Dimanche 19 septembre 2021

Sainte-Sophie et Chora : l'UNESCO demande un rapport à la Turquie

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 27/07/2021 à 02:45 | Mis à jour le 27/07/2021 à 11:22
Siège de l'UNESCO

L’Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a demandé au gouvernement turc, le 23 juillet dernier, de présenter un rapport détaillant les changements apportés à Sainte-Sophie ainsi qu’à Saint-Sauveur in Chora, lors de leur transformation en mosquées en 2020.

 

Cette décision a été prise alors que les deux sites, inscrits au patrimoine culturel mondial, avaient été ouverts au culte musulman en 2020, suite à la demande du président turc Recep Tayyip Erdoğan.

 

Un rapport à présenter avant février 2022

 

Lors de sa 44e session élargie du Comité du patrimoine mondial, l'UNESCO a exprimé sa "profonde préoccupation" concernant les conséquences de ces transformations, et a indiqué regretter "le manque de dialogue et d'information" sur les changements, demandant à la Turquie de s'engager dans une meilleure communication internationale sur ses projets pour les sites en question.

L'UNESCO craint que les modifications apportées aux deux structures puissent avoir un impact sur leur "valeur universelle exceptionnelle".

Il est donc demandé au gouvernement turc de présenter un rapport officiel sur l’état de conservation des deux monuments, la date limite étant fixée au 1er février 2022.

 

Réaction des autorités turques

 

L’AKP, le parti au pouvoir, a pour sa part toujours insisté sur le fait qu'aucun des deux sites n'avait été endommagé pendant les transformations, même si de nombreuses œuvres d'art emblématiques y ont été dissimulées.

Le 24 juillet, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Tanju Bilgiç, a indiqué dans une déclaration écrite, que "l’usage des mosquées Sainte-Sophie et Kariye est lié aux droits souverains de la Turquie". Il a également souligné que "pleinement consciente de ses droits, prérogatives et responsabilités envers ses biens inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO, la Turquie, en tant qu'État partie depuis 1983, poursuivra sa diligence et minutie pour la protection des sites, dans le cadre de ses engagements envers la Convention du patrimoine mondial de 1972".

Ce 24 juillet, à l’occasion du premier anniversaire de la réouverture de Sainte-Sophie au culte musulman, le président turc a exprimé son espoir que des appels à la prière soient lancés depuis l'emblématique mosquée "jusqu'à la fin des temps".

D’abord église pendant 916 ans, la Sainte-Sophie était devenue mosquée de 1453 à 1934, avant d’obtenir le statut de musée. Pour la première fois après 86 ans, elle a alors rouvert ses portes au culte musulman en juillet 2020.

Un mois plus tard, le président turc signait un nouveau décret, accordant le même sort à Saint-Sauveur in Chora, église orthodoxe et ancien musée très apprécié d'Istanbul.

Nous vous recommandons
lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 Commentaire (s) Réagir