TEST: 2269

Covid-19 : Le virus va être injecté à 90 volontaires à Londres

Par Clara Grouzis | Publié le 21/10/2020 à 14:14 | Mis à jour le 21/10/2020 à 14:17
Photo : Sam Moqadam - Unsplash
virus essais humains vaccin

En janvier, à Londres, 90 volontaires vont se voir injecter le virus du Covid-19 afin d’étudier les effets de l’infection sur l’organisme.

Ce seront les premiers essais humains de ce type dans le monde et ils devraient permettre de comprendre comment l’organisme réagit à l’infection au Covid-19.

« The Human Challenge Program » va être mené par le Imperial College of London, en partenariat avec hVIVO, une compagnie clinique, le Département pour le Business, l'Énergie et la Stratégie Industrielle (BEIS) et le Royal Free London NHS Foundation Trust, où les volontaires seront surveillés.

Les scientifiques vont injecter par le nez une petite dose de virus à 90 volontaires, âgés de 18 à 30 ans et en bonne santé. L’objectif sera de calculer la plus petite dose qui permette de déclencher la réponse immunitaire, c’est-à-dire la production d’anticorps par l’organisme afin de combattre le virus. Cela va aussi permettre d’analyser de très près les effets de l’infection : les volontaires seront suivis en continu pendant toute la durée de l’expérience.

Le gouvernement a investi £33.6 millions dans ces essais, qui devraient constituer une avancée majeure dans les recherches sur le virus, et révéler des données utiles pour le vaccin. Le début du programme est prévu pour janvier à Londres, une fois que le projet aura été approuvé éthiquement et que les régulateurs auront donné leur feu vert.

Pour ne rien perdre de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Clara Grouzis journaliste Londres

Clara Grouzis

Etudiante en troisième année à Sciences Po Aix et passionnée, je me destine au journalisme
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale