Vendredi 24 mai 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PORTO – Voyage dans un univers architectural unique

Par Lepetitjournal Lisbonne | Publié le 01/03/2019 à 01:10 | Mis à jour le 01/03/2019 à 11:08
Porto voyage

Porto tient une place de choix dans l'histoire du Portugal. La ville a donné son nom au comté de Portugal, puis au pays tout entier lors de l'avènement du Royaume du Portugal en 1139. De nos jours, l'architecture de Porto reste marquée par ce passé glorieux, notamment dans le quartier Ribeira classé au patrimoine mondial de l'humanité de l'UNESCO en 1996. Grâce à la collaboration de l'architecte Tiago Miranda, Lepetitjournal.com/lisbonne présente à ses lecteurs le bijou architectural qu'est Porto.

Porto, ville d'architectes


Porto est le berceau de deux des plus grands architectes portugais : Alvaro Siza Vieira (né en 1933) et Eduardo Souto de Moura (né en 1952). Tous deux sont les seuls lauréats portugais du prestigieux prix Pritzker -considéré comme le prix Nobel d'architecture- remis chaque année depuis 1979 à un architecte pour récompenser son apport à l'architecture. Ils l'ont respectivement obtenu en 1992 et 2011. La physionomie actuelle de Porto doit beaucoup aux architectes, originaires de la ville ou du Portugal mais aussi à d'autres étrangers venus s'y installer. La célèbre Torre dos Clérigos est l'oeuvre de l'architecte italien Niccolo Nasoni (1691-1773) qui a vécu de 1723 à 1773 à Porto. La ville a récemment donné une place plus importante à l'architecture en créant une faculté indépendante d'architecture, ouverte en 1993, dont la construction a été confiée à Alvaro Siza Vieira.

Le quartier Ribeira, patrimoine mondial de l'humanité


En 1996, l'UNESCO a inscrit le quartier de Ribeira au patrimoine mondial de l'humanité. "Le site est d'une valeur universelle exceptionnelle car il offre de par son tissu urbain et ses nombreux édifices historiques, un témoignage remarquable du développement d'une ville européenne qui, au cours de ce millénaire, s'est tournée vers l'Ouest pour enrichir ses liaisons culturelles et commerciales" justifie l'organisation qui siège à Paris.

Dans le plus vieux quartier de Porto se mêlent un ensemble de rues médiévales tortueuses qui descendent vers les célèbres bâtiments multicolores sur les rives du Douro, carte postale par excellence de Porto. La Praça da Ribeira est la plus vieille place de Porto, inchangée depuis le XIIème siècle. Dans ce quartier, la réglementation est très stricte, il est impossible de modifier l'extérieur ou l'intérieur des bâtiments afin de préserver cet héritage. Ce quartier est aussi l'illustration de l'évolution de la ville de Porto, les bâtiments présents actuellement ont été construits sur des couches plus anciennes de la ville. Comme à Rome, les opérations de rénovation de la voirie mettent du temps à arriver à leur terme, des archéologues doivent intervenir dès que des vestiges sont découverts.

Une diversité architecturale déconcertante

 


"Il n'y a pas de style spécifique à Porto" nous explique Tiago Miranda qui a accompagné Lepetitjournal.com/lisbonne lors d'une visite de la ville. Le quartier Ribeira se distingue du reste de la ville par son homogénéité. Partout ailleurs, Porto est d'une incroyable diversité. Les styles architecturaux cohabitent et donnent à la ville son charme et son caractère unique. Difficile de trouver deux bâtiments similaires côte-à-côte. Les carreaux en céramique traditionnels qui recouvrent certains bâtiments de Porto sont peints et en relief (contrairement aux carreaux lisboètes traditionnellement plats). Souvent commandés en quantité limitée pour une commande précise, ces carreaux qui recouvrent les murs de certaines bâtisses sont rarement identiques ; ce qui rend chaque bâtiment spécial.

Au détour d'une rue, il n'est pas rare de trouver des constructions avec des influences architecturales étrangères, notamment françaises comme au Grande Hotel do Porto ou à la célèbre épicerie A Pérola do Bolhão. Quelques mètres plus haut, dans la rue Santa Catarina, se dresse la Capela das Almas à la façade recouverte d'azulejos peints à la main. Sur la Praça da Cordoaria, le Tribunal da Relação do Porto, construit en 1958 sous la dictature dans un style rappelant l'architecture fasciste, cohabite et avec l'ancienne prison devenue le Centre portugais de photographie sous l'impulsion de Eduardo Souto de Moura et avec le bâtiment de l'Université de Porto. Trois styles différents pour trois bâtiments à quelques mètres de distance qui symbolisent parfaitement la diversité qui caractérise Porto.

 

Porto, ville moderne

Porto impressionne par sa modernité. Les pouvoirs publics n'ont pas eu peur de lancer des projets d'urbanisme créatifs et audacieux. La rénovation de l'avenida dos Aliados a été confiée à Alvaro Siza Vieira et Eduardo Souto de Moura. Celle-ci a débouché sur un aménagement urbain plus épuré. Jouxtant la Torre dos Clérigos datant du XVIIIème siècle, la Praça de Lisboa a vu naître une construction triangulaire très moderne qui contraste avec le bâtiment historique présent à ses côtés. Dans le passé, la ville n'a pas eu peur de remplacer des édifices anciens par d'autres plus modernes. C'est notamment le cas de l'emblématique Ponte D. Luis I construit entre 1881 et 1886 en lieu et place d'un pont suspendu dont on peut toujours observer les fondations en contrebas du Ponte Luis I. Aujourd'hui, ce pont est un symbole de la ville de Porto, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Plus excentrée, la Casa da Musica a été construite en 2001 par l'architecte néerlandais Rem Koolhaas et c'est là un autre exemple marquant de bâtiment à l'architecture résolument moderne.

 

Un tourisme bénéfique


Porto, comme le reste du Portugal, bénéficie depuis quelques années d'une forte hausse de fréquentation touristique. Le pays est une destination très à la mode. L'augmentation de la fréquentation touristique a eu des conséquences économiques positives pour Porto où de nouveaux hébergements hôteliers ont été construits. La mairie de Porto a donc lancé depuis 4 ans des opérations de rénovation de nombreux édifices de Porto qui s'étaient dégradés, faute d'entretien, si bien que la ville s'embellit de jour en jour. La municipalité a également promu le lancement de nouveaux projets architecturaux en centre-ville à destination des habitants, notamment à côté de la gare São Bento. L'objectif est que Porto ne se retrouve pas dans la situation de Barcelone, où les habitants ont peu à peu été exclus du centre historique à cause du développement touristique extrêmement important de la ville qui a eu pour conséquence la disparition progressive des éléments nécessaires à la vie quotidienne, progressivement remplacés par des services touristiques.

 

Découvrir l'architecture de Porto

Porto est une destination idéale pour un week-end. En collaboration avec Tiago Miranda, Lepetitjournal.com/lisbonne vous propose un circuit pour appréhender au mieux la diversité architecturale de Porto, ainsi que quelques informations pratiques pour se rendre en ville.

Arrivée : Des lignes aériennes sans escale relient Porto à Bordeaux, Dole, Lyon, Marseille, Nantes, Paris, Saint-Etienne, Toulouse et Tours en France. Au Portugal, entre Porto et Faro, Lisbonne, Madeira, Ponta Delgada, et Terceira. L'aéroport est relié au réseau de métro. La gare de Porto Campanha est également reliée au réseau de métro.

Attention : Porto est une ville très pentue, l'itinéraire proposé peut ne pas convenir à des personnes âgées ou ayant des difficultés à se déplacer. Les bus touristiques peuvent être une option intéressante dans ce cas. Plus d'informations ici.

Notre parcours (une demi-journée)

1.    Rendez-vous au Mercado do Bolhão (métro Bolhão), sortez par la porte nord et allez admirer la Capela das Almas, descendez la Rua Santa Catarina jusqu'à la Praça da Batalha, en passant vous pourrez admirer le Majestic Café.

2.    Prenez la Rua 31 de Janeiro direction Avenida dos Aliados, en haut de celle-ci se trouve la mairie de Porto. Avenida dos Aliados, vous pouvez entrer dans le restaurant McDonalds pour découvrir son architecture originale.

3.    Dirigez-vous ensuite vers la Torre dos Clérigos. Prenez ensuite la Rua das Carmelitas et allez visiter la célèbre Livraria Lello qui a inspiré Harry Potter (payant). Puis dirigez-vous vers la Igreja das Carmelitas et redescendez vers la Praça da Cordoaria. En vous dirigeant vers l'ancienne prison, vous pourrez observer le palais de justice.

4.    Prenez la Rua de São Bento da Vitoria, vous entrez dans le quartier Ribeira classé patrimoine mondial de l'UNESCO, jusqu'au Miradouro da Bataria da Vitoria. Visitez l´église São Francisco puis déambulez dans le quartier de Ribeira et rendez-vous sur les rives du Douro. Passez par la Praça da Ribeira et dirigez-vous vers le Pont D. Luis I

5.    Traverser le fleuve Douro à l'étage inférieur du pont pour aller admirer le point de vue depuis Serra do Pilar, retraversez le pont à l'étage supérieur (attention vertiges possibles) et dirigez-vous vers Sé Catedral pour un point de vue imprenable sur le Douro et Vila Nova de Gaia qui abrite les caves de vin de Porto. Finissez votre parcours en vous rendant à la gare São Bento.


Guillaume Bermond (www.lepetitjournal.com/lisbonne.html) Reprise - vendredi 17 février 2017
Photos : M.J. Sobral

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

ARBRE - Le jacaranda (Jacaranda mimosifolia)

S’il y a bien un arbre que l’on remarque dans les rues de Lisbonne à cette époque de l’année, c’est bien lui. Tous les ans, d’ailleurs, il y a un rituel institué entre les Lisboètes de

Expat Mag

Quels sont les meilleurs vins du monde ?

Le plus grand concours viticole du monde vient de rendre son verdict. Parmi les milliers de vins en compétition, seuls 50 ont reçu le titre très prisé « Best in Show ». Les vins français figurent-ils

Sur le même sujet