Samedi 25 janvier 2020
Ho Chi Minh Ville
Ho Chi Minh Ville
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

7 questions d’étudiants au Forum des métiers du LFI Marguerite Duras

Par Loanne Jeunet | Publié le 26/11/2019 à 10:08 | Mis à jour le 26/11/2019 à 10:44
7 questions etudiants forum metiers

lepetitjournal.com Ho Chi Minh Ville était présent au Forum des métiers organisé par le Lycée Français International Marguerite Duras, lundi 25 novembre 2019. L’occasion pour la rédaction de discuter en détails avec des étudiants désireux d’en savoir plus sur la profession de journaliste et ce qu’elle représente aujourd’hui. 

Dans un cadre verdoyant et des locaux d’une blancheur immaculée, évoluent 1200 étudiants, de l’école primaire jusqu’à la Terminale. Notre rédaction les a rencontrés lors du Forum des métiers, à l’initiative du Lycée Français International Marguerite Duras, situé en périphérie du centre-ville, dans le district 9. 

Pour la plupart d’entre eux, tout comme nous à leur âge, ils ne savent pas encore ce qu’ils aimeraient « faire plus tard ». Pourtant, ils étaient nombreux à défiler devant le « pôle journalisme ». Nous avons jugé judicieux de publier les questions les plus récurrentes et d’y répondre dans un papier… Car après tout, les interrogations des plus jeunes concernent peut-être aussi les plus vieux ! 

7 questions etudiants forum metiers

Est-ce que le journalisme est réservé aux littéraires ? 

Cette question est revenue maintes fois, et pour cause : dans une éducation nationale française où les esprits littéraires et scientifiques ont souvent été considérés comme radicalement opposés, et donc tout à fait inconciliables,  les idées reçues ont eu le temps de faire leur chemin. Or, même si la majorité de profils que l’on retrouve en études de journalisme sont passés par la filière L, le métier de journaliste ne leur est -heureusement- pas exclusivement réservé ! En effet, de plus en plus d’étudiants ayant passé un baccalauréat ES, voire S ont choisi également de faire carrière dans le journalisme, sans éprouver plus de difficultés que leurs camarades lors de leur cursus. 

Il est vrai qu’avoir une belle plume et des capacités rédactionnelles est un vrai plus, surtout lorsqu’on souhaite se tourner vers la presse écrite, mais le journalisme a cette richesse de pouvoir se décliner en une multitude de formats, sur différents supports. 

Alors non, le journalisme n’est pas réservé QU’AUX littéraires, de la même façon qu’un esprit artistique est tout à fait compatible avec un esprit scientifique ! Après tout, les plus grands philosophes littéraires n’étaient-ils pas des génies de  la science et des mathématiques ? 

En quoi consiste le journalisme ? 

Selon la définition du Larousse, le journalisme c’est l’ « ensemble des activités se rapportant à la rédaction d'un journal ou à tout autre organe de presse écrite ou audiovisuelle (collecte, sélection, mise en forme de l’information) ».

En des termes plus personnels, le journalisme c’est recueillir l’information, la vérifier en la recoupant, la vulgariser si nécessaire pour la rendre accessible au plus grand nombre, tout en gardant un regard neutre et « objectif ». Le journaliste doit savoir se mettre lui-même en retrait et rester à l’écoute.

Cependant, lorsqu’il s’agit de la pratique, l’objectivité du journaliste peut parfois s’écailler de façon inévitable, selon plusieurs facteurs ; le média pour lequel il travaille, ses propres convictions morales selon le sujet qu’il va traiter etc. 

Parfois, est-ce que vous ne manquez pas d’inspiration ? 

C’est aussi la question que l’on se posait avant de commencer les études de journalisme. Comment alimenter tous les jours un site internet, un journal papier ou télévisé etc.,  sans tomber en panne d’idées de sujets ? La réponse est facile  : lorsqu’on est lancé dans ce métier, « l’inspiration » ne peut pas tarir : à l’heure où l’information n’a jamais circulé aussi rapidement, il y a toujours une multitude de sujets à traiter, d’actualité à diffuser, de problématiques à démêler. Les angles fusent naturellement, sans que l’on ait à se creuser les méninges. Le vaste domaine de l’information est véritablement sans fin, et peut être abordé de mille façons différentes. Alors n’ayez crainte, à l’inverse de l’écrivain, vous n’aurez jamais le syndrome de la page blanche, le monde s’occupera de faire germer dans votre esprit de brillantes idées. 

