TEST: 2269

Jordan et Adélie, ambassadeurs de la cuisine française à Londres

Par Colin Porhel | Publié le 26/03/2021 à 14:07 | Mis à jour le 29/03/2021 à 09:54
Photo : Sweet and Salted
Sweet and Salted

Installés à Londres depuis quatre ans, Jordan et Adélie, partenaires à la ville comme à la scène, émoustillent les papilles des Londoniens grâce à des plats aussi bien sucrés que salés.

 

La création d’une entreprise tient parfois à peu de choses. Pour Sweet and Salted, ce fut l’histoire d’un rendez-vous qui devait n’être au départ qu’un simple flirt. « Avec Jordan, nous nous sommes rencontrés via un site de rencontre à Levallois, près de Paris, deux jours après avoir pris mon billet simple pour Londres », raconte Adélie.

Comme prévu, la jeune femme s’envole quelques semaines après vers la capitale britannique. Mais l’alchimie au sein du couple naissant s’avère telle, que la distance ne suffit pas à séparer les deux amoureux. Et quatre mois plus tard, Jordan décide de rejoindre sa chère et tendre au royaume de Sa Majesté.

 

Sweet and Salted : un projet mûri de longue date

Arrivé à Londres, Jordan se fait rapidement embaucher à Marylebone, chez Kayser. Il enchaine ensuite quelques expériences peu fructueuses avant de démissionner de son dernier poste. Les deux tourtereaux partent alors fêter la nouvelle année à New-York, ville dans laquelle la cuisine française est particulièrement appréciée. Le point de départ d’un projet qui les mènera à la création de Sweet and Salted. « J’ai toujours voulu posséder mon propre restaurant, et Adélie, diplômée d’une école de communication, souhaitait depuis longtemps fonder sa propre entreprise », explique Jordan.

Ils commencent par poster les photos des plats du jeune chef sur un compte Instagram dédié, avant d’acquérir le statut d’auto-entrepreneur en juin 2018. S’ensuit une longue phase de réflexion de sept mois, ponctuée par la naissance de leur fils. Mais, des suites d’un voyage à Malte, Adélie et Jordan se décident enfin à lancer leur propre affaire. Leurs galettes des Rois connaissent alors un succès retentissant, avec plus de 170 commandes en quelques semaines.

 

Sweet and Salted
                                                                                                                                                Photo : Sweet and Salted 

 

Une cuisine gourmande aux saveurs du monde

Devant la demande croissante, les deux amoureux choisissent de diversifier progressivement leur offre. Chacun apporte sa pierre à l’édifice ; lui en cuisine, elle en tant que chargée des relations commerciales et du marketing. Aujourd’hui, ils proposent des plats sur-mesure livrés directement à domicile, tant aussi bien pour des grands buffets que pour des diners plus intimistes. « Souvent, les clients arrivent avec leurs envies et je leur concocte ensuite un menu personnalisé », précise Jordan, qui s’est spécialisé dans la pâtisserie après l’obtention de son brevet professionnel.

« Je m’inspire autant de grands chefs, à l’image de Cédric Grolet, que du boulanger du coin de la rue », explique celui qui dit aussi lire beaucoup de livres de recettes. S’il reste attaché à ses racines françaises, sa cuisine gourmande et généreuse se base également sur des saveurs plus exotiques. « Je reste ouvert à tous les types de cuisine, expose Jordan. Par ailleurs, je m’attèle à respecter au maximum les saisons et à utiliser toutes les parties des aliments afin de ne rien gâcher ». Une affirmation immédiatement confirmée par Adélie, qui reconnaît, dans un grand éclat de rire, garder les têtes de crevettes pour que son mari en fasse ensuite une sauce inimitable.

Toujours avide de nouveaux défis, le couple réfléchit désormais à ouvrir une boutique physique à Londres. Un projet ambitieux qui n’en est encore qu’à ses prémices, mais qui pourrait bien voir le jour dans les mois à venir. Pour le plus grand bonheur des amoureux de la gastronomie.

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Colin Porhel - journaliste

Colin Porhel

Etudiant en troisième année de licence en Langues Etrangères Appliquées à l’Université de Brest Occidentale (UBO).
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale