Mercredi 27 octobre 2021
Édition Internationale
Édition Internationale
TEST: inter

Le parcours Grande École de l’IÉSEG : le témoignage de Malo

Par IESEG | Publié le 11/11/2019 à 17:00 | Mis à jour le 12/11/2019 à 17:27
IESEG Grande Ecole

Malo enchaîne les expatriations depuis l’enfance : l’Inde, l’Italie, et plus récemment la Suisse. Aujourd’hui, cet étudiant français est de retour dans son pays d’origine, où il poursuit ses études à l’IÉSEG, sur le campus de Lille. Cette école de commerce de renommée internationale est reconnue pour ses nombreux programmes d’exception, parmi lesquels le Programme Grande École post-bac, en 5 ans, qu’a choisi Malo. Ce jeune homme au profil international, actuellement en deuxième année du cursus, nous livre son témoignage.

 

Lepetitjournal.com : Pourriez-vous nous décrire votre parcours ?

Malo : Je suis né en France, en région parisienne, où j’ai vécu pendant 5 ans. À la suite de ça, ma famille s’est expatriée à Milan (dans le cadre du travail de mon père), où j’ai vécu 4 ans, puis à New Delhi pendant deux ans, avant de partir vivre en Suisse, à Zurich, pendant six ans. Durant chacune de mes expatriations, j’ai été scolarisé dans un établissement français à l’étranger. 

 

Qu’est ce qui vous a motivé à vous inscrire à l’IÉSEG et à revenir en France ?

Dans mon lycée français de Zurich, de nombreux choix d’orientation post-bac en France nous étaient proposés. De plus, cela faisait très longtemps que je n’y avais pas vécu, et même s’il s’agit de mon pays, je ne m’identifiais pas totalement à sa culture. J’avais donc envie de la découvrir en retournant y vivre.

Je tenais aussi beaucoup à m’orienter vers une école internationale, avec une dimension multiculturelle. À l’IÉSEG, j’ai surtout aimé le fait qu’un programme entièrement en anglais soit proposé, et que l’école soit très axée sur les échanges internationaux. Parlant 5 langues, je tenais aussi à continuer cet apprentissage, et j’ai pu, à l’IÉSEG, améliorer mon niveau d’allemand et entretenir mon niveau d’espagnol. De plus, les professeurs internationaux apportent une grande plus-value, car ils nous offrent un point de vue et un enseignement uniques. L’admission post-bac a aussi joué un grand rôle dans ma décision, car je n’avais pas envie de passer par une prépa. 

“ L’IÉSEG m’a permis de passer deux ans dans un environnement riche en échanges, en rencontres et en découvertes.”

Quant au choix de la ville, il a été assez rapide. À Zurich, j’ai expérimenté une bonne qualité de vie, très calme, que j’appréciais, et que j’ai eu envie de préserver. Lille est une ville parfaite pour cela. Elle nous permet aussi de voyager facilement dans de nombreuses destinations en Europe, et nous vivons en plein cœur du quartier étudiant, dans un grand campus avec plein d’infrastructures et d’équipements. Je suis donc très heureux de mon choix. 

Comment se sont déroulées votre intégration dans l’école et la transition après le lycée français ?

L’intégration à l’IÉSEG s’est faite très naturellement. J’ai eu la chance de pouvoir partir de Zurich avec trois amis du lycée français, et de faire de nombreuses rencontres dès mon arrivée. Il y a aussi un très large réseau de Français de l’étranger à l’IÉSEG, ce qui m’a permis de m’intégrer très facilement.

De manière générale, le rythme est soutenu, mais la charge de travail n’est pas insurmontable pour autant. Il faut aussi savoir que le lycée français de Zurich a un niveau d’exigence assez haut (100% des élèves ont eu le bac, dont 50% avec mentions). L’excellence du lycée français et ma maitrise de plusieurs langues ont donc beaucoup facilité mon intégration.

Comment s’organise le programme Grande École de l’IÉSEG  ?

Le programme Grande École de l’IÉSEG est très bien construit. Il s’organise sur 5 ans : 3 ans de Bachelor (durant lesquels on va acquérir des fondamentaux, développer nos connaissances et nos méthodes de travail) et 2 années de Master, durant lesquelles on choisit une spécialisation, afin de construire notre propre voie.

Nous avons, comme tronc commun, des matières généralistes autour du commerce (statistiques, mathématiques, macroéconomie, comptabilité, marketing, finance…), mais également des cours de coaching et de développement, avec notamment des matières artistiques (théâtre, art…), et des cours de méthodologie (business exploration, fonctionnement de l’entreprise, création de projet…), ainsi qu’un cours de diversité culturelle, qui enseigne à appréhender différentes cultures.

Ces nombreuses matières parallèles constituent une véritable valeur ajoutée et nous permettent de développer nos soft skills.

Pouvez-vous nous parler de vos expériences en dehors des cours (stages, vie associative…) ?

À l’IÉSEG, nous réalisons chaque année un stage différent de 2-3 mois, avec, à chaque fois, une évolution dans la hiérarchie de l’entreprise, ce qui permet d’avoir un point de vue global sur le monde professionnel. J’ai donc réalisé en première année un « stage ouvrier », dans un restaurant, une expérience très formatrice. Nous devons aussi réaliser, en Master, 6 mois de stage à l’étranger.

 

La vie associative sur le campus est très riche, et facilite beaucoup l’intégration pour les élèves de première année. Personnellement, j’ai beaucoup évolué dans le milieu associatif en m’impliquant notamment au Bureau des Arts, étant passionné de musique.

 

  • Quels sont vos projets pour la suite, au niveau académique et professionnel ? 

Je n’ai pas encore une idée claire de mon orientation, et je suis partagé entre plusieurs Masters (notamment en finance, en négociation internationale et en informatique).

 

Je suis aussi très intéressé par la cause du développement durable, un axe en adéquation avec les valeurs de ma génération, et qui reste cohérent avec mes ambitions de travail à l’étranger. J’ai vraiment à cœur de construire une carrière internationale. Le voyage et l’expatriation représentent un mode de vie qui, malgré quelques difficultés pratiques, fait partie de moi et de ma façon de concevoir mon futur métier. 

Concernant les échanges internationaux, le choix de la destination dépend du classement de chacun. Mes premiers choix sont le Japon, la Corée, l’Autriche, et Allemagne, entre autres.

 

Vous êtes intéressé.e par le Programme Grande École de l’IÉSEG ? 

Le programme est accessible en 1ère année après le bac, via Parcoursup

Vous pouvez intégrer le Programme Grande École sur concours en 1ère année et en admissions parallèles, en 2ème année, 3ème année ou Master

Une procédure d’admission spécifique est mise en place pour les non-résidents en France Métropolitaine. Pour en savoir plus, consultez le site de l’IÉSEG.

IESEG

IESEG

Grande École Française implantée à Lille et Paris, l’IÉSEG prépare les acteurs du changement qui contribueront au développement d’entreprises responsables, innovantes et humanistes dans un contexte international
0 Commentaire (s) Réagir

lepetitjournal.com fête ses 20 ans

Singapour Appercu
#MAVIEDEXPAT

Serge Besanger aux expats français à Singapour : « Accrochez-vous ! »

Serge Besanger vit entre la France et Singapour depuis 35 ans, avec son épouse d’origine chinoise-malaisienne et leurs trois enfants. Vétéran de plusieurs multinationales françaises qu’il a implantées

Expat & Emploi

CLASSEMENT

Qui sont les meilleurs employeurs français en 2021 ?

Le classement Forbes et Statista met en lumière les 750 multinationales qui font le bonheur de leurs salariés. lepetitjournal.com vous dresse la liste des meilleures entreprises françaises.