A quoi ressemble une journée type ? 

7 questions etudiants forum metiers
Forum des métiers au Lycée Français International Marguerite Duras

Tout dépend du poste que vous occupez. Certains journalistes (radio, télé, correspondants à l’étranger, reporters de guerre, photojournalistes etc.) sont toujours en vadrouille, en reportage, en rendez-vous, en interviews et ne voient pas les journées passer. D’autres, plus sédentaires, notamment les rédacteurs Web, effectuent leur travail de journaliste au téléphone et derrière un ordinateur, avec des horaires plus fixes, même s’ils peuvent être évidemment amenés à se déplacer, pour des voyages ou des présentations de presse, des interviews et reportages. 

Mais encore une fois, l’actualité étant tellement vaste, les idées de sujets tellement infinies, aucune journée ne se ressemble vraiment dans la carrière d’un journaliste. 

Quels sont les dangers pour un journaliste ? 

C’est encore une réponse qui a à voir avec le poste occupé. Un correspondant de presse à l’étranger, évoluant dans une zone tendue, ou un reporter de guerre sera évidemment plus exposé au danger qu’un journaliste qui exerce depuis les locaux de son entreprise. 

Il convient aussi de parler de la défiance envers les journalistes, qui n’a cessé d’augmenter ces dernières années. Récemment, on a vu plusieurs cas de journalistes molestés, alors qu’ils tentaient simplement de faire leur travail. C’est aussi le risque du métier. 

Cette mauvaise image qu’ont les gens du journalisme, ça ne vous donne pas envie d’arrêter ce métier ? 

S’informer est devenu tellement facile aujourd’hui, avec les réseaux sociaux, où les news se propagent à vitesse lumière. C’est une très bonne chose, mais il y a aussi le revers de la médaille : personne n’est à l’abri de la fake news, de tomber dans le travers de la désinformation et d’y participer à son propre insu. Les journalistes y compris. À ce titre, on pense que ces derniers devraient ne jamais faire d’erreur, pourtant ce métier est avant tout humain. Il est difficile de démêler totalement cette problématique de défiance à l’encontre des journalistes car elle résulte de quelque chose de beaucoup plus gros et complexe. Mais ce qui est sûr, c’est qu’en tant que journaliste, il est important de toujours garder le cap, de la façon la plus objective possible, ne pas se décourager, montrer que l’erreur est humaine et arriver à incarner le vrai rôle du journaliste. 

Quel est le salaire d’un journaliste ? 

Selon la Convention collective des journalistes en France, un journaliste débutant gagne entre 1700€ brut (1309€ net) et 2300€ brut (1771€) net. Il apparaît également que les salaires des journalistes pigistes tournent autour de ces mêmes montants. La Commission de la carte de presse a établi que le salaire moyen d’un journaliste en CDI et titulaire de la carte de presse - soit celui qui gagne le mieux sa vie-, percevait 3912 euros brut (3012,24 € net) par mois. 

Quoiqu’il en soit, il fallait être transparent envers les étudiants, dont on sentait que la réponse était importante et déterminante pour la suite de leurs ambitions, à juste titre : non, malheureusement on ne fait pas journaliste pour la fortune. Le journalisme est un secteur précaire, ultra-concurrentiel dans lequel on embauche peu. C’est avant tout un métier de passion

Lors de ce Forum des métiers, nous avons été ravis de voir se succéder devant notre stand, autant de filles que de garçons, curieux, avec semble-t-il, de grandes appétences pour ce qui relève de l’enquête et de l’investigation. Notre rédaction leur souhaite une bonne continuation, et surtout, un m*rde à tous les 3èmes et les Terminales qui passeront leur brevet et leur bac en fin d’année scolaire ! 

7 questions etudiants forum metiers

 

Nous vous recommandons

loanne jeunet

Loanne Jeunet

Journaliste passionnée, responsable de l'édition Ho Chi Minh Ville ; rencontrer, partager et raconter. :)
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

EXPO

Les expositions à ne pas manquer en France en 2020

Vous avez prévu un séjour en France en 2020 et vous avez envie d’en profiter pour faire des expos ? On a sélectionné pour vous les évènements culturels à ne pas manquer à Paris et en province