Samedi 27 novembre 2021
TEST: 2269

Ce Français fabrique des masques de la série Squid game pour Halloween

Par Judith Chouzenoux | Publié le 23/10/2021 à 00:08 | Mis à jour le 23/10/2021 à 00:08
Sofian Achab dans son atelier

À l’occasion d’Halloween, Sofian Achab, un Français de 26 ans, propose la création de masques à l’effigie de ceux de la série coréenne Squid game. Entièrement faits en résine à l’aide d’une imprimante 3D, la production d’un seul masque peut prendre jusqu’à 21 heures.

 

Initialement spécialisé dans la décoration d'intérieur et extérieure, l’entrepreneur est connu pour réaliser des statues d’animaux dans son atelier près de Marseille. Mais en homme d’affaires averti, le créateur sait s’adapter à la demande et s’amuser des tendances. La dernière en date, immanquable, est l’euphorie créée par la série coréenne de Netflix, Squid game, devenue le plus gros succès de la plateforme.

 

 

Une production exclusive de masques pour fêter Halloween

Dans cette série, souvent comparée à Hunger Games et Battle Royal, 456 candidats, tous endettés au point de préférer risquer leur vie que de continuer à la vivre dans ces conditions, se retrouvent pris dans un jeu de survie mystérieux, avec à la clé un incroyable butin de 45,6 milliards de wons. La série a cartonné, se classant première de tous les tops de la plateforme de streaming.

 

Sofian Achab, qui explique avoir découvert la série grâce aux réseaux sociaux, a tout de suite compris qu’il pouvait en faire quelque chose. Son ambiance sombre et violente mais bizarrement esthétique l'ont conduit à reproduire lui-même les masques portés par les gardes et le maître du jeu et les proposer à la vente à l’approche d’Halloween.

 

photo masque squid game

 

Les masques portés par les personnages de Squid Game font partie des éléments les plus marquants de la série. Géométriques, minimalistes, effrayants sans être gores, ils risquent bien de remplacer les Joker et autres masques de Scream pour l’Halloween de cette année. Le masque du maître du jeu, qui se cache derrière un large masque graphique noir, est pour le moment son best-seller.

 

Une production maison dans son petit atelier du sud de la France

Dans un entretien accordé à Lepetitjournal.com Londres, le créateur a détaillé le secret de son processus de production. S. Achab dessine lui-même les modèles grâce à un logiciel qu’il paramètre et qui fait ensuite le lien avec ses imprimantes 3D. Après une longue impression pouvant prendre jusqu’à 21 heures, les masques en résine sont fin prêts pour terroriser les passants et faire sensation dans les soirées. Question taille, ils sont configurés afin de correspondre à un visage d’adulte standard, avec la possibilité de créer des modèles qui s'adapteront aux enfants.

 

Sofian Achab dans son atelier

 

La communauté française du Royaume-Uni dans le viseur de l’artiste

Véritable passionné, il a déjà vendu de nombreux masques en France mais propose aussi d’en faire profiter la communauté française de Londres. Il nous a expliqué que son annonce sur le groupe facebook “le Cercle des Français à Londres”  lui a permis de récupérer quelques commandes outre-Manche.

 

Les masques de la série culte sont disponibles à la commande jusqu’à fin octobre pour 29,99€, livraison incluse. En plus de vous offrir une aura mystérieuse, mais aussi très actuelle, cet achat contribue à soutenir un petit artisan indépendant. Si les masques vous ont conquis et que vous souhaitez vous en procurer un, Sofian Achab se fera un plaisir de prendre votre commande et de discuter de votre projet sur son compte Instagram : @sofab_3D

 

Judith Chouzenoux - Journaliste Londres

Judith Chouzenoux

Etudiante à Sciences Po Aix, spécialiste de pas grand chose, curieuse d’à-peu-près tout.
0 Commentaire (s) Réagir