TEST: 2268

Patrimoine Mondial de l'Unesco au Portugal : les 20 lieux à visiter

Par Jonas Weil | Publié le 16/12/2021 à 00:00 | Mis à jour le 17/12/2021 à 14:45
Photo : ©M.J. Sobral
Patrimoine Mondial de l'Unesco au Portugal

Voici quelques suggestions de lieux à visiter au Portugal ainsi qu' aux Açores et à Madère qui sont classés au patrimoine mondial de l'Unesco, pour tous les amoureux de voyages et de découvertes.


Centre historique de Guimarães

Il est dit de la ville de Guimarães qu'elle est la première du Portugal. Elle a joué un rôle fondamental dans la « fondation » du pays, elle est référencée comme étant le berceau du Portugal, une des plus anciennes villes du pays  à l’origine de la nation portugaise, sa langue et sa culture. Le premier roi du Portugal, Dom Afonso Henriques, en est originaire. Le Centre historique est très bien conservé, on y retrouve une atmosphère médiévale étonnante, parfaitement incarnée par le château qui surplombe la ville. Chaque bâtiment, monument est une merveille architecturale.


Sanctuaire du Bon Jésus du Mont à Braga

Ce sanctuaire est un site religieux à la construction originale et plongé dans un magnifique décor naturel. Le site est composé d'une église fondée au XVIIIème siècle. Il est notamment impressionnant pour ses fameux escaliers à 17 paliers, ornées de sculptures et de fontaines. Plusieurs chapelles sont également à visiter, le tout dans un style baroque.


Centre historique de Porto

La ville de Porto et plus particulièrement son centre historique nous plongent dans une histoire vielle de plus de 2000 ans, marquée par la présence romaine qui en a fait, à l'époque le berceau de l'activité maritime, d'où son nom. Le centre ne manque pas de monuments à visiter, parmi lesquels l'Igreja dos Clérigos, la cathédrale, le palais de la Bourse. Plus largement, les bâtiments, souvent ornés de magnifiques azulejos, font le charme du centre historique.


Pont Luis I et le Monastère de Serra do Pilar

A Porto sont classés au Patrimoine Mondial de l'Unesco le Pont Luis I et le monastère de Serra do Pilar. Le premier mène au second. Le pont fut construit par Théophile Seyrig, un associé de Gustave Eiffel, entre 1881 et 1886. Le monastère, à Vila Nova de Gaia, dont la construction a débuté en 1538, offre une vue exceptionnelle. Il est notamment original par sa forme circulaire.


Région viticole du Haut-Douro

La région du Douro dans le nord du Portugal produit du vin depuis deux millénaires et elle est notamment célèbre pour deux appellations d'origine, d'abord le vin du Douro, mais surtout pour le Porto, bu dans le monde entier, dont l'appellation est reconnue depuis 1756. Cette production viticole est particulièrement impressionnante par son architecture en terrasse, appelées « socalcos » en portugais, offrant un magnifique paysage. En 2021 cette région fête ses 20 ans comme patrimoine mondial de l'Unesco.


Sites d'art rupestre préhistorique de la vallée de Côa

Ce site est parmi les plus grands ensembles d'art paléolithique en plein air d'Europe. Des milliers de motifs et de figures animales sont gravées dans la pierre. Ce site est l'héritage d'une histoire préhistorique riche dans la région.


Université de Coimbra

C'est l'une des plus anciennes d'Europe et la plus ancienne du Portugal. Créée en 1290, son histoire est intimement liée à la création et l'affirmation de l'Etat portugais. Elle a joué un rôle prépondérant dans la création de la nation portugaise également, les plus grands noms de l'histoire du pays sortant des rangs de l'université. Il est encore un centre important d'apprentissage et les bâtiments valent le détour en particulier la bibliothèque Joanina de style baroque qui date du XVIIIème siècle.


Couvent du Christ à Tomar

Surplombant la ville de Tomar, le couvent du Christ est l'un des bijoux architecturaux du pays. De nombreux styles y ont été adoptés, roman, gothique ou encore manuélin puisque sa conception a été étalée sur de nombreux siècles, elle a débuté au XIIème siècle. Collé au couvent, le château des Templiers de Tomar est tout aussi impressionnant. Henri le Navigateur fut l'un des grands maîtres de l'Ordre du Temple.


Monastère de Batalha

Dans la ville de Batalha, ce monastère fut édifié pour célébrer la victoire sur l'ennemi castillan qui renforça la monarchie portugaise, en 1385. Il mélange les styles gothiques et Manuélin pour former un impressionnant monument architectural, chargé d'histoire. Le cloître royal est certainement la pièce la plus intéressante.


