Covid-19 en Turquie : esquisses d’un « plan de normalisation »

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 06/05/2020 à 03:35 | Mis à jour le 06/05/2020 à 12:25
plan normalisation Turquie covid-19

Alors que le rythme de propagation de la pandémie commence à ralentir ces deux dernières semaines, lundi 4 mai, le Président de la République, Recep Tayyip Erdoğan, a annoncé que le pays allait assouplir les mesures de confinement à partir du lundi 11 mai. 

S'exprimant après une réunion du cabinet, le Président de la République a déclaré : 

> La levée des restrictions de déplacement interurbains dans sept provinces (Antalya, Aydın, Erzurum, Hatay, Malatya, Mersin et Muğla) le lundi 4 mai au soir ; pour les 24 autres provinces/grandes villes*, les restrictions ont été prolongées de 14 jours ;

> Des aménagements dans le couvre-feu imposé aux personnes âgées de plus de 65 ans et aux personnes âgées de moins de 20 ans : 

. Les 65 ans et + : pourront sortir le dimanche 10 mai entre 11h00 et 15h00,

. Les 14 ans et - : pourront sortir le mercredi 13 mai entre 11h00 et 15h00,

. Les personnes entre 15 et 20 ans : pourront sortir le vendredi 15 mai entre 11h00 et 15h00,

Dans ces trois cas, les sorties se feront à distance de marche du domicile ; 

> L’ouverture de certains commerces : les centres commerciaux (une partie des magasins), les salons de coiffure/barbiers/salons de beauté et certains magasins seront autorisés à ouvrir le 11 mai (si les conditions d’hygiène sont réunies) ; 

> Les universités devraient reprendre le calendrier académique à partir du 15 juin ;

> L’autorisation de la vente de masques à des prix encadrés ;

> Les concours d’entrée aux lycées se dérouleront le 20 juin, à l'université les 27 et 28 juin et dans les écoles militaires, le 14 juin ;

> Les audiences (aux Palais de justice) reprendront à partir du 15 juin.

Le Président a ajouté qu’une grande partie du pays serait confrontée à un nouveau couvre-feu le week-end prochain du 9-10 mai. 

Il a insisté sur le fait qu’il n’y aurait un « retour à la normale » que progressif, que les limitations seraient maintenues, et que les autorités n’hésiteraient pas à mettre en place des mesures plus sévères si les conditions n’étaient pas respectées. 

Recep Tayyip Erdoğan a aussi ajouté que la campagne de solidarité nationale “Biz Bize Yeteriz Türkiyem”, visant à collecter des fonds pour lutter contre le virus et son impact avait rapporté 1,91 milliard de livres turques. 

* Adana, Ankara, Balıkesir, Bursa, Denizli, Diyarbakır, Eskişehir, Gaziantep, İstanbul, İzmir, Kahramanmaraş, Kayseri, Kocaeli, Konya, Manisa, Mardin, Ordu, Sakarya, Samsun, Şanlıurfa, Tekirdağ, Trabzon, Van et Zonguldak.

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

PhG mer 06/05/2020 - 09:31

On aurait effectivement pu se réjouir de cette nouvelle concernant les plus de 65 ans mais la restriction du périmètre de marche empêche de facto toute possibilité de faire des courses alimentaires et des achats indispensables en pharmacie.

Répondre

Soutenez la rédaction Istanbul !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Albane Akyuz

Rédactrice en chef de l'édition Istanbul.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale