Lundi 14 juin 2021
Istanbul
Istanbul

Accord BERD-mairie d’Istanbul : pour une métropole plus "verte"

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 10/05/2021 à 03:10 | Mis à jour le 10/05/2021 à 17:42
Istanbul ville verte

Lors d'une cérémonie virtuelle organisée lundi 3 mai, le maire d'Istanbul, Ekrem İmamoğlu, et la présidente de la Banque européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD), Odile Renaud-Basso, ont signé un protocole d'accord officialisant la participation de la ville d'Istanbul au programme de durabilité urbaine "Villes vertes" de la BERD.

Le programme de durabilité urbaine "Villes vertes" de la BERD a pour but de construire un avenir meilleur et durable pour les villes et leurs habitants. Il apporte un soutien concret aux villes pour les aider à résoudre leurs problèmes environnementaux et à améliorer la qualité de vie de leurs habitants. Les villes participantes s’engagent dans un projet déclencheur qui a pour but d’améliorer leur environnement local. 

Istanbul, avec ses 16 millions d’habitants, est la 47ème ville à rejoindre ce programme, et la 3ème en Turquie, après Ankara et Izmir.

Vers davantage d’infrastructures "durables" à Istanbul

Dans son discours d'ouverture, la présidente de la BERD a déclaré que son institution, qui "finance déjà deux lignes de métro", est prête à "financer davantage d’améliorations des transports publics et d’autres domaines de la vie urbaine" à Istanbul.

Le maire d’Istanbul, Ekrem İmamoğlu, a pour sa part déclaré que l’une de ses principales promesses de campagne pour briguer la mairie d’Istanbul, avait été un "Istanbul vert". "En deux ans, nous avons ajouté plus de 4 millions de mètres carrés d'espaces verts et créé les infrastructures associées. Istanbul compte plus de lignes de métro en construction que toute autre ville au monde", a-t-il précisé.

 

Ekrem Imamoglu Istanbul BERD
Ekrem Imamoglu, le mairie d'Istanbul lors de la signature du protocole d'accord le lundi 3 mai, @Site IBB

 

Il a justement annoncé qu’avec la BERD, la première collaboration sera la ligne de métro İncirli-Sefaköy-Beylikdüzü (dans l'ouest de la ville, où se trouvent de nombreuses habitations), une ligne d’environ 25km, un projet vital pour l'avenir d’Istanbul. Car le développement des transports publics souterrains à Istanbul est essentiel pour réduire la circulation automobile, principale cause de la pollution de l’air.

Mais la BERD et la municipalité d’Istanbul travailleront également ensemble pour identifier des opportunités d'investissement dans les domaines prioritaires d'infrastructures vertes telles que la régénération urbaine, la gestion des déchets, les eaux usées, les routes, l'éclairage urbain, l'efficacité énergétique des bâtiments publics, les énergies renouvelables, l'énergie des infrastructures électriques etc.

À ce jour, la BERD a investi plus de 13 milliards d'euros en Turquie, via 337 projets (dont 96% dans le secteur privé). En 2020, la Banque a effectué un financement à hauteur de 1,7 milliard d'euros (contre 1 milliard d'euros en 2019).

 

Nous vous recommandons
lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 Commentaire (s)Réagir