TEST: 2269

Euro : la monnaie qui ne traversera jamais la Manche fête ses 20 ans

Par Lepetitjournal Londres | Publié le 02/01/2022 à 18:02 | Mis à jour le 03/01/2022 à 16:27
Photo : Ibrahim Boran - Unsplash
Billets de banque euros qui fête ses 20 ans

Alors que de nouveaux billets de banque en polymère sont entrés en circulation au Royaume-Uni ces deux dernières années (notamment les coupures de £20 et £50), une autre monnaie fait aujourd’hui l’actualité. L’Euro !

 

Il y a vingt ans en effet, l'euro remplaçait le franc dans le portefeuille des Français, mais aussi la monnaie des Allemands, Autrichiens, Belges, Espagnols, Finlandais, Irlandais, Italiens, Luxembourgeois, hollandais et Portugais. En place désormais dans 19 pays, cette devise compte près de 350 millions d’utilisateurs quotidiens.

De ce côté-ci de la Manche, certains Britanniques se réjouissent d’avoir tenu à conserver la livre sterling. « Cela a certainement rendu les choses plus simples pour quitter l'Union européenne » confie un Londonien très pragmatique.

 

Une nouvelle pièce de 2 euros

Pour fêter les 20 ans de l’arrivée de l’euro et dans le même temps le début de la présidence française de l’Union européenne, la France vient de frapper 30 millions de nouvelles pièces de 2 euros qui viennent rejoindre les sept milliards de pièces de deux euros déjà en circulation. La partie « pile » reste la même (puisque identique à tous les pays de la zone euro), mais la partie « face » est revisitée avec l’apparition de deux arbres entremêlés et la devise de la République inscrite sur trois feuilles. Cet « arbre de vie » aux deux essences a été imaginé pour mieux évoquer l’Union. Il mêle à la fois le chêne, synonyme de force et de justice, et l’olivier symbole de paix.

 

lepetitjournal.com londres

Lepetitjournal Londres

Média de référence des français et francophones de la capitale britannique. Actu, bons plans, bonnes adresses...
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale