Samedi 24 octobre 2020

Coronavirus : initiatives pour sauver le commerce en Turquie

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 06/04/2020 à 03:45 | Mis à jour le 06/04/2020 à 09:36
commerce soutien fongogo

En raison de leur fermeture à la mi-mars, de nombreuses petites entreprises souffrent déjà des conséquences de la pandémie de Covid-19 ; pour la plupart, leurs activités ont été mises à l’arrêt. La plateforme de crowdfunding (financement participatif) Fongogo a lancé la campagne Cansuyu (« élément vital») une « bouée de sauvetage » pour de nombreux commerces, qui pourront pré-vendre des produits et services à exécuter… à l’issue de la pandémie. Explications.

La plateforme propose une collecte de fonds en soutien aux petites entreprises, où ces dernières pré-vendront des produits ou services (appelés ödül « récompenses ») en promettant de les exécuter à une date ultérieure. Ces entreprises collectent ainsi les ressources dont elles ont besoin pour faire face à leurs dépenses actuelles. 

Cette campagne s’adresse surtout aux commerces qui proposent des services : les restaurants, les cafés, les coiffeurs, les barbiers, les fleuristes, les boutiques, les hôtels, les photographes, les psychologues etc. 

Les propriétaires d'entreprises qui souhaitent bénéficier de l'initiative Cansuyu peuvent postuler pour créer une campagne via la plateforme, en en définissant à l’avance la durée et l'objectif (financier), et en indiquant les informations sur les « récompenses » proposées à la vente au public. Naturellement, plus il y a de soutiens plus il y a de collecte, raison pour laquelle il est important pour les participants de partager leur campagne une fois lancée, via les différents outils de communication/les réseaux sociaux.

Par exemple, un barbier peut proposer cinq coupes de cheveux pour 100TL la coupe (et lever 500TL par soutien), un photographe 50TL pour 6 photos d’identité etc. 

Pour ses autres campagnes, Fongogo applique en principe un système de « tout ou rien » (si l’objectif établi à l’origine n’est pas atteint le projet ne prend pas forme), mais pour la campagne Cansuyu, plus l’entreprise récolte, plus elle gagne, et il n’est pas nécessaire qu’elle atteigne l'objectif fixé au départ. 

Pour plus d’informations (en turc)

Nous vous recommandons

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 Commentaire (s)Réagir