La France et le Royaume-Uni veulent réaffirmer leur « partenariat fondamental »

Par Maël Narpon | Publié le 15/11/2022 à 17:59 | Mis à jour le 15/11/2022 à 22:00
Photo : France Diplomatie - Twitter
Catherine Colonna ministre des Affaires étrangères rencontre James Cleverly son homologue britannique

Pour la France et le Royaume-Uni, le 11 novembre n’a pas eu pour seul but de commémorer la signature de l’Armistice cette année. La ministre de l'Europe et des Affaires étrangères Catherine Colonna recevait ainsi à Paris son homologue britannique James Cleverly pour réaffirmer « le partenariat fondamental et constant » entre les deux pays.

 

La ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, Catherine Colonna, s’est entretenue le 11 novembre à Paris avec son homologue britannique James Cleverly afin de traiter différentes problématiques d’actualité et de rappeler et réaffirmer les liens historiques entre la France et le Royaume-Uni. Le programme était chargé pour les deux ministres à l’approche de l’ambitieux sommet bilatéral qui se tiendra en France début 2023. La coopération entre les deux pays sur les enjeux bilatéraux et internationaux a été grandement mise en avant, notamment concernant le climat, la transition énergétique, les migrations irrégulières, le soutien à l’Ukraine, le cas de la Chine, et la situation actuelle en Iran.

 

Le climat au centre des discussions entre la France et le Royaume-Uni

Parmi les principaux thèmes évoqués par les deux ministres en matière de coopération internationale, figure bien sûr le changement du climat et de la biodiversité. Les deux pays affirment vouloir accroître leur ambition climatique dans l’ensemble des processus bilatéraux ainsi que leur soutien à l’action menée en Egypte et aux Emirats arabes unis. En lien avec cette thématique, il a également été question d’accélérer la transition énergétique - notamment via le développement de l’éolien en mer - tandis qu’un accord a été trouvé afin de « garantir la sécurité des approvisionnements énergétiques ». Catherine Colonna et James Cleverly ont également mis l’accent sur la nécessité de freiner et réduire la hausse des prix de l’énergie tout en plafonnant le prix du pétrole.

 

Un nouvel accord trouvé quant à la question des migrations irrégulières dans la Manche

Après de fortes tensions entre la France et le Royaume-Uni ces dernières années, les deux ministres des Affaires étrangères ont souligné l’urgence du traitement de la question des migrations irrégulières entre les deux pays. Un accord a par ailleurs été signé le lundi 14 novembre, soit trois jours après leur rencontre, afin de lutter contre les traversées de migrants dans la Manche.

 

Catherine Colonna et James Cleverly n’oublient pas l’Ukraine, l’Iran et la Chine

Pour conclure cette rencontre, les deux ministres n’ont pas mis de côté les thématiques internationales en dehors des relations franco-britanniques telles que les situations actuelles en Ukraine et en Iran, et les relations délicates avec la Chine. La France et le Royaume-Uni ont rappelé leur volonté et leur détermination de fournir à l’Ukraine toute l’aide nécessaire, qu’elle soit politique, militaire, humanitaire ou économique, pour faire face à son invasion par la Russie.

 

Hexagone et Royaume de Sa Majesté prônent dans le même temps la liberté et l’ouverture de la région indopacifique alors que la Chine s’affirme de plus en plus, mais maintiennent vouloir rester « disposés à travailler avec ce pays dans les domaines d’intérêt international, tels que le changement climatique ».

 

Le contexte de répression violente de manifestations pacifiques en Iran a été fermement condamné par les deux ministres, au même titre que le soutien de la Chine et de l’Iran à la guerre illégale menée par la Russie en Ukraine. Une fois de plus, Français et Britanniques ont également affiché leur détermination d’empêcher l’Iran d’acquérir un jour l’arme nucléaire.

 

Mael Narpon - journaliste junior Londres

Maël Narpon

Diplomé d'une licence de sociologie à Pau et à Athènes, il intègre ensuite l'IEJ Londres. Il effectue un stage avec lepetitjournal.com Londres puis rejoint l'édition internationale en tant qu'alternant dans le cadre d'un Master à l'IEJ Paris.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale