Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

La période de transition du Brexit prolongée de plusieurs années ?

Brexit deadline report prolongation négociationsBrexit deadline report prolongation négociations
Markus Spiske - Unsplash
Écrit par Benjamin Wettling
Publié le 1 avril 2020, mis à jour le 2 avril 2020

Alors que la période de transition se termine le 31 décembre 2020, l’Union Européenne presse le gouvernement britannique pour qu’il repousse la date limite des négociations.

Il y a quelques jours, LePetitJournal.com vous expliquait que les négociations pour le Brexit étaient au point mort depuis l’arrivée de l’épidémie en Europe. Des négociations qui sont pourtant plus pressantes que jamais, alors que la deadline imposée par Boris Johnson se rapproche à grands pas.

 

 

La deadline repoussée ?

 

C’est dans cette optique que le parti majoritaire du Parlement Européen, le Parti Populaire Européen, a appelé ce lundi le gouvernement Johnson à prolonger la période de transition du Brexit. Au regard des circonstances, difficile en effet d’imaginer une seule seconde que les négociations aboutiront à temps. C’est ce que confirme Christophe Hansen, membre du parlement Européen : « Au vu des circonstances extraordinaires, je ne vois pas comme le gouvernement du Royaume-Uni choisirait de s’exposer au double effet du coronavirus et de la sortie du marché unique européen, ce qui ajouterait inévitablement des perturbations économiques, qu’il y ait un accord ou non ».

 

 

Le début d’un bras de fer ?

Une date limite qui peut être repoussée d’un ou deux ans si les deux parties se mettent d’accord avant le 1 er juillet. « La balle est dans le camp des Britanniques » pour David McAllister, membre du parlement à la tête de la commission sur les relations futures entre l’Union Européenne et le Royaume-Uni. Cependant le gouvernement Johnson ne semble pas vouloir changer de cap : « La période de transition se termine le 31 décembre 2020, comme le dispose la loi britannique, et le premier ministre a clairement indiqué qu’il n’avait pas l’intention de la changer » a déclaré un porte- parole du gouvernement. Un bras de fer s’engage donc entre Johnson et l’Union Européenne, sur fond de course contre la montre…

Une affaire à suivre.

 

 

Pour ne rien perdre de l'actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

© lepetitjournal.com 2024