Jeudi 29 octobre 2020

EMPLOI - La City entre licenciements et foire au recrutement

Par Lepetitjournal Londres | Publié le 24/09/2008 à 02:01 | Mis à jour le 09/01/2018 à 20:15

Alors que les journaux et télévisions du monde entier se passionnaient pour la débâcle de Wall Street et la faillite de Lehman Brothers, le Royaume-Uni publiait le 17 septembre des chiffres du chômage en hausse. Une donnée économique pour le moins alarmante dans le contexte actuel

(Photo LPJ - Florence Labédays) - 30 St Mary Axe, symbole de la City ébranlée par des licenciements massifs

Avant même que les salariés de Lehman Brothers ou de HBOS ne viennent grossir les rangs des demandeurs d'emploi, le chômage a connu sa plus forte progression mensuelle en 16 ans au mois d'août (+ 32.500 pour un total de 904.900 chômeurs, selon l'office national de statistiques). Lehman Brothers employait quelques 5.000 personnes en Grande-Bretagne. Si certains peuvent espérer conserver un emploi dans les filiales qui pourraient être achetées par BNP Paribas, Barclays ou Nomura, la chose est moins certaine pour le back-office et les petites mains.
Edouard d'Archimbaud, qui devait débuter chez Lehman Brothers lundi dernier, a repris l'Eurostar dès vendredi soir. Il ne pouvait pas se permettre de payer ses 720 livres de loyer mensuel sans avoir la garantie d'un emploi. Après un stage de trois mois dans cette banque, il avait accepté un CDI parce qu'il "aimait bien la boîte, l'équipe était très sympa", il était "heureux de travailler avec eux"dans une entreprise "prestigieuse". Aujourd'hui ce jeune polytechnicien de 25 ans envisage de créer sa propre entreprise avec un ami, en France. A moins qu'il ne s'expatrie à Singapour ou Dubai.

Les chasseurs de tête accourent
Les institutions financières ont supprimé plus de 113.000 emplois dans le monde depuis le début de la crise des subprimes d'après le British bankers' association (BBA) qui s'appuie sur le rapport des National statistics. La City elle aurait perdu environ 10% de ses emplois depuis la débâcle de Northern Rock l'automne dernier. Or les services financiers représentaient environ 10,4% du produit national brut en 2007. Avec une croissance moyenne de 5,5% par an depuis 1993, ils ont progressé deux fois plus vite que l'économie britannique. Aujourd'hui, le mot de récession est sur les lèvres de bon nombre d'économistes.
Mais que l'on se rassure, les chasseurs de tête sont déjà à l'?uvre, submergés d'appels des banques et des hedge funds avides de recruter les meilleurs. JPMorgan a même envoyé un message aux agences de recrutement en leur demandant de ne pas intervenir car la banque était déjà "inondée d'appels directs de talents disponibles". Selon le site Internet Here is the City, la banque américaine a ainsi prévenu qu'elle ne payerait pas de commissions pour des candidats ex-salariés de Lehman Brothers, Merril Lynch ou Bank of America.
Florence LABEDAYS. (www.lepetitjournal.com - Londres) mercredi 24 septembre 2008

Here is the City : www.hereisthecity.com
Définition de hedge fond sur Yahoo glossaire : fr.biz.yahoo.com/glos

lepetitjournal.com londres

Lepetitjournal Londres

Média de référence des français et francophones de la capitale britannique. Actu, bons plans, bonnes adresses...
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Un garde du consulat de France à Djeddah attaqué au couteau

A Djeddah, en Arabie Saoudite, un garde du consulat de France a été blessé par un assaillant. Selon la télévision saoudienne, l’agresseur saoudien a été interpellé.

Sur le même sujet