Samedi 23 octobre 2021
TEST: 2269

Remaniement : Quels changements au sein du gouvernement britannique ?

Par Lili Auriat | Publié le 16/09/2021 à 14:28 | Mis à jour le 16/09/2021 à 14:39
Le Parlement du Royaume Uni

Alors que des rumeurs sur un remaniement gouvernemental circulent depuis plusieurs semaines dans les médias britanniques, le Premier ministre britannique Boris Johnson a procédé mercredi à de larges modifications ministérielles.

 

La chaise musicale des ministres

En première ligne, c’est le ministre des Affaires étrangères Dominic Raab qui a été démis de sa fonction. Très critiqué par la presse britannique après ses vacances en Grèce pendant la prise de Kaboul par les talibans, Dominic Raab s’est vu remplacé par Liz Truss, deuxième femme à ce poste, auparavant au Commerce. Il sauve néanmoins sa place au sein du gouvernement, en remplaçant Robert Buckland au poste de ministre de la Justice.

Le ministre de l’Éducation, Gavin Williamson, a été remercié par le Premier ministre, et remplacé par Nadhim Zahawi, tout comme le ministre du Logement Robert Jenrick, remplacé par Michael Gove. Ce nouveau ministre aura notamment pour fonction de poursuivre la stratégie de réduction des inégalités territoriales, annoncée comme une priorité par Boris Johnson. Il sera également chargé de préserver les relations entre les quatre nations britanniques et de lutter contre le délitement post-Brexit.

 

Un nouveau gouvernement pour « reconstruire le pays en mieux »

Afin d’améliorer les conditions de vie des Britanniques après un an et demi de pandémie, le Premier ministre a déclaré sur Twitter que ce nouveau gouvernement « travaillera sans relâche pour unir et élever le pays tout entier”, pour « reconstruire le pays en mieux après la pandémie » et pour répondre aux priorités des citoyens. « Maintenant, au travail ! » a-t-il conclu.

 

Un second souffle pour les Conservateurs ?

Pour la première fois depuis le début de l’année, le taux de popularité, de 33% pour les Conservateurs, est passé en dessous de celui, de 35%, du Parti travailliste selon un sondage de l'institut YouGov. Pour le Huffington Post, ce remaniement servirait à donner un nouvel élan au gouvernement, fragilisé après avoir brisé des promesses du programme de campagne, notamment en augmentant les prélèvements sociaux la semaine dernière.

Cependant, cette annonce intervient en plein examen par le Parlement d’une motion déposée par l’opposition travailliste contre la décision du gouvernement de supprimer les aides supplémentaires pour les familles défavorisées pendant la crise, ce qui n’a pas échappé aux critiques selon le site d’information Reuters.

De son côté, bien que de nombreuses associations d’aide aux réfugiés aient jugé « illégale » et « inhumaine » la stratégie de refoulement vers la France des canots traversant la Manche de Priti Patel, la ministre de l’Intérieur, conserve son poste.

 

Lili Auriat - Journaliste Londres

Lili Auriat

Lili Auriat, étudiante à Sciences Po Aix, parisienne et passionnée de sport et de voyage.
0 Commentaire (s) Réagir