TEST: 2269

Coronavirus : près de 20% des patients ont été contaminés à l’hôpital

Par Benjamin Wettling | Publié le 18/05/2020 à 17:57 | Mis à jour le 18/05/2020 à 18:03
patients coronavirus hôpital contamination

D’après une estimation du NHS England, presque un quart des patients ont été contaminé par le virus alors qu’ils étaient à l’hôpital pour une autre raison que le Covid-19.

Dans son discours de la semaine dernière, Boris Johnson a mentionné pour la première fois le problème de la transmission du virus au sein du milieu hospitalier. Le NHS England a rendu ses premières estimations : entre 10% et 20% des personnes hospitalisées en raison du coronavirus ont été infectées directement à l’hôpital, alors qu’elles étaient prises en charge pour autre chose. On parle dans ce cas d’infection nosocomiale, puisqu’elle se développe dans un délai supérieur à la période d’incubation après l’admission du patient à l’hôpital. Le personnel du système hospitalier, en première ligne face au virus, aurait involontairement véhiculé le virus entre les patients.

Le personnel soignant n’est pas suffisamment équipé pour se protéger et se tester

Un système de contagion terrible pour le personnel soignant du NHS, qui s’explique par le manque d’équipements de protection et de tests. Les soignants ne sont pas suffisamment équipés, et ne peuvent donc pas se protéger efficacement ou être testés, ce qui peut entraîner une contamination. Toutefois, les estimations officielles du NHS, entre 10 et 20% de patients contaminés à l’hôpital, sont contestées en interne, et pourraient se situer en vérité entre 5 et 7% des patients. Un problème pris très au sérieux par le premier ministre britannique qui a rappelé le besoin de mettre un terme aux « épidémies jumelles », à savoir les contagions à l’hôpital et en maison de soins, qui sont souvent très mortelles.

 

Pour ne rien perdre de l'actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Benjamin Wettling journaliste Londres

Benjamin Wettling

Étudiant en 3ème année à Sciences Po Aix. Passionné du septième art, mais pas quand c'est Neymar qui fait son cinéma à la Coupe du Monde.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale