Vers une exemption de quarantaine pour les personnes « entièrement vaccinées » ?

Par Maël Narpon | Publié le 17/06/2021 à 18:14 | Mis à jour le 17/06/2021 à 18:26
Photo : Jason Strull - Unsplash
Un homme avant son ordinateur à son domicile

Les personnes résidant au Royaume-Uni et ayant reçu les deux doses du vaccin pourraient être exempt de quarantaine au retour de leurs vacances passées dans un pays sur liste orange. Une possibilité en tout cas étudiée par le gouvernement britannique.

Non, vous ne rêvez pas. Et, bien que cette information soit à prendre avec des pincettes, elle a bel et bien été proposée par certains membres du gouvernement, selon le Telegraph. Un adoucissement des restrictions qui, s’il venait à être prononcé, resterait malgré tout assujetti à l’obligation de présenter un test PCR Covid négatif avant le retour en terres britanniques. Un moindre mal si l’on tient compte des différentes destinations touristiques populaires qui s’offriraient aux résidents britanniques, comme l’Espagne, l’Italie, le Portugal ou notre cher Hexagone. Cette mesure inclurait également des pays outre-Atlantique comme les Etats-Unis.

Si nous ne savons pas à l’heure actuelle si elle sera validée ni quand elle sera débattue, le gouvernement n’a pas caché ses intentions. Celles-ci ont été expliquées par le secrétaire-financier du Trésor, Jesse Norman, dans une interview pour Sky News. Il confirme d’abord la volonté d’exempter de quarantaine les personnes vaccinées. « C’est une des choses que nous sommes en train d’envisager si cela peut être fait en toute sécurité ».

À ses yeux, il est important que le Royaume-Uni ne se laisse pas dépasser par des pays entreprenant d’ouvrir leurs frontières et autorisant les passagers complètement vaccinés sur leur sol, tels la France et l’Allemagne. Au total, une vingtaine de pays européens appliquent déjà des mesures similaires.

S’il s’agit d’une nouvelle encourageante, son caractère plus qu’incertain ne nous permet pas encore d’entrevoir en elle l’étincelle d’une lueur d’espoir, se projeter concrètement serait donc trop ambitieux en l’état.

Mais vous, chers lecteurs, qu’en pensez-vous ? Croyez-vous à la concrétisation de cette proposition ? Ou bien pensez-vous qu’elle ne soit pas raisonnable ?

 

Mael Narpon - journaliste junior Londres

Maël Narpon

Diplomé d'une licence de sociologie à Pau et à Athènes, il intègre ensuite l'IEJ Londres. Il effectue un stage avec lepetitjournal.com Londres puis rejoint l'édition internationale en tant qu'alternant dans le cadre d'un Master à l'IEJ Paris.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale