Mercredi 30 septembre 2020
Ho Chi Minh Ville
Ho Chi Minh Ville

Reportage photo : le voyage de l’encens

Par Adrien Jean | Publié le 07/08/2020 à 08:40 | Mis à jour le 07/08/2020 à 12:54
photo adrien jean vietnam encens

Pour les Vietnamiens, brûler de l’encens est un rituel sacré qui permet de créer un pont entre le monde visible de l’humain et celui, spirituel, des dieux.

Quel que soit le culte, allumer un bâton d’encens est le premier geste à faire pour instaurer un climat propice à l’élévation spirituelle et attirer l’attention de la divinité ou de l’esprit sur ses prières. Cette pratique traditionnelle est particulièrement respectée lors des 1er et 15e jours du mois lunaire, des anniversaires de la mort des proches et lors des festivités du Têt, le nouvel an lunaire vietnamien. La fabrication des bâtonnets d’encens, de la coupe des bambous à la mise en paquets, est un travail minutieux exigeant une grande habileté et nécessitant multiples opérations. 

Les producteurs d’encens avaient l’habitude de débiter des bûchettes de bambous à la main pour en faire de fins bâtonnets. De nos jours, cette étape est assurée par une machine dans la grande majorité des cas, avec un contrôle de la qualité des bâtons et un tri effectué ensuite par le producteur.
 

photo adrien jean vietnam encens


Les bâtonnets sont par la suite trempés à plusieurs reprises dans une teinture colorée, jusqu’à obtenir la couleur souhaitée. La couleur du bâton détermine le type d’encens dont il sera ensuite enduit.
 

photo adrien jean vietnam encens


En parallèle, la poudre d’encens qui recouvrira chaque bâtonnet est produite. Celle-ci est obtenue à partir de substances végétales odoriférantes, mélangées à de l’eau puis réduites en poudre. Chaque producteur conserve sa recette et ses ingrédients secrets.
 

photo vietnam adrien jean encens

 

photo adrien jean vietnam encens


La poudre d’encens était autrefois enduite manuellement, mais des machines peuvent aujourd’hui l’ajouter sur deux à trois bâtonnets par seconde.
 

photo adrien jean vietnam

 

photo adrien jean vietnam encens


Les bâtonnets d’encens sont régulièrement mis à sécher au cours du processus de fabrication : après la teinture, mais également une fois que la poudre d’encens a été ajoutée.
 

photo adrien jean vietnam encens

 

photo adrien jean vietnam encens

 

photo adrien jean vietnam encens


Les bâtonnets sont finalement empaquetés par lots de 1000. Un paquet sera venu 30 000 VND, ce qui représente un peu plus d’un Euro.
 

photo adrien jean vietnam encens


Selon la tradition, on doit toujours allumer et brûler un nombre impair de bâtons. Chaque nombre a son propre sens et sa valeur symbolique.
 

photo adrien jean vietnam encens

 

photo adrien jean vietnam encens

 

photo adrien jean vietnam encens

 

Nous vous recommandons

photo adrien jean fiche contact

Adrien Jean

Expatrié depuis 6 ans au Vietnam, Adrien s’est découvert une passion pour la photographie dans son pays d’accueil. Il organise régulièrement des balades photos dans les rues d’Ho Chi Minh, inépuisable source d’inspiration pour ses projets.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Ho Chi Minh Ville

TÉMOIGNAGES

Sexualité et tabous au Vietnam : discussion avec Mia Nguyen

Rencontre avec Mia Nguyen, conseillère en psychologie, activiste et figure du mouvement LGBTIQ au Vietnam. Elle a partagé avec nous sa lutte pour l’éducation sexuelle, notamment via Ladies of Vietnam.