Mardi 23 octobre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

CE DIMANCHE – C’est la fête des mères en Angleterre

Par Lepetitjournal Londres | Publié le 30/03/2011 à 00:00 | Mis à jour le 14/11/2012 à 11:30

 

 

 

 

 Ce dimanche, c'est le Mothering Sunday pour les Anglais. Avant de se précipiter dans les papeteries et chez les fleuristes, revenons sur l'origine de cette fête célébrée depuis de nombreuses années, et qui s'accompagne en Angleterre de quelques traditions culinaires ! A Lire aussi RECETTE - Un cadeau tout droit sorti du fourneau

[IMAGE: Justine Martin]

La fête des mères n'a pas toujours été synonyme de vitrines "enrosées" et chocolatées vantées par les publicités. La tradition qui consiste à rendre hommage à celle qui a donné la vie remonte à la fin du Moyen-Age pour les Anglais, mais se perd peu à peu au début du XXe siècle. Lors de la Seconde Guerre mondiale, elle est ravivée par les soldats américains stationnés en Europe. Depuis, les Britanniques s'appliquent à remercier leur mère par le biais de petites attentions, petits cadeaux et gros gâteaux.

Le Jour J au Royaume-Uni
Au Royaume-Uni, le Mothering Day tombe toujours le quatrième dimanche après le Mercredi des Cendres, pendant la période du Carême. Au XVIe siècle, c'était l'occasion pour chacun de faire un tour dans son "église mère", c'est-à-dire l'église de son enfance, où l'on avait l'habitude d'aller. Cette fête entraînait donc d'importantes réunions de famille. Les domestiques ? principalement les filles ? se voyaient même offrir des jours de congés afin de passer du temps avec leur maman. Alors que ces enfants partis de leur maison pour travailler ? dès l'âge de 10 ans pour certains ? s'en retournaient vers leur foyer, ils avaient pour coutume de ramasser dans la campagne des fleurs sauvages et d'offrir ces bouquets à leur mère.

Une fête des mères culinaire
A l'époque, des petits pains au raisin enrobés d'un glaçage au sucre ? Mothering Sunday Buns ? étaient préparés pour l'occasion en Angleterre. Les Ecossais leur préféraient des Carlings, sortes de crêpes faites de pois et frites dans du beurre. De nos jours, le Mothering Sunday est traditionnellement accompagné du Simnel cake, un gâteau aux fruits et à la pâte d'amande, saupoudré de sucre à la violette. Selon certaines interprétations, le nom Simnel est tiré du mot latin simila qui désigne une farine de qualité spécialement utilisée pour la pâtisserie. D'autres préfèrent attribuer le Simnel cake à la légende de Simon et de sa femme Nell qui se disputèrent à propos de la préparation du gâteau de la fête des mères, l'un voulant le cuire au four et l'autre à la vapeur. Résultat, le Simnel cake est cuit des deux manières. Pour plus de détails, voire notre recette à la fin de l'article !

Et les papas dans tout ça ?
Le Father's Day ou fête des pères apparaît bien plus tard, au début du XXe siècle pour compléter la fête des mères. Originaire des Etats-Unis, la fête des pères se célèbre aujourd'hui dans de nombreux pays. Pour le Royaume-Uni et l'Irlande, les cravates et les blaireaux à barbe s'offrent chaque année le troisième dimanche de juin, de quoi laisser au porte-monnaie des enfants le temps de se regarnir.

Justine Martin (www.lepetitjournal.com/londres) mercredi 30 mars 2011

RECETTE ? Un beau cadeau sorti tout droit du fourneau 
Merci à la BBC :
http://www.bbc.co.uk/food/recipes/simnelcake_792
Temps de préparation : environ 30mn
Temps de cuisson : 1 à 2 heures
Nombre de gourmands : entre 10 et 12

Ingrédients :
-
 Pour la pâte d'amande : 
250g de sucre en poudre 
250g d'amandes pillées 
2 ?ufs frais, battus 
1 cuillère à café d'huile d'amande
Pour le gâteau : 
175g de beurre/margarine 
175g de sucre brun doux 
3 ?ufs frais, battus 
175g de farine ordinaire (sans levure) 
Une pincée de sel 
½ cuillère à café d'un mélange d'épices (en option) 
350g d'un mélange de raisins de Corinthe, de raisins secs et de raisins de Smyrne 
55g de mélange d'écorces coupées 
½ citron, seulement des zestes râpés 
1 à 2 cuillère à soupe de confiture d'abricot 
1 ?uf frais, battu pour l'enduit

Préparation :
1/ Pour la pâte d'amande, placer le sucre et les amandes en morceaux dans un bol. Ajouter les ?ufs battus et mélanger le tout jusqu'à obtenir un consistance assez souple et douce.
2/ Ajouter l'huile d'amande et pétrir pendant une minute, jusqu'à ce que la pâte soit moelleuse et malléable et  lisse.
3/ Rouler un tiers de la pâte d'amande de manière à pouvoir former un cercle de 18 cm de diamètre et garder le reste pour recouvrir le dessus du gâteau.
4/ Préchauffer le four à 140°C. Graisser un moule à gâteau de 18cm de diamètre.
5/ Pour le gâteau, travailler le beurre et le sucre ensemble jusqu'à obtenir une consistance légère et une couleur pâle. Battre graduellement avec les ?ufs pour les incorporer, puis, ajouter le mélange à la farine, avec le sel et les fruits petit à petit. Enfin, ajouter les fruits secs, les peaux et les zestes de citron au mélange.
6/ Verser le mélange le moule. Aplanir le dessus et recouvrir le tout avec le cercle de pâte d'amande. Ajouter le reste du mélange et aplanir le dessus en laissant un léger creux au milieu pour laisser la gâteau monter. Laisser le tout cuire pendant 1 ¾ heures. Pour vérifier la cuisson, planter un couteau dans le gâteau : si il ressort propre, c'est prêt ! Une fois cuit, ressortir le gâteau pour le laisser refroidir.
7/ Brosser le dessus du gâteau refroidi avec la confiture d'abricot. Séparer le reste de la pâte d'amande en deux, étaler une partie pour recouvrir le gâteau et l'autre pour former les 11 boules représentant les 11 disciples (Judas n'est pas de la partie).
8/ Placer le cercle sur le dessus du gâteau et les 11 boules en cercle. Brosser le tout avec de l'?uf battu.
9/ Préchauffer le grill à feu fort. Placer le gâteau sur le grill pendant 1 à 2 minutes, jusqu'à ce que le dessus de la pâte d'amande commence à brunir.
 Bon appétit ! 

lepetitjournal.com londres

Lepetitjournal Londres

Média de référence des français et francophones de la capitale britannique. Actu, bons plans, bonnes adresses...
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet