TEST: 2261

1/3 des entreprises américaines pourraient quitter Hong Kong

Par Lepetitjournal Hong Kong | Publié le 24/01/2022 à 14:00 | Mis à jour le 25/01/2022 à 12:06
Photo : @unsplash/Ryan Mac
hong kong paysage

La Chambre de commerce américaine (Amcham) à Hong Kong a publié le 19 janvier 2022 les résultats d’un sondage réalisé auprès de ses membres entre le 10 septembre et le 8 octobre 2021 (262 des 1400 membres de l’Amcham y ont participé). 

(source SER Pekin)

Les restrictions de voyage comme défi principal

Les restrictions de voyage internationales (60 %) demeurent en tête des défis soulignés par les entreprises, devant les tensions sino-américaines (44 %), l’épidémie de COVID-19 (40 %), l’incertitude juridique et réglementaire (35 %), l’incertitude politique (32 %) et les restrictions de voyage vers la Chine continentale (28 %). En ce qui concerne l’impact des restrictions antiépidémiques sur les entreprises, 33 % d’entre elles se déclarent susceptibles de quitter Hong Kong, tandis que 7 % n'ont pas de plan de départ. 32 % des entreprises ont par ailleurs dû retarder de nouveaux investissements à Hong Kong et seuls 9% anticipent une amélioration de l'environnement des affaires à Hong Kong au cours de l'année 2022. 

restrictions voyages hong kong
Principaux défis cités par les entreprises américaines à Hong Kong (source HK AmCham)

80% des entreprises impactées par les lois de sécurité nationale

Plus de 8 entreprises sur 10 ont ressenti l'impact de la loi sur la sécurité nationale, en particulier en ce qui concerne le moral du personnel et la perte d'employés étrangers. 68% d’entre elles affirment que l'état de droit à Hong Kong s'est détérioré au cours des 12 derniers mois. Pour mémoire, selon le précédent sondage de l’Amcham début 2021, plus de 40 % des entreprises participantes se disaient pessimistes quant à leurs perspectives pour 2021 et craignaient un environnement instable ou aggravé au cours de l’année. 37 % d’entre elles s’attendaient à un environnement inchangé. Début 2021, un tiers d’entre elles avaient le sentiment que Hong Kong était devenue moins compétitive en tant que centre d'affaires mondial. 48 % prévoient de conserver leur siège régional à Hong Kong pour les trois prochaines années contre 40 % en 2021. 5 % (4 % en 2021) ont des plans précis pour déplacer leur siège social hors de Hong Kong, la moitié n’est pas sûre. 

impact lois de sécurité nationale Hong Kong
Impact des Lois de Sécurité Nationales à Hong Kong sur les opérations (source HK AmCham)

Moins de 50% des entreprises sont optimistes sur la Grande Baie

Concernant la libre circulation des données, 51% des entreprises se déclarent satisfaites des conditions actuelles, mais 42 % anticipent une dégradation. Un tiers ne sont pas confiantes dans le stockage local des données des clients et des entreprises, 47 % sont pessimistes sur l'avenir de Hong Kong en tant que centre de données régional. La majorité des entreprises ayant répondu au sondage sont déjà présentes dans la Greater Bay Area (GBA) principalement à Guangzhou et Shenzhen. 49 % sont optimistes quant aux opportunités dans la GBA au cours des 3 prochaines années contre 59 % dans le sondage réalisé début 2021. 

défis Grande Baie Hong Kong
Défis liés à la Grande Baie (source HK AmCham)

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Hong Kong !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Didier Pujol

Rédacteur en chef de l'éditon Hong Kong.

À lire sur votre édition locale