Vendredi 30 juillet 2021

MARX - Sur les traces du penseur socialiste exilé à Londres

Par Lepetitjournal Londres | Publié le 25/06/2017 à 07:53 | Mis à jour le 26/06/2017 à 10:25

On l'oublie souvent mais Karl Marx a passé la majeure partie de sa vie hors de son Allemagne natale, notamment à Londres. Retour sur les lieux de la capitale britannique qui ont abrité le grand penseur socialiste que l'on connaît.

1849-1856, une vie de misère dans un quartier misérable
Dans les années 1850, Soho est l'un des quartiers les plus malsains de la capitale, Karl Marx est en exil. Au 64 Dean Street, il habite avec sa femme Jenny, ses enfants et une bonne dans deux chambres d'à peine 30 m2 au total. Très pauvre - seules la publication de quelques articles et l'aide de son ami Friedrich Engels lui permettent de subsister. Marx ne peut lutter contre la tuberculose de son fils Heinrich. Sans argent pour acheter des médicaments, des vêtements ni suffisamment à manger, il a famille perdra deux autres enfants en bas-âge. En 1851, la famille déménage au 28 de la même rue, dans un tout petit appartement payé 22 livres par an. Le gouvernement prussien continue à traquer les communistes et envoie l'agent secret Wilhelm Stieber (beau frère de Marx) espionner le taudis alors au nom de « Charles Marx - Doctor (Philosophical Author) ». Dans son rapport, on peut lire : « pas un meuble intact. Tout est recouvert de poussière, partout il y a du désordre. Au milieu de la pièce, sur une grosse table bringuebalante, il y a des manuscrits, des livres, des journaux, des jouets pour enfants, des travaux de couture, des verres, une pipe hollandaise, des cendriers? Tout est sale. S'asseoir est une entreprise dangereuse? Marx et sa femme ne sont pas gênés par cela. Ils offrent tout ce qu'ils peuvent aux visiteurs, reçus avec une grande cordialité ». Ces conditions de vie n'ont pas non plus empêché « Old Nick » de commencer à rédiger « Le Capital ». Le 28 Dean Street a regagné en notoriété à partir de 1930 avec l'ouverture du restaurant Leoni's Quo Vadis, une adresse chic avec deux salles privées, The Leoni Room et The Marx Room. Mais si vous passez devant, cherchez la plaque bleue : « Karl Marx (1818-1883) lived here 1851-56 », preuve que l'anticapitaliste de renom a bel et bien vécu à cette adresse. Quant au « Manifeste Communiste », il naît en décembre 1847, lors d'un congrès tenu dans une chambre au dessus du Red Lion Pub sur Great Windmill Street. L'adresse est aujourd'hui un bar tendance B@1.
expat, expatrié, francophone, french, français, R-U, UK, Angleterre, Great, Britain, journal, News, information, actualité, communauté, magazine, Londres, Karl, Marx, vie, demeure, misère, quartier, Soho, Hampstead, capitale, capital, communiste, grand, penseur, socialiste, Highgate, cimetière, héritage, travail, British, Library, exil, plaque

1856-1883, un travail acharné entre Hampstead et la British Library
Il faudra attendre l'héritage maternel de sa femme pour sortir de cette période d'indigence : les Marx déménagent alors à Grafton Terrace, près de Hampstead Hill dans une maison avec un petit jardin. Après avoir lui-même hérité, l'écrivain achètera Modena Villa, au 41 Maitland Park Road et pourra mener avec aisance les nombreuses recherches nourrissant ses livres. Il travaillait notamment dans la salle de lecture de la British Library, une pièce circulaire ouverte quelques années après son arrivée à Londres. Convertie en salle d'exposition lors du redéveloppement du British Museum en 1997, elle ne fait cependant plus partie de l'immense bibliothèque et on ne peut plus y entrer. En 1870, Friedrich Engels quitte Manchester pour venir s'installer à Londres, au 122 Regent's Park Road, à Primrose Hill : fini les échanges par correspondance, les deux amis vivaient à quelques minutes l'un de l'autre ! Outre les journées passées à établir ensemble la théorie du socialisme, de fréquents pique-niques étaient organisés à Hampstead Heath. Sur la façade de la maison est aussi fixée une plaque bleue « Friedrich Engels, political philosopher, lived here 1870-1894 ».expat, expatrié, francophone, french, français, R-U, UK, Angleterre, Great, Britain, journal, News, information, actualité, communauté, magazine, Londres, Karl, Marx, vie, demeure, misère, quartier, Soho, Hampstead, capitale, capital, communiste, grand, penseur, socialiste, Highgate, cimetière, héritage, travail, British, Library, exil, plaque

Le cimetière d'Highgate, sa dernière demeure
Marx est mort dans sa résidence londonienne en 1883. La tombe « d'Old Nick » se trouve au grand cimetière privé d'Highgate. En 2015, la décision de rendre son accès payant a attiré les foudres des admirateurs de l'écrivain qui estiment que « cela va totalement à l'encontre des principes socialistes ! » Mais les représentants de l'association « Friends of Highgate » leur rétorquent que Marx a lui-même voulu être enterré dans ce cimetière et qu'il avait conscience que l'entretien du caveau nécessitait des fonds privés. Pour eux, il s'agit de redistribution du capital, car tout l'argent généré est utilisé pour le cimetière. Alors, comble du socialisme ou ironie capitaliste ? Vous trouverez peut-être la réponse en allant visiter la Marx Memorial Library, à Clerkenwell. Bien que ni lui ni Engels ne l'aient fréquentée, elle appartenait à la Twentieth Century Press Ltd qui imprimait le journal Justice de la Social Democratic Federation, première véritable organisation socialiste au Royaume-Uni. Durant son exil en Angleterre, Lénine s'y rendra souvent : une pièce lui est d'ailleurs dédiée, la Lenin Room. Mais le clou de la visite de ce bâtiment est une immense fresque murale dans la salle de lecture, peinte en 1934 par Lord Huntington Hastings, un aristocrate rebelle. Lénine, Engels, Marx : tous les célèbres socialistes venus trouver refuge à Londres y sont représentés.

Zoé Kummerlé (www.lepetitjournal.com/londres), le 25 juin 2017

PRATIQUE
*B@1 bar, 20 Great Windmill St, Soho, London W1D 7LA
*The Great Court, British Library, 96 Euston Rd, Kings Cross, London NW1 2DB / ouvert tous les jours de 10h30 à 17h30, entrée gratuite
*Highgate Cemetery, Swain's Lane, London N6 6PJ : la tombe de Karl Marx est située à l'Est, partie ouverte du lundi au vendredi de 10h à 17h et le week-end de 11h à 17h ; Adultes £4, gratuit pour les -18 et membres
*Marx Memorial Library, 37A Clerkenwell Green, Clerkenwell, London EC1R 0DU / Ouvert du lundi au jeudi de 12h à 16h

lepetitjournal.com londres

Lepetitjournal Londres

Média de référence des français et francophones de la capitale britannique. Actu, bons plans, bonnes adresses...
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

VOYAGES

5 incontournables de l'arrière-pays niçois à découvrir cet été

Loin de l’agitation touristique de la Côte d’Azur, l’arrière-pays niçois abrite de splendides villages surélevés au charme provençal et des sites naturels aux panoramas imprenables.

Sur le même sujet