Mercredi 28 octobre 2020

Covid-19 : Londres au premier niveau d’alerte, aucun changement

Par Marie Lagache | Publié le 13/10/2020 à 16:14 | Mis à jour le 15/10/2020 à 10:37
Photo : Jack Finnigan-Unsplash
Londres Annonce Boris Johnson Coronavirus Covid19 Niveau Alerte

Le Premier ministre britannique a unifié les règles par la mise en place d’une nouvelle cartographie du Royaume-Uni qui place Londres dans le niveau d’alerte le plus bas.

Nouvelle carte mais peu de nouvelles règles. Boris Johnson a annoncé devant le Parlement britannique, lundi 12 octobre, un nouveau système d’alerte à trois niveaux, divisant l’Angleterre en plusieurs zones en fonction de la propagation du coronavirus avec la volonté de “simplifier les restrictions” en fonction du niveau d’alerte choisi pour un territoire.

Londres a été classé dans le niveau d’alerte le plus bas, considéré comme un risque moyen. Dans le reste de l’Angleterre on retrouve ensuite des zones à niveau d’alerte élevé et très élevé. Les niveaux d’alerte en fonction des villes peuvent être consultés sur le site du gouvernement. Cependant, ce nouveau classement ne va pas énormément changer votre quotidien.

Des changements majeurs uniquement pour le Nord de l’Angleterre

Dans les zones à niveau d’alerte moyen, la majorité du pays et la capitale britannique, aucune nouvelle règle n’est mise en place. Seules les anciennes restrictions, comme l’interdiction de rassemblement à plus de six personnes et le couvre-feu à 22 heures, restent en place.

Si Londres passe ensuite en alerte de niveau deux, avec un risque élevé, la seule nouvelle mesure mise en place sera l’interdiction des réunions en intérieur entre personnes issues de différents foyers. Les uniques changements importants sont pour le quart de la population britannique en niveau d’alerte trois, majoritairement au Nord de l’Angleterre, qui voit notamment devoir se confronter à la fermeture des pubs.

Comment sont déterminées les zones ?

Les villes sont classées en fonction du taux d’infection : le niveau d’alerte deux pour risque élevé est enclenché autour de 100 cas de Covid-19 pour 100 000 habitants. Cependant, la responsabilité finale appartient en réalité uniquement au gouvernement britannique qui prendra en considération l’aspect “humain” plutôt que de déclencher un nouveau niveau d’alerte en fonction du “dépassement d’un seuil”. Difficile alors de prévoir l’avenir de cette carte du Royaume-Uni.

 

Pour ne rien perdre de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet