Dimanche 22 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

POPULATION - Londres et ses communautés

Par Lepetitjournal Londres | Publié le 18/12/2013 à 23:00 | Mis à jour le 19/12/2013 à 01:28

 

Londres est sans aucun doute la capitale européenne la plus diversifiée, où les communautés se mélangent et les ethnies s'affichent. Des restaurants curry de l'est de Londres, à l'Institut Français de South Kensignton, en passant par le carnaval caribéen de Notting Hill, qu'en est-il réellement ?

D'après le recensement démographique britannique de 2011, sur une population totale de 8.2 millions d'habitants, si 5% se déclarent comme métisses :

-59.8% des Londoniens se considèrent comme blancs

-12 % comme indiens/ pakistanais/bangladeshis

-13.3% comme noirs

-1.5% comme chinois.

Les communautés de nationaux

Londres est une ville en perpétuel mouvement mais nous pouvons identifier plusieurs tendances :

-Les Irlandais, environ 200.000 personnes qui étaient traditionnellement installés dans le quartier de Kilburn au nord ouest de la ville,

-Les Hindous, qui ont émigré en masse après la décolonisation britannique. D'importants flux migratoires ont ainsi été enregistrés entre 1950 et 1970 et la communauté représente environ 500 000 personnes aujourd'hui,

-Les Français, au nombre estimé de 300 000, traditionnellement implantés au sud ouest de la ville, mais de plus en plus épars. Pour raisons familiales ou professionnelles les français sont de plus en plus nombreux à s'exiler outre manche et Boris Jonhson aime à répéter "Je suis un grand admirateur de la France, on aime recevoir les Français [?] Il y a 250.000 Français à Londres, je suis donc le maire de la sixième ville française ".

Les communautés religieuses

Se calquant sur le découpage et les statistiques des communautés par nationalité d'origine, mais

en plus complexe, il est également intéressant de détailler les communautés par religion.

Toujours d'après le recensement de 2011, on dénombrait à Londres :

-48.4% de chrétiens ( incluant les anglicans)

-12.4% de musulmans

-5% d'hindous

-1.8% de juifs

-1.5% de sikhs

-1% de bouddhistes.

La société britannique société conçoit l'intégration des immigrés sur la base de la non-discrimination et du multiculturalisme. Ainsi, lessignes religieux sont, en Grande Bretagne, autorisés dans l'espace publique, et il peut être surprenant pour un français de passage de constater la grande liberté des communautés pratiquantes et portant sur eux leur foi. Il n'est pas rare de croiser turbans, voile, croix et kippa dans tous les quartiers de Londres. De nombreux musulmans vivent à Tower Hamlets et à Newham, la plus grande mosquée d'Europe a été achevée en 2003 près de Regent's Park. Le temple indou de Neasden est également le plus grand temple d'Europe, au centre du quartier de Brent. Grâce à ce fascinant mélange ethnique, nous arrivons ainsi, selon une étude menée en 2005 à plus de 300 langues parlées dans la capitale avec plus de 50 communautés (regroupement de plus de 10.000 membres). 

Audrey Ruchet-Bach (www.lepetitjournal.com/londres) mercredi 18 décembre 2013

lepetitjournal.com londres

Lepetitjournal Londres

Média de référence des français et francophones de la capitale britannique. Actu, bons plans, bonnes adresses...
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Munich Appercu
TRADITIONS

INSOLITE - Les petits secrets de l'Oktoberfest

L'Oktoberfest est connue dans le monde entier. Certes. Mais certains chiffres et certaines anecdotes sont pourtant passés sous silence ou tombés dans l'oubli. En voici un florilège.

Sur le même sujet