TABAC – Londres ville non-fumeur ?

Par Lepetitjournal Londres | Publié le 15/10/2014 à 22:00 | Mis à jour le 15/10/2014 à 18:01

Vous le savez, le tabac n'a aujourd'hui pas bonne presse. Et pour cause, de nombreuses études prouvent que fumer est dangereux pour la santé. "Fumer tue", "Fumer nuit gravement à votre santé et à celle de votre entourage", ces phrases que l'on peut lire sur tous les paquets tendent à convaincre les fumeurs d'arrêter et les non-fumeurs, de ne pas commencer. Est-ce suffisant ? Il semble que non. Les mesures pour réduire le tabagisme sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus drastiques. Dernière en date, interdire la cigarette dans les espaces publics extérieurs. Une idée qui fait déjà débat. 

Tentation et tabagisme passif, dehors !

Nous vous en parlions il y a quelques semaines, l'Angleterre a annoncé sa volonté d'adopter de nouvelles mesures pour lutter contre le tabagisme et faire de la nouvelle génération, une génération sans tabac. Après l'interdiction de fumer dans les lieux publics, la hausse des prix, et les inscriptions sur les paquets, aujourd'hui une vague de dispositifs plus ambitieux fait surface. La sensibilisation par la publicité ne semble pas suffisante. Le gouvernement veut agir. La cigarette électronique, très en vogue en ce moment et même chez les plus jeunes, est considérée comme une porte d'entrée vers le tabagisme. Son utilisation sera interdite dans les lieux publics. Les paquets quant à eux, devraient être standardisés. Même couleur, même forme, même taille, le but est d'éviter tout effet d'attraction. Enfin les fumeurs devront se passer de leur addiction lorsqu'ils transporteront dans leur véhicule des enfants de moins de 12 ans. Ces mesures sont prises au sérieux par le gouvernement britannique qui compte bien les faire appliquer. Elles ont néanmoins déjà soulevé de nombreuses contestations. 

Dehors, plus tellement ? 

Vous trouvez ces règles trop strictes ? Et pourtant, une nouvelle proposition fait son apparition à Londres. Le chirurgien et ancien ministre de la Santé britannique Lord Ara Warkes Darzi, dans le cadre de son initiative "Better Health For London" ("une meilleure santé pour Londres"), préconise l'interdiction de fumer dans les parcs de la capitale et autres espaces publics tels que Trafalgar square ou Parliament Square. Ce rapport officiel a été commandé par Boris Johnson lui-même, et selon l'étude, 15% de la population londonienne fument. Lord Ara Darzi a déclaré : "En tant que chirurgien-cancérologue travaillant dans le NHS, je constate les ravages terribles du tabac sur les fumeurs et leurs familles. Nous devons faire plus pour aider les gens à arrêter de fumer et dissuader les jeunes de commencer". Londres serait la première ville à appliquer une telle mesure en Grande Bretagne et montrerait ainsi l'exemple aux autres. Sachez qu'à New York, la cigarette est chassée des parcs et plages depuis 2011.

Unanimité ? Pas vraiment

Vous vous en doutiez, cette proposition n'est pas passée comme une lettre à la poste. Le porte-parole de FOREST (Freedom Organisation for the Rights of Smoking Tabaco), Simon Clark, n'a pas apprécié l'idée qu'il a qualifiée de scandaleuse. Il a demandé "c'est quoi la prochaine étape, nous interdire de fumer dans nos propres jardins ? Fumer dans un parc ne représente aucun danger pour autrui. Si on n'apprécie pas la fumée, il suffit de passer son chemin". Quand nous essayons de savoir ce qu'en pensent les passants, le clivage paraît net. Pour la majorité des non-consommateurs de tabac, l'initiative représenterait un moyen de réduire la tentation pour les plus jeunes qui seraient moins confrontés à l'image du fumeur. Pour beaucoup, c'est une bonne idée. A l'opposé, la plupart des consommateurs y voit une réduction de leurs libertés, certains déplorant même le fait de ne plus pouvoir fumer dans les locaux publics. D'accords ou pas, une chose est sûre, aujourd'hui il ne fait pas bon être fumeur. 

Raphaël Suspène (lepetitjournal.com/londres) jeudi 16 octobre 2014 

 

lepetitjournal.com londres

Lepetitjournal Londres

Média de référence des français et francophones de la capitale britannique. Actu, bons plans, bonnes adresses...
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale