Dimanche 9 août 2020

AirBnB continue de dévorer Londres : quelles conséquences ?

Par Tiziano Taillibert | Publié le 19/02/2020 à 17:09 | Mis à jour le 20/02/2020 à 12:43
Photo : Unsplash
AirBnB Londres conséquences logement

Selon une étude de Wired, les locations AirBnB se multiplient dans la capitale, entre contournement des réglementations et concurrence, cette montée en puissance ne plaît pas à tout le monde.

 

En 2014 dans la capitale britannique, un peu moins de 20 000 logements étaient listés sur le site de location AirBnB, aujourd’hui, on en compte presque 100 000. Cette hausse est particulièrement importante dans la périphérie londonienne, où les locations sur le site ont été multipliées par 15 en moins de cinq ans. Selon l’étude de Wired, dans un quartier comme Camden, 7 100 propriétés sont listées sur le site, ce qui représente 7 % des habitations du quartier. Cela montre combien AirBnB a pris la capitale d’assaut.


Quelles conséquences ?

Bien que la législation britannique interdise les locations au-delà d’un délai de 90 jours, certains loueurs réussissent à contourner cette loi en créant plusieurs comptes et en utilisant une autre identité pour remettre leur logement en location. Ces cas de figure, qui représentent 23 % des propriétés louées sur le site selon Wired, ont un impact réel sur le marché immobilier. Pour revenir à Camden, 6 000 familles sont sur liste d’attente de logement dans le quartier. Des familles qui pourraient potentiellement bénéficier de ces habitations si elles étaient disponibles sur le marché classique.

Le secteur hôtelier est aussi une des victimes de ce boom. Les taxes imposées aux loueurs sur la plateforme sont encore loin de celles que payent les hôtels et, selon une étude de Bussinessinder, AirBnB est utilisé majoritairement pour remplacer l’hôtel. En 2019, le bénéfice du marché hôtelier londonien a cependant augmenté de 1,6 %.

Changement de modèle ou concurrence déloyale ? Ce qui est sûr, c’est que la compagnie AirBnB n’a pas fini de faire parler d’elle.

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet