TEST: 2269

Comment est né le quartier de Camden à Londres ?

Par Margaux Audinet | Publié le 28/12/2021 à 12:13 | Mis à jour le 28/12/2021 à 12:13
Photo : Unsplash - Alberto Donati
Le pont de Camden Town, à côté de l'entrée du marché

Camden, quartier à l’esprit libre se démarquant dans l’immensité de la capitale, fait partie des lieux les plus appréciés de Londres. Comment est-il né ? Quelle est son histoire ?

 

En plein cœur de Londres, au nord de Regent’s Park, est niché Camden Town. Ce quartier fait partie du district de Camden, connu pour sa population majoritairement étudiante et ses nombreux marchés. Le long des rues de Camden Town, on ressent une culture à part, une bonne humeur à toute épreuve et l’ouverture d’esprit typique à ce Londres que nous aimons tant.

 

La naissance de Camden au XVIIIe siècle

Charles Pratt, premier comte de Camden, a donné son nom au quartier. Jusqu’au XVIIIe siècle, la zone appartenait au manoir de Kentish Town. En 1971, le comte commença à développer la zone, par la construction d’habitations et de domaines des deux côtés de la route « Red Mother Cap ». Sir Pratt avait pour objectif de créer un endroit idyllique pour les classes moyennes et supérieures ; les parties principales de la ville ne virent le jour que soixante ans plus tard.

 

Camden Town : haut-lieu du multiculturalisme

Même si Charles Pratt voulait faire de Camden un quartier résidentiel huppé, ce n’est pas l’allure à laquelle se destinait ce haut-lieu de la diversité culturelle et sociale. Le Regent’s Canal ouvre en 1820, en parallèle de la construction du chemin de fer divisant Londres en deux, ce qui occasionne l’arrivée d’usines et entrepôts à Camden Town. De ce fait, la classe ouvrière s’est emparée du quartier, transformant Camden. La zone accueille ainsi à la fois la classe supérieure, qui se concentre plutôt au sud autour de Regent’s Park, et les ouvriers du côté de St. Pancras. Au cours du XIXe siècle, de nombreux profils professionnels se sont installés à Camden, comme les fabricants de pianos ou les marchands et distillateurs de vin : au sein d’un quartier central, les classes sociales et les professions se mêlent. Le jugement n’est pas le bienvenu à Camden, ce qui se ressent toujours aujourd'hui par la multiculturalité du quartier.

 

Années 60/70 : révolution culturelle et Camden Market

Au cours des années 60, Camden Town devient le haut-lieu de la révolution culturelle à Londres, alors que les jeunes générations à travers le monde clament leurs revendications. Le rock s’épanouit particulièrement dans ce quartier londonien, et ses amateurs se rejoignent au Roundhouse à Chalk Farm ; à la croisée des mondes de la musique, de la politique et de la culture. L’essence de Camden consiste en cette sous-culture et un esprit contestataire le rendant si particulier. Camden Market, un des marchés les plus célèbres au monde, vient au monde en 1974, rassemblant un grand nombre de commerçants dans un lieu incontournable pour les touristes en voyage à Londres.

Si vous êtes de passage à Londres, Camden Town est une étape obligatoire, pour sa bonne humeur, son âme vibrante et les trésors nichés dans son marché.

 

Margaux Audinet - Journaliste Londres

Margaux Audinet

Etudiante à Sciences Po Aix curieuse et passionnée, je transmets cette flamme à travers mes écrits et photographies, au gré de mes aventures.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale