Lundi 25 mai 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les théories du complot font s’enflammer les antennes 5G

Par Maxime Cliet Ruzza | Publié le 07/04/2020 à 16:37 | Mis à jour le 07/04/2020 à 16:44
Photo : Antenne 5G - EE
Antenne 5G St Pauls Londres EE

Dans plusieurs villes du Royaume-Uni, des antennes 5G ont été incendiées. Des théories du complot sont en cause, et notamment celle indiquant que la 5G aide à propager le coronavirus.

 

À Birmingham, Liverpool, Melling (dans le Meyerside) ou encore à Belfast, des antennes 5G ont été incendiées ces derniers jours. Ces incendies ont tous été provoqués volontairement suite à une vidéo virale qui circule sur internet ces derniers jours. Selon cette vidéo – très populaire au Royaume-Uni – les antennes 5G seraient responsables de la transmission du coronavirus. Il est aussi supposé que le coronavirus a été créé pour masquer les effets néfastes de la 5G sur sur les humains. Amanda Holdenn, jurée de Britain’s Got Talent, a partagé sur Twitter une pétition qui demande au gouvernement d’interdire la 5G à cause de son implication dans l’épidémie de coronavirus. De même, la chanteuse américaine Keri Hilson a posté il y a presque un mois sur Twitter que l’Afrique était épargnée par l’épidémie, car il n’y avait pas d’antennes 5G sur le continent, selon elle.

Outre le caractère illégal de ces actions, le gouvernement britannique au travers de Michael Gove, ministre d’Etat au Bureau du Cabinet, a déclaré que cela était une « dangereuse absurdité ». Le Département pour le Digital, la Culture, les Médias et le Sport – DCMS – a également indiqué sur Twitter qu’il n’y avait « absolument aucune preuve crédible du lien entre la 5G et le coronavirus ». L’organisme fullfact.org a de son côté publié un article réfutant la responsabilité de la 5G dans la transmission du virus. 

Les autorités et opérateurs appellent donc au calme, d’autant plus que sur les quatre tentatives d’incendie, au moins une tour ne comportait pas d’antenne 5G. Les réseaux sociaux ont reçu la demande de limiter la diffusion de théories complotistes.

 

Pour ne rien perdre de l'actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

 

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet