés. 

Points faibles : frais d'agence d'environ 210?.  

Sur le même principe que London House Trip, il vous suffit d'appeler ou d'envoyer un email à l'équipe, qui cette fois est anglaise. Une fois les critères de recherche exposés, les professionnels vous proposent les appartements qu'ils détiennent dans leur banque de données. Après une visite (facultative), c'est à vous de faire votre choix. Certaines offres sont visibles sur leur site. Les prix vont de £130 par semaine pour une chambre simple, à £160 pour une chambre double. 

 

GUMTREE  ??    www.gumtree.com

Points forts : site entièrement gratuit / ne nécessite pas de créer un compte pour contacter les vendeurs / existe en application. 

Points faibles : prise en main légèrement compliquée / nécessite un compte pour se créer une liste de favoris / les logements ne sont pas vérifiés.

Colocation, Londres, conseils, recherche, appartement, partagerCette plateforme est l'équivalent de Leboncoin en France et fonctionne sur le même principe de petites annonces. Voici la marche à suivre : cliquez sur l'icône « PROPERTY » en haut de la page, puis « to share » et « offered ». Laissez la barre « I'm looking for? » vide. Par contre, indiquez le quartier dans lequel vous cherchez votre colocation dans « postcode or location »? et pressez « GO ». Si vous avez des exigences particulières (chambre simple, double, qui accepte les animaux, fumeur?), une fenêtre à gauche vous permet de filtrer les annonces. Il n'y a pas de secret : plus vous êtes difficile, plus vos chances de trouver un logement sont minces? Le conseil de la rédac' : renseignez seulement le prix maximal(1) que vous êtes prêts à dépenser. 

Il ne vous reste plus qu'à naviguer sur le site. Les annonces sont exposées, des plus récentes aux plus anciennes. Soyez attentifs lors de la lecture, ne négligez pas les photos, la position sur la carte ni la description. Vous êtes intéressé ? Contactez le loueur via email ou sms(2). La meilleure solution reste de faire les deux(3).

« Gumtree est un incontournable qui m'a permis de trouver mon logement. On y trouve tout ce que l'on souhaite sans grande difficulté. Il est vraiment très simple d'utilisation et je le conseille à tous ! »  Florian

 

EASYROOMMATE  ??   www.easyroommate.com

Points forts : inscription basique gratuite / nombreuses offres / prix abordables / le plan situant le logement/ site facile d'utilisation/ existe en application. 

Points faibles : création d'un compte obligatoire / extensions payantes/ les logements ne sont pas vérifiés.

Colocation, Londres, conseils, recherche, appartement, partagerSur le même principe que les autres plateformes, vous pouvez faire une recherche avancée grâce à la fenêtre sur la gauche après une rapide inscription. Nous ne le répèterons jamais assez : ne soyez pas trop exigeants ! Rien d'extraordinaire, la présentation est semblable aux autres. Si vous utilisez ce site gratuitement, alors vous ne pourrez contacter que les annonces « premium member » (en bleu). Les offres « basic member » (en vert) vous seront fermées, à moins que vous ne deveniez vous-même premium en payant £9,90 pour 7 jours, £14,90 pour 14 jours ou £19,90 pour 30 jours. 

Cette plateforme est la plus simple d'utilisation, et les annonces payantes sont largement minoritaires. N'hésitez pas à suivre les conseils généraux cités plus bas pour un plus grand taux de réussite.

« J'ai été plutôt déçu par ce site. Il est pourtant très fonctionnel, les recherches sont rapides et il y a beaucoup d'annonces? Cependant, les différents messages, mails et alertes que j'ai reçus n'avaient souvent aucun rapport avec ma recherche initiale. »   Léo

 

LES FLOPS?  ?

Colocation, Londres, conseils, recherche, appartement, partagerL'agence Fox London propose des offres alléchantes, mais qui sont bien loin de la réalité. Une jeune expatriée française, Marie, témoigne de son expérience quelque peu désagréable : « L'agence Fox London est une arnaque. La chambre ne correspondait pas à la localisation que l'agent immobilier m'a donné et je me suis retrouvé en zone 3, ce qui a eu un impact sur mon budget transport. La majorité des meubles étaient cassés, et aujourd'hui ils veulent le déduite de ma caution. Je n'ai pas eu d'eau dans la douche pendant une semaine, et j'ai du gaz seulement le premier mois de la location (sur 5 mois). Lorsque j'ai demandé à changer de chambre, on m'en a proposé une seule à 1h30 de mon stage. Peu importe le niveau de désespoir et de fatigue, toujours visiter la chambre avant de signer quoi que ce soit ». https://londonfoxlettings.co.uk

Weroom est un autre site en français qui présente de nombreux avantages lors des recherches (nombreuses annonces, pas d'inscription obligatoire, en français, en euros?). Le hic ? Certes, vous pouvez regarder les annonces et contacter les offreurs gratuitement, mais si vous voulez lire la réponse du loueur, vous devez dégainer votre carte bleue ! Etes-vous réellement prêt à payer juste pour vous entendre dire que la chambre n'est plus disponible ? Car c'est le risque que vous courez. Une plateforme que l'on recommande peu? www.weroom.com/fr 

 

CONSEILS GENERAUX 

(1) Attention aux prix affichés ! Certains sont indiqués PW (« per week » = par semaine) et d'autres PCM (« per calendar month » = par mois). De plus, tous les tarifs sont en livres sterling, pensez à les convertir en euros. Pour exemple, £230 PW vaut environ 267?.

Colocation, Londres, conseils, recherche, appartement, partager(2) Le loueur se trouve généralement au Royaume-Uni. Pour envoyer un sms sans frais, télécharger une application telle que Skype ou Whatsapp, qui sont les plus répandues. 

(3) Dans vos emails et sms envoyés, n'oubliez pas de préciser à la fin votre adresse email personnelle, ainsi que votre numéro de téléphone (avec l'indicatif +33 pour les Français) ou votre identifiant Skype, afin de faciliter les futurs échanges. Le mieux est de rédiger un texte-type travaillé, que vous conservez et copiez/collez aux différents vendeurs. C'est un gain de temps considérable et vous ne risquez pas d'oublier des informations. 

(4) Généralement, le prix inclut déjà les charges (eau, électricité, gaz, wifi), mais renseignez-vous pour plus de sécurité. Un acompte, une caution, voire des frais d'agence sont aussi souvent nécessaires, n'oubliez pas de les prendre en compte.  

Pensez aux petites questions pratiques : les draps sont-ils fournis ? Les cintres ? Un étendoir ? Y a-t-il une machine à laver ? La wifi ? ?

Enfin, il ne sert à rien de s'y prendre trop tôt. En effet, les loueurs refusent généralement de réserver leurs chambres, pour la simple et bonne raison qu'ils ne font pas de bénéfices en laissant une chambre libre durant plusieurs semaines? Premier arrivé, premier servi ! Deux semaines à l'avance semble être le délai raisonnable. 

Auriane Duroure et Angélica Tarnowska (www.lepetitjournal.com/londres), le 26 septembre 2016

 

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Singapour Appercu

La tête dans les étoiles avec Claudie Haigneré

A Singapour, dans le cadre du festival vOilah! 2020, une conférence en ligne a été organisée pour recueillir le témoignage de femmes scientifiques. Lepetitjournal.com a rencontré l’une d'elles.