Samedi 23 octobre 2021
TEST: 3752

Inti Raymi, la fête du soleil des Incas

Par Le Petit Journal LIMA | Publié le 24/06/2021 à 08:00 | Mis à jour le 24/06/2021 à 15:16
Photo : © Nyall & Maryanne – Flickr cc
Inti Raymi, la fête du soleil des Incas

Célébré chaque 24 juin, l’Inti Raymi est devenu l'une des festivités les plus importantes dans la définition de l'identité de Cusco, bien qu'elle ait essentiellement des objectifs touristiques.

L'Inti Raymi (la fête du Soleil) est célébré chaque 24 juin, date du solstice d'hiver dans l'hémisphère sud, sur la grande esplanade de la forteresse de Sacsayhuamán, près de Cusco, dans le sud du Pérou. Il s’agit d’une représentation moderne de la fête du culte du soleil réalisée par les Incas en hommage à leur dieu créateur.

Pour cette célébration, des pèlerins des quatre « suyos » (régions) de l'Empire arrivaient à Cusco, ils apportaient des offrandes et attendaient les premiers rayons du soleil. L'Inti Raymi signifiait le début de la nouvelle année, alors ils sacrifiaient des animaux en demandant la prospérité de l'Empire. Cette fête aurait été instituée sous le règne du puissant Inca Pachacutec, au milieu du XVe siècle, mais elle fut interdite avec l'arrivée des conquérants espagnols car elle était considérée comme une pratique idolâtre.

 

L'Inti Raymi, une tradition réinventée au XXe siècle pour les touristes

Cependant, selon l'historienne María Rostworowski, la fête la plus importante des Incas aurait été Cápac Raymi, célébrée en décembre autour du solstice d'été dans l'hémisphère sud. L'Inti Raymi est donc une tradition réinventée du XXe siècle, fruit de la créativité de l'écrivain de Cusco Faustino Espinoza Navarro et de l'historien Humberto Vidal Unda, qui ont créé le scénario de cette cérémonie sur la base des informations trouvées dans les chroniques vice-royales.

La première célébration a eu lieu en 1944 et la date choisie a été le 24 juin au lieu du 21 (date à laquelle débute le solstice d'hiver dans l'hémisphère sud) pour coïncider avec la Journée de l'Indien créée en 1930 sous le régime du président Augusto B. Leguía. Aujourd'hui, ce jour s'appelle la fête des paysans.

Des milliers d'acteurs participent à cette représentation moderne qui débute au Qorikancha (Temple d'Or), où l'Inca invoque son père le Soleil. De là, le souverain est transféré sur l'esplanade de Sacsayhuamán où il est attendu par des milliers de spectateurs.

Inti Raymi est devenu l'une des festivités les plus importantes pour l'identité de Cusco, bien qu'elle ait essentiellement des objectifs touristiques. Il est normal que des milliers de personnes se rassemblent dans les rues de Cusco pour voir passer l'Inca, ce qui peut être fait gratuitement, bien qu'il ne soit pas rare qu'il y ait des agences de voyages qui louent des balcons ou des espaces pour regarder la procession depuis un lieu privilégié.

 

Inti Raymi, la fête du soleil des Incas
© peru.travel

 

Pour avoir la chance d'observer la cérémonie à Sacsayhuamán, il faut payer entre 200 et 250 dollars par personne et on estime que plus de 3.000 personnes paient ce prix pour participer à la fête. Et bien que l'Inti Raymi génère de nombreux bénéfices pour la région, il est évident que de nombreuses personnes à Cusco n'ont pas l'argent nécessaire pour se payer le billet d’entrée et profiter d'une célébration importante pour leur identité.

Par ailleurs, le désordre et les ordures produites (environ 40 tonnes de déchets sont générées par jour) sont deux enjeux majeurs dans l'organisation de la fête. Heureusement, ces dernières années, des efforts ont été déployés pour résoudre ces problèmes et maintenant, l'aspiration des organisateurs est d'obtenir un label vert qui garantisse que les célébrations ont réduit leur impact sur l'environnement.

 

2021 : « Inti Raymi du Bicentenaire, la fête du soleil qui brille pour le monde »

Cette année, la célébration traditionnelle sera insérée dans le cadre des festivités des 200 ans de l'Indépendance et recevra le nom de « Inti Raymi du Bicentenaire. La fête du soleil qui brille pour le monde ». En raison de la pandémie, seulement 400 acteurs y participeront, sur les 3 sites habituels : le temple de Qorikancha, la Plaza de Armas de la ville impériale et le complexe archéologique de Sacsayhuamán. L'accès au site archéologique de Sacsayhuamán ne sera pas autorisé, mais la grande fête du soleil sera diffusée à la télévision, à partir de 11 heures, via la chaîne TVPerú, mais aussi par le réseau TAL pour l'Amérique latine et les réseaux sociaux du ministère de la Culture.

 

Inti Raymi, la fête du soleil des Incas
© peru.travel

 

Rédaction : Pablo Solórzano – Guide touristique

 

0 Commentaire (s) Réagir

Vivre à Lima

La peine de mort est-elle vraiment abolie au Pérou ?

Afin de mettre fin aux homicides judiciaires, chaque 10 octobre est organisée la journée mondiale contre la peine de mort, mais qu’en est-il au Pérou ? Est-il possible d'y appliquer la peine capitale