Mardi 25 septembre 2018
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Investir dans l'immobilier à distance en 5 points

Par Réside Études | Publié le 25/04/2018 à 13:33 | Mis à jour le 23/05/2018 à 12:41
Publipack 2

Investir dans l’immobilier en France peut paraître compliqué lorsque l’on est expatrié.  Pourtant, les démarches peuvent être simples, tout comme la gestion locative à distance.
 

1.    S’adresser à un conseiller spécialisé 
Un conseiller spécialisé en investissement locatif pour les expatriés pourra vous accompagner dans vos démarches d’investissement depuis la France. Il sera le mieux placé pour trouver les meilleures opportunités de placements, en fonction de votre profil et de vos attentes.
 

2.    Optimiser la fiscalité de son investissement
Vous pouvez par exemple bénéficier du statut LMNP (Loueur Meublé Non Professionnel). L’amortissement de l’immobilier et du mobilier est alors imputable sur le bénéfice d’exploitation. Les recettes échappent ainsi à l’impôt sur le revenu * et aux prélèvements sociaux pendant de nombreuses années. Optimiser la fiscalité de son investissement est possible même lorsque l’on est expatrié !
 

3.    Emprunter en France depuis l’étranger
Emprunter depuis l’étranger auprès d’un établissement bancaire français est tout à fait possible. Pour cela, il vous suffit de remplir les conditions exigées pour les expatriés. En effet, celles-ci sont différentes de celles requises pour les résidents français.
 

4.    Faire gérer son bien par un spécialiste
Vous ne pourrez évidemment pas vous déplacer pour la gestion quotidienne de votre bien. Il est donc plus prudent de faire appel à un spécialiste de la gestion immobilière basé en France. Trouver des locataires, réceptionner les loyers… Vous ne vous occuperez de rien !
 

5.    Conclure la vente à distance 
Là non plus, vous n’avez pas à vous déplacer. Vous pouvez faire appel à une personne mandataire pour signer l’acte de vente en votre nom. La distance n’est plus un frein !

 

Le Groupe Réside Études accompagne les expatriés dans leur investissement immobilier

Conscient des besoins spécifiques des investisseurs expatriés, le Groupe Réside Études a créé Expat’Invest pour les accompagner dans leur investissement. Un conseiller dédié est à votre disposition à chaque instant. En 2015, un partenariat a été établi avec l’UFE pour garantir ensemble vos intérêts.  

En investissant avec le Groupe Réside Études, vous bénéficiez des avantages de la location meublée gérée et profitez de son expertise pour toute la gestion du bien : recherche des locataires, état des lieux, quittances, paiement des charges, entretien... Un avantage non négligeable lorsque l’on est expatrié. Vous recevrez également des loyers garantis, que le bien soit occupé ou non. 

Le Groupe Réside Études vous accompagne dans vos investissements immobiliers en France. Avec 29 ans d’expertise, il gère plus de 31 000 logements et exploite plus de 250 résidences. Plus de 21 000 investisseurs privés lui font déjà confiance.

Pour plus d’informations, contactez l’un de nos conseillers dédiés :

Sur le site : www.expat-invest-reside-etudes.com 

Par téléphone : +33 153 23 25 65

Groupe Réside Études

42, avenue George V - 75008 Paris

www.reside-etudes-invest.com

 

* Revenus nets d’impôt à due proportion du montant des amortissements.

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat & Vie Pratique

ASSOCIATION

Au secours, je rentre en France !

L’association France Retour Accueil organisait la semaine dernière son café de rentrée. L’occasion pour ses membres de se serrer les coudes dans une période de transition souvent délicate, le retour..

Ma Vie d'Expat

Bucarest Appercu

COUPLE FRANCO-ROUMAIN - Amandine et Laurentiu

Pour cette rentrée, la rédaction est allée à la rencontre d'un couple franco-roumain qui va vous redonner du peps, une Française, Amandine, illustratrice indépendante et Laurentiu, un acteur roumain q

Le Mag

Afrique du Sud: le fruit du baobab, au bonheur des dames

Longtemps, Annah Muvhali a vécu sous les baobabs en ne profitant guère que de leur ombre. Cette Sud-Africaine s'est aujourd'hui lancée avec succès dans la vente de leurs fruits, un "super-aliment"