Jeudi 22 avril 2021
Lisbonne
Lisbonne

Covid-19 : Actes de solidarité européenne avec le Portugal

Par Maria Sobral | Publié le 16/02/2021 à 22:52 | Mis à jour le 23/02/2021 à 20:44
Photo : Accueil de l´équipe médiclae française ©Ambassade de France au Portugal
Accueil de l´équipe médiclae française à l´hôpital Garcia Da Orta - Portugal

 
Une équipe de quatre professionnels de santé français a intégré le lundi 15 février le service de réanimation de l´hôpital Garcia da Orta d´Almada au sud de Lisbonne : « un acte important de solidarité et d´amitié très naturel entre deux pays aussi proches » a déclaré l´Ambassadrice de France, Florence Mangin au Lepetitjournal. Quatre autres professionnels de santé luxembourgeois intégrent également les services de l´hôpital Espirito Santo de la ville de Evora à 130 km au sud de Lisbonne, deux d´entre eux ont pris leur fonction ce 16 février et les deux autres arriveront le 21 février.
 

Une situation sanitaire critique

Le Portugal qui en 2020 a eu un niveau modéré de contagion du SARS-CoV-2 a connu en ce début d´année 2021 une recrudescence des cas, devenant même le pays avec le plus grand nombre de nouveaux cas par 100.000 habitants. Le pic de cette vague s´est produit le 28 janvier avec 16.432 nouveaux cas. Le confinement global du pays, en vigueur depuis le 15 janvier, semble produire ses effets qui se traduisent par une diminution accentuée des nouveaux cas. En effet, le 16 février les nouveaux cas étaient de 1502 et le nombre de décès, également en diminution, de 111.
 
Ce nombre croissant de nouveaux cas dû au SARS-CoV-2 pendant le mois de janvier a provoqué une situation limite dans quasiment tous les hôpitaux du pays et pour certains comme ceux de la région de Lisbonne un niveau de saturation extrême. Le 1er février le nombre total de personnes hospitalisées a atteint un maximum de 6.869 et le 5 février un maximum de 904 personnes était en service de réanimation. Depuis le 7 février la tendance se maintient à la baisse, ce 16 février le nombre de personnes hospitalisées était de 4.482 et en service de réanimation de 752. Pendant cette période critique le nombre de décès dû au Covid-19 depuis le début de la pandémie en mars 2020 a quasiment doublé, au 16 février il est de 15.522.
 

Une aide Européenne bienvenue  

Après l´arrivé d´une équipe allemande de professionnels de santé le 3 février c´est au tour de la France et du Luxembourg d´apporter leur soutien au gouvernement portugais pour faire face à la pandémie de Covid-19. Lors de la cérémonie d´accueil de l´équipe française, le 15 février, à l´Hôpital de Almada, en présence de l´Ambassadrice de France, du président du Conseil d´administration et du directeur de l´Unité de soins intensifs de l´hôpital ainsi que de la maire de la ville de Almada ;  le Secrétaire d´État adjoint et de la Santé portugais, António Lacerda Sales qui était présent a chaleureusement remercié le gouvernement français pour sa collaboration et sa coopération : « C´est en effet un signal qui est le bienvenu d´une Europe bien vivante et bien solidaire » a t´il déclaré.
 

A cette occasion, l´Ambassadrice de France, Florence Mangin, s´est entretenue avec Lepetitjournal et a déclaré :
 
« L´équipe française composée d´un médecin et de trois infirmières a été très bien accueillie, elle a visité dans la matinée l´hôpital et dès demain mardi 16 février elle sera opérationnelle dans le service qu´elle va intégrer. Le fait que ces professionnels de santé soient insérés dans un service existant facilite la rapidité avec laquelle elles vont intervenir. C´est un acte important de solidarité et d´amitié très naturel entre deux pays aussi proches. Nous avions nous même fais l´objet de solidarité européenne lors de la première vague lorsque la France, confrontée à une forte tension dans les hôpitaux, a envoyé des patients se faire soigner dans des pays européens. C´est tout a fait naturel d´exercer cette solidarité entre deux pays européens qui ont une histoire forte d´amitié, au moment où le Portugal dans la deuxième et troisième vague est plus fragile qu´il ne l´a été dans la première où la situation a été bien maîtrisée. La France a fait une proposition au gouvernement portugais qui l´a analysée et a décidé d´insérer cette équipe de quatre personnes, toutes spécialistes en réanimation, dans une équipe de médecine intensive à l´hôpital d´Almada. Une intégration qui se fait très naturellement et de manière efficace. Ces personnes sont par ailleurs des pompiers professionnels ou volontaires qui ont déjà fait des missions à l´international dans différents pays et donc qui sont rodées pour faire face à des situations plus tendues et avec un même souci et une même volonté d´efficacité de façon à ce que les choses se passent de façon fluide. Notre offre est faite pour aider les hôpitaux et soulager la pression qui s´exerce sur les professionnels de santé portugais en ce moment et le gouvernement portugais l´a acceptée afin de répondre aux besoins en ressources humaines qui sont les plus criants. Du point de vue du timing ce moment me semble adéquate, je me rends compte que l´hôpital n´aurait peut-être pas été en mesure d´accueillir l´équipe de façon efficace, si elle était arrivée au pire moment, en janvier, alors que l´hôpital se trouvait sous tension et que la priorité était de faire face à l´afflux de malades.
 
Cet acte a tout son sens au moment où la Présidence Portugaise de Union Européenne a décidé de faire de la solidarité un des points importants de son mandat en faisant de la dimension sociale de l´Europe une des priorités forte. Il y aura d´ailleurs, au mois de mai à Porto, le Sommet sur la dimension social de l´Europe. L´aide, le travail en commun sur la gestion d´une crise fait partie de cette dimension. Même si l´acte est bilatéral  il vient illustrer le souhait du Portugal de porter ces sujets de solidarité, de lutte contre les inégalités, de droits au cœur du projet européen. »
 
Bérengère, Sandrine, Isabel et Sandra, cette dernière luso-descendante resteront 15 jours à l´Hôpital Garcia da Orta et selon la déclaration, émue, de Sandra elles espèrent pouvoir alléger la charge de travail, du service où elles sont intégrées, en collaboration avec les équipes de l´hôpital.

 

Nous vous recommandons

maria sobral, édition de Lisbonne du site lepetitjournal.com

Maria Sobral

Directrice de l´édition de Lisbonne du site lepetitjournal.com
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

20 ANS DE LEPETITJOURNAL.COM !

lepetitjournal.com : 20 ans d’un réseau formidable !

En 2021, lepetitjournal.com, votre média à l’étranger, fête ses 20 ans. En cette année anniversaire, partons à la rencontre de ceux sans qui votre journal n’existerait pas : nos partenaires !

Expat Mag

MEDIAS

Fill’expat: le podcast au féminin pour sauter le pas de l’expatriation

Fill’expat, c’est le podcast francophone qui donne les clés pour s’expatrier. Toutes les semaines, Kelly Barichello interroge des femmes francophones qui ont fait le choix de s’installer à l’étranger.