Vendredi 18 septembre 2020

LONDON UNDERGROUND - Comment devenir musicien du métro ?

Par Lepetitjournal Londres | Publié le 23/08/2017 à 06:04 | Mis à jour le 23/08/2017 à 08:52

 

Ils résonnent le long des couloirs et servent de pauses musicales dans la course pour aller au travail. Les musiciens du métro de Londres sont la petite surprise quotidienne. Mais contrairement à Paris, leur prestation est souvent accompagnée d'un matériel digne d'un professionnel et très appréciée grâce à une sélection au top, orchestrée par TfL (Transport for London). Retour sur ces troubadours souterrains des temps modernes. 

 

 

C'est la plus grande scène de Londres. Et pour cause, ils sont 5 millions de voyageurs par jour à assister aux prestations des musiciens du métro. Une habitude du public londonien devenue un honneur. Car les prétendants sont nombreux à postuler pour décrocher le précieux droit de jouer dans l'underground. Une compétition digne d'un radio-crochet.expat, expatrié, francophone, french, français, R-U, UK, Angleterre, Great, Britain, journal, News, information, actualité, communauté, magazine, Londres, TFL, Musicien, métro, audition, Underground, licence

 Candidats pour un « permis de jouer »

Depuis 2003, ils veulent tous leur « Licence to busk ». Un permis de jouer dans les rues si important pour la culture londonienne et les fans de ce type de performance.   Pour la première fois depuis 2015, la compétition a repris avec plus de 400 vidéos qui devaient être envoyées jusqu'au 13 août. Une candidature accompagnée d'une preuve d'habitation et d'un permis de travail au Royaume-Uni. Comme pour l'émission télé ?X Factor?, les professionnels de l'industrie sont très attentifs au style de musique et instrument choisi avant les premières auditions très live ! 

expat, expatrié, francophone, french, français, R-U, UK, Angleterre, Great, Britain, journal, News, information, actualité, communauté, magazine, Londres, TFL, Musicien, métro, audition, Underground, licence

 

Premiers shows en situation réelle 

La compétition est loin d'être finie car les 325 musiciens sélectionnés auront la chance de réaliser ensuite leurs performances face à un jury et surtout en conditions quasi réelles. De Tottenham à Canary Wharf, il y aura foule cette semaine pour assister à ces prestations expérimentales. Jusqu'au 25 août, le jury écoute les reprises des candidats dans le métro. A la clé, 100 licences à distribuer, peut-être dans leur intégralité ; la dernière session de 2015 n?avait récompensé que 80 postulants. L'audition se fait en deux temps, une chanson choisie librement et l'autre sélectionnée par les deux experts, membres du jury, dans le futur répertoire interprété. Un juré TfL analysera tout particulièrement le charisme du chanteur et son impact dans la station. Pas d'autres critères car le but de ces semaines musicales est de renforcer le catalogue des 250 musiciens réguliers. Du classique au folk, il y en a pour tous les goûts afin de montrer la diversité musicale londonienne. Alors qui sera la prochaine nouvelle star du métro ?  

Solène Lanza @aboutawindow, le 23 août 2017 www.lepetitjournal.com/Londres

PRATIQUE

* Jusqu'au 25 août dans les stations de métro de King's Cross, Westminster ou Stratford. 

* Une deuxième session à venir en septembre

lepetitjournal.com londres

Lepetitjournal Londres

Média de référence des français et francophones de la capitale britannique. Actu, bons plans, bonnes adresses...
0 Commentaire (s)Réagir