Dimanche 23 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

SOCIAL / HUMANITAIRE - Pascale Fritsch, ambassadrice de santé autour du monde

Par Lepetitjournal Londres | Publié le 08/03/2013 à 00:00 | Mis à jour le 07/03/2013 à 13:19
Pascale Fritsch

Récompensée par le Trophée des Français de l'étranger dans la catégorie social/humanitaire remis par la Caisse des Français de l'Étranger, Pascale Fritsch a dédié aux autres ses multiples expatriations. Passée par de nombreux pays africains avec notamment Médecins Sans Frontières, elle travaille aujourd'hui à Londres pour HelpAge International, une association humanitaire unique en son genre 

Médecin publique de formation, Pascale Fritsch a effectué la quasi-totalité de sa carrière à l'étranger. À 27 ans, pour son premier emploi, elle décide d'embarquer dans l'aventure humanitaire aux côtés de Médecins Sans Frontières. L'Afrique deviendra son champs d'action pendant plus de 15 ans avec MSF mais aussi l'UNICEF ou encore AEDES. Après des débuts au Soudan, elle résidera en Ouganda, au Nigéria, au Tchad, au Zaïre ainsi qu'au Libéria. À chaque étape de son parcours sur le continent africain, elle participera à la construction et la consolidation des systèmes de santé. 

L'appel de Londres

Après une pause de huit ans en Alsace où elle travaillera comme médecin inspecteur de santé publique entre 2003 et 2011, l'appel de l'étranger la rattrape. Direction Londres où Pascale rejoint son mari anglais rencontré à Monrovia. Pas question pour autant d'abandonner son métier et son dévouement aux plus démunis. Cette amoureuse du style de vie britannique intègre HelpAge International - une organisation humanitaire dédiée exclusivement aux personnes âgées - en tant que conseillère santé et nutrition.  


Portrait Pascale Fritsch pour les Trophées des... par lepetitjournal-com

Un combat en faveur des personnes âgées

Souvent absents des réponses aux urgences humanitaires qui ciblent en priorité les enfants, les seniors jouent pourtant un rôle primordial dans la survie des familles et ont besoin d'aide. Pascale Fritsch consacre donc désormais son quotidien à éviter que les personnes âgées soient oubliées. Elle se bat pour que ces dernières soient incluses dans les programmes de santé et nutrition lorsqu'il y a urgence humanitaire. Récemment, elle se rendait dans les camps de réfugiés somaliens en Éthiopie. À l'été 2012, c'est au Tchad qu'elle est allé enquêter sur la situation nutritionnelle des seniors affectés par la crise alimentaire du Sahel. 

À Londres mais jamais très loin de ceux qu'elle tente d'aider, c'est le rock anglais, le cinéma et le théâtre qui rythment son temps libre. En attendant un prochain séjour sur le continent à qui elle a déjà dédié près de la moitié de sa vie?

INTERVIEW

Trois questions à Pascale Frisch, lauréate du Trophées des Français de l'étranger dans la catégorie Social /Humanitaire remis par la Caisse des Français de l'Étranger :    

Pourquoi avez-vous décidé de postuler aux Trophées des Français de l'étranger organisés par lepetitjournal.com ?

Je voulais vraiment mettre en avant HelpAge International qui est une organisation unique. Nous sommes les seuls à agir à ce niveau là à l'international et c'est très important, surtout dans des situations d'urgence. Dans l'humanitaire, il est très important de se préoccuper de tous les publics et les personnes âgées sont trop souvent oubliées. Ils ont pourtant des besoins particuliers notamment en médicaments, nutrition mais aussi déplacement.  

Que représente ce prix pour vous ?

C'est une très bonne surprise et un grand plaisir. C'est très important de mettre à l'honneur les Français expatriés en humanitaire. Ce sont souvent des gens qui n'aiment pas se mettre en avant mais qui sont nombreux et qui vivent souvent dans des situations très difficiles. 

Après votre parcours d'exception à l'étranger, était-ce important d'être reconnue en France grâce à ce prix ? 

La France a créé un modèle humanitaire avec notamment Médecins Sans Frontière dont on peut être fier. Les organisations humanitaires sont des organisations non-gouvernementales, indépendantes et neutres et c'est très bien qu'elles soient mises en valeur en présence de la ministre déléguée chargée des Français de l'étranger, Hélène Conway-Mouret. C'est un honneur et un plaisir d'y participer. 

Propos recueillis par Simon Gleize (www.lepetitjournal.com/londres) vendredi 8 mars 2013

 

 
 
lepetitjournal.com londres

Lepetitjournal Londres

Média de référence des français et francophones de la capitale britannique. Actu, bons plans, bonnes adresses...
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet