TEST: 2269

Harry & Meghan face à Buckingham : la bataille royale

Par Vanessa Arnal | Publié le 26/03/2021 à 17:01 | Mis à jour le 26/03/2021 à 17:11
Photo : Sue - Flickr
harry meghan buckingham interview

Depuis leur interview consacrée à leur rôle au sein de la famille royale, Harry et Meghan ont créé une véritable tornade au sein du Royaume-Uni.

 

Le 7 mars dernier, le prince Harry et son épouse Meghan Markle accordaient une interview à l’animatrice américaine Oprah Winfrey. Diffusée le lundi 8 mars sur la chaîne britannique ITV, l’émission a rassemblé plus de 11 millions de téléspectateurs en Grande-Bretagne. Le couple a suscité une immense curiosité pour provoquer une véritable « audience de blockbuster ».

L'interview constitua la première intervention publique de Meghan et Harry depuis leur départ de la famille royale. Départ officiellement prononcé le 19 février 2021, date à laquelle un porte-parole de Buckingham avait entériné auprès de la presse que le couple s’était libéré de ses titres officiels. Au programme de l’interview : ledit départ, la nouvelle vie du couple aux États-Unis, ainsi que le mépris et le racisme dont Meghan a affirmé avoir été victime, sans omettre la couleur de peau de son fils Archie avant même sa naissance. Des révélations qui ont fait l’effet d’un cataclysme à Buckingham et plus généralement dans toute la Grande-Bretagne.

 

Les réactions de Buckingham

Des suites de l’interview d’Harry et Meghan, les réactions se sont démultipliées. Après avoir gardé le silence pendant 48 heures, la Reine répondait dans un bref communiqué aux accusations portées contre la famille royale concluant qu'« Harry, Meghan et Archie resteront des membres très aimés de la famille ». Par la suite, le duc de Cambridge s’était aussi exprimé sur le sujet. Le Prince Charles, quant à lui, avait pris la décision de ne pas commenter l’affaire, certaines sources le relatant « effondré » par la situation.

Alors que nous apprenions que la cote de popularité d’Harry et Meghan était en chute libre, et qu’aucun membre de la famille royale n’avait encore contacté Meghan suite à l’entretien, Harry, Charles et William ont pris soin, quant à eux, de se parler. Une discussion jugée « non productive » par Gayle King, célèbre journaliste et amie de Meghan Markle.

 

Une affaire au cœur de la presse britannique

Le lendemain de la diffusion de l’interview, tous les journaux britanniques se sont empressés d’en faire leur sujet à la Une. Sur ces premières pages, des gros titres forts. « La pire crise royale depuis 85 ans », « Qu’ont-ils fait ? », ou encore « Si triste d’en arriver là », avons-nous pu lire dans la presse du Royaume-Uni. Impossible donc de passer à côté de cette histoire.

Si la presse française tend à rester plus ou moins neutre, la presse britannique, elle, n’a pas manqué de prendre parti dans l’affaire. Si certains médias n’ont pas manqué de féliciter les Sussex quant à leur prise de parole, une grande majorité d’entre eux s’est indignée des propos du couple. Meghan Markle, qui avait essuyé de nombreuses critiques depuis son mariage avec le prince Harry, s’est de nouveau attirée les foudres des tabloïds qui se sont clairement rangés du côté des « pro-Buckingham. »

Presque un mois après que l’interview soit sortie, l’affaire est encore sur toutes les bouches. De nombreux rebondissements viennent continuellement alimenter les conversations et les réactions.

 

Pour ne rien perdre de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

 

Sur le même sujet
Vanessa Arnal - Journaliste

Vanessa Arnal

Étudiante en journalisme international. Voyageuse, ambitieuse et passionnée de photographie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale