TEST: inter

Soins médicaux à l'étranger : les bons réflexes à adopter avant le départ

Par APRIL International | Publié le 09/01/2022 à 17:30 | Mis à jour le 09/01/2022 à 17:30
couple sur un quai avec une carte à la main

Vous vous expatriez ou partez en voyage à l’étranger ? Vous n’êtes pas à l’abri d’un accident ou d’une maladie pendant votre séjour, vous amenant à effectuer des soins médicaux dans un pays que vous ne connaissez pas. Mieux vaut anticiper et bien s’assurer pour éviter les surprises. Adoptez les bons réflexes et partez l’esprit tranquille.

 

Soins médicaux : les questions à se poser avant de partir à l’étranger

Quels sont les risques sanitaires du pays de destination ?

En fonction de votre destination, les risques sanitaires ne seront pas les mêmes. Outre les risques liés à la pandémie de Covid-19, de nombreuses autres maladies spécifiques à certains pays comme le paludisme ou la fièvre jaune ne sont pas à négliger. Des précautions sanitaires sont donc à prendre avant de partir : traitement de prévention, vaccins obligatoires, voire le renouvellement de vos médicaments…prenez rendez-vous chez votre médecin qui pourra vous conseiller et vous éviter des soins médicaux sur place.

 

Comment fonctionne le système de santé du pays de destination ? 

Comment est organisé le système de santé dans votre pays de destination ? Les soins sont-ils de qualité ? Où se trouvent les hôpitaux ? Quel est le coût d'une consultation ou d'une hospitalisation ? Où puis-je trouver un médecin qui parle français ou anglais ? Quel numéro d’urgence appeler ? Autant d'informations sur le système de soin qu’il est utile de connaître à l’avance.

  

Court séjour à l’étranger : la prise en charge des soins médicaux

Vous partez pour un séjour temporaire, un voyage ou des études à l’étranger ?

Dans les pays de l’Union européenne, de l’Espace économique européen ou en Suisse, la carte européenne d’assurance maladie vous permettra d’accéder aux soins prodigués dans le pays visité sans démarche préalable, dans les mêmes conditions et aux mêmes tarifs que les assurés du pays. Vous devrez toutefois avancer les frais, s’il y en a, et demander le remboursement sur présentation des justificatifs auprès de l’organisme d’assurance maladie local ou français. Valable uniquement dans le secteur public et parfois refusée, elle peut rendre vos démarches contraignantes et vous faire perdre du temps, d’où l’intérêt de souscrire une assurance santé internationale qui pourra traiter vos demandes de remboursement sous 48h en moyenne.

 

Hors Europe, il est fortement recommandé de souscrire une assurance séjour à l’étranger. Elle vous permettra de bénéficier d’une prise en charge des soins médicaux étrangers dont les coûts peuvent vite être élevés.

 

Long séjour à l’étranger et expatriation : les options d’assurance santé

Vous partez pour un long séjour de plusieurs mois ou années en tant qu’expatrié : vous n’êtes plus couvert par la sécurité sociale française. Vous pouvez toutefois opter pour :

  • une assurance santé internationale qui intervient dès que vous avez des soins médicaux à payer et qui vous donnera un accès à un réseau de soins partenaires ; ou
  • la Caisse des Français de l’étranger (CFE), qui vous permettra de continuer à bénéficier d’une protection sociale équivalente à celle qui existe en France. La CFE ne remboursant les frais médicaux étrangers que sur la base des tarifs français, il faudra penser à la compléter d’une couverture santé internationale, les soins et médicaments étant souvent bien plus chers qu’en France.

 

Depuis plus de 40 ans, APRIL International propose des solutions d’assurance internationale temporaires ou longue durée aux expatriés, PVT, voyageurs et étudiants. Grâce à son implantation dans 12 pays, APRIL International offre proximité et expertise à ses assurés. Nos conseillers sont à votre écoute et vous accompagnent. Contactez-les !

0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique