Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

L’Irlande du Nord fête ses 100 ans au sein du Royaume-Uni

Paysage d'Irlande du NordPaysage d'Irlande du Nord
Larry Ferreira - Unsplash
Écrit par Elzéa Colomb
Publié le 4 mai 2021, mis à jour le 5 mai 2021

Lundi 3 mai, l’Irlande du Nord célèbre les 100 ans de son existence et par la même occasion son appartenance au Royaume-Uni. Une célébration assujettie à la division, peu de temps après que de nombreuses émeutes aient secoué le pays

À travers une relative discrétion, plusieurs défilés de fanfares, services religieux et autres événements à petite échelle ont rythmé ce centenaire à travers la nation. La reine Elizabeth II a rendu hommage en rappelant que ce jour commémorait une « histoire complexe » tout en ajoutant que les progrès politiques « étaient attribués à une génération de dirigeants qui ont eu la vision et le courage de placer la réconciliation avant la division ». Boris Johnson s’est quant à lui exprimé via un tweet, qualifiant le centenaire « d’anniversaire national très important » avant d’informer que « le gouvernement britannique entendait mettre en évidence tout au long de l’année le rayonnement de l’Irlande du Nord »

 

Une célébration représentative d’une Irlande à deux identités

La république d’Irlande fut affranchie de la domination britannique le 3 mai 1921, mais c’est aussi ce jour que l’Irlande du Nord naquit. Au lendemain de l’entrée en vigueur de la séparation des deux parties du territoire irlandais, le nord fit un temps partie du nouvel état indépendant avant de choisir de le quitter pour rester au sein du Royaume-Uni. Une opposition radicale d’idées, qui causa de nombreux heurts au sein de la population de l’île émeraude pendant près de 30 ans entre les nationalistes et les unionistes, respectivement pour et contre une Irlande réunifiée. Dans un contexte propice aux divergences, la ministre nord-irlandaise de l’économie Diane Dodds a affirmé que le centenaire offrait « une occasion de célébrer les réalisations passées, mais aussi de se tourner vers l’avenir ».