Samedi 28 novembre 2020

La France et l’Allemagne confinés, le Royaume-Uni va-t-il suivre ?

Par Marie Lagache | Publié le 29/10/2020 à 18:20 | Mis à jour le 29/10/2020 à 18:20
Photo : Edward Howell-Unsplash
Confinement Royaume-Uni France Allemagne

Suite aux annonces d’Emmanuel Macron et d’Angela Merkel mardi 28 octobre sur le reconfinement, les réactions du gouvernement de Boris Johnson sont épiées.

A qui le tour ? La France et l’Allemagne ont annoncé hier un reconfinement. Des déclarations d’Emmanuel Macron et d’Angela Merkel qui suscitent une inquiétude de l’autre côté de la Manche, où les Britanniques se demandent si le Royaume-Uni va lui aussi se reconfiner et suivre les pays européens ou maintenir son cap.

Le gouvernement britannique a défendu ce matin dans la presse anglaise sa stratégie de lutte contre la propagation du Covid-19 grâce à des mesures locales. Ces dernières reposent sur les trois niveaux d’alerte en fonction du risque de transmission du coronavirus et permettent d’appliquer des règles différentes en fonction des différentes villes.

Un reconfinement évité au maximum par le gouvernement

Les autorités britanniques souhaitent éviter au maximum une approche nationale globale, avec un reconfinement, comme cela va être le cas en France ou Allemagne. Du côté français ce nouveau verrouillage national débutera vendredi 30 octobre et implique de nouvelles mesures parmi lesquelles : le télétravail généralisé, les écoles jusqu’au collège ouvertes, les rassemblements interdits, les restaurants et bars fermés, ainsi qu’une grande partie des commerces.

Les Allemands verront quant à eux, du 2 au 30 novembre, les restaurants et institutions sportives ou culturelles fermées, ainsi que les rassemblements limités. Au Royaume-Uni, de manière générale, il existe une forte division entre le nord et le sud du pays, qui sont touchés de manière inégale par le Covid-19, et donc aussi par les mesures de restrictions. Une situation qui commence à créer des tensions, même au sein du parti conservateur de Boris Johnson.

Pour les scientifiques britanniques : “plus tôt est mieux que plus tard”

Les scientifiques britanniques se montrent eux aussi très critiques envers la position du gouvernement et ne semblent pas du même avis que Boris Johnson sur la question du reconfinement. Steven Riley, de l’Imperial College of London, a déclaré pour la BBC : “Si nous finissons par utiliser ces restrictions qui ont été introduites ailleurs en Europe aujourd'hui et hier, nous devrions penser au moment choisi - et le plus tôt est mieux que plus tard”.

Jeremy Farrar, membre du Sage, qui conseille le gouvernement sur la gestion de la pandémie, a quant à lui commenté la situation sur Twitter : “Retarder est en soi une décision avec des conséquences”. Pour autant, le reconfinement reste, à l’heure actuelle, pour le gouvernement de Boris Johnson une option qui, selon lui, serait plus destructrice pour la vie des Britanniques que les mesures locales mises en place. Et vous, qu’en pensez-vous ?

 

Pour ne rien perdre de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Nouvelle-Calédonie Appercu
SPORT

Wind-Surf : Sarah Hauser entre au Guinness World Records

La windsurfeuse Calédonienne Sarah Hauser entre au Guinness World Records pour la plus haute vague wind-surfée par une femme à 10,97 mètres de haut à Haiku, Hawaï, USA le 31 Décembre 2019.

Sur le même sujet