Monastère d'Alcobaça

Situé dans la ville d'Alcobaça, ce monastère qui porte le nom de la ville est un important héritage de l'Ordre Cistercien en Europe. La construction fut décidée par le Roi Alphonse 1er à la suite de  la conquête de Santarém en 1147, sous domination des Maures à l'époque. Il est sensé symboliser l'affirmation de la Monarchie portugaise et est donné en cadeau à l'ordre cistercien pour leur aide dans les combats. Parfaitement conservé, dans un style gothique, le monastère propose un ensemble d'édifices et de salles à visiter. Un cloître, la salle des Rois, la cuisine, le réfectoire et bien d'autres  lieux qui sont  autant de salles étonnantes.


Edifice royal de Mafra

A proximité de Lisbonne, l'édifice royal de Mafra regroupe un ensemble de monuments et de lieux. On y retrouve le Palais National qui est une ancienne demeure royale, mais également une basilique baroque, un couvent, un monastère, d'impressionnants jardins et des parcs. C'est le roi Jean V qui entreprend les travaux au début du XVIIIème siècle. Il voulait, à travers ces édifices, exprimer la puissance de l'Empire portugais, dans un style baroque. Les travaux furent gigantesques et en font aujourd'hui l'un des monuments les plus majestueux du pays.


Monastère des Hiéronymites

Il est l'un des monuments emblématiques de Lisbonne et du Portugal. Le Roi Manuel 1er entreprend les travaux  de ce monastère en 1502. Il sera par la suite dédié aux religieux de l'Ordre des Hiéronymites, un ordre espagnol. L'église et le cloître sont les édifices les plus impressionnants, symbolisant à merveille tout l'art Manuélin et les techniques de sculptures minutieuses. Chaque bout de mur, chaque pilier, chaque arcade, chaque construction est ornée d'innombrables petits détails qu'on observerait volontiers toute la journée.


Tour de Belém

Bordant le Tage, la Tour de Belém fut construite en 1514, également sous le règne du Roi Manuel 1er, qui souhaitait protéger l'entrée du Port. A l'époque, le Portugal est la plus grande puissance maritime et la tour est aujourd'hui le symbole d'une période phare pour le pays, celles des Grandes Découvertes. Si elle est impressionnante par son emplacement et son histoire, la Tour de Bélem est également une prouesse architecturale du style Manuélin, avec des détails de sculpture étonnants.


Paysage culturel de Sintra

Si la municipalité de Sintra est la deuxième du pays en nombre d'habitants, la petite ville historique est elle bien plus petite et pittoresque. Perchée dans la montagne, celle-ci a un aspect très intriguant, parfois féerique. Le roi Ferdinand II, plus adepte d'architecture que de pouvoir, y fit construire le fameux Palais National de Pena en 1840. Il domine la montagne, dans des couleurs originales et des styles multiples. Le Palais national de Sintra avec ses deux gigantesques cheminées, le Palais de Monserrate ou encore le palais de la Regaleira et son puit « initiatique » à la profondeur abyssale sont autant de monuments qui valent le détour. Le tout dans un espace naturel verdoyant et protégé.


Centre historique d'Evora (Alentejo)

Evora fut une importante citée lors de la domination romaine jusqu'au IVème siècle après J-C. Elle en a gardé un magnifique temple, un des mieux conservés et sûrement le plus impressionnant du pays. Le centre historique est appelé ville-musée, notamment pour son architecture originale, ses maisons blanches aux azulejos somptueux. La Capela dos Ossos est un monument aussi incontournable qu'intriguant.


Ville de garnison frontalière d'Elvas et ses fortifications

La ville de Elvas fut intensément fortifiée entre les XVIIème et XIXème siècles. A côté de la frontière espagnole, ses fortifications servaient à contrer de potentielles offensives ennemies. On dit que cette structure était le plus grand système défensif de remparts à douves sèches au monde. A l'intérieur, ce sont principalement des églises et des bâtiments militaires qui ont été construits.

 

Les Açores et l' île Madère

Centre historique d'Angra do Heroísmo aux Acores  

Angra Do Heroismo est une ville sur l'île de Terceira dans l'archipel des Açores. La ville était un important port d'escale lors de la période des Grandes Découvertes et elle est encore imprégnée de cette époque. D'imposants forts sont à visiter, tout comme la Cathédrale du Saint-Sauveur ou l'Eglise de la Miséricorde.


Paysage viticole de l'île du Pico

L'île de Pico est située dans l'archipel des Açores. C'est une île volcanique, dont le volcan, du même nom, culmine à plus de 2350 mètres. Ici, les vignes produisent du raisin dans un cadre peu commun, entre des centaines de petits murs, entre lave et roche, permettant de les protéger du vent et des embruns de la mer. Ces petites parcelles édifiées il y a plusieurs siècles sont appelées « Currais » et ont permis la production de vin sur un terrain improbable.


Forêt laurifère de Madère

C'est une forêt extraordinaire avec une faune et une flore très variée et de nombreuses espèces endémiques et uniques au monde. Vieille de millions d'années, le climat humide de Madère a été propice à la conservation de celle-ci et au développement d’une biodiversité rare.

 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Lisbonne !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Maria Sobral

Rédactrice en chef de l'édition Lisbonne.

À lire sur votre édition locale