Dimanche 25 août 2019
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

5 choses à savoir avant de partir étudier à Berlin

Par APRIL International | Publié le 05/06/2019 à 10:45 | Mis à jour le 05/06/2019 à 12:48
santé, expatriés, international, Berlin, Allemagne, assurance maladie

Rayonnement culturel incomparable et vie nocturne trépidante : Berlin, première destination Erasmus en Allemagne, a la cote auprès des étudiants. Avant de vous jeter à l’eau, faisons le tour des points-clés pour vous aider à préparer votre année dans la capitale teutonne. 

 

1. Pour les étudiants français : pas besoin de visa pour aller étudier à Berlin !

En tant que ressortissant d’un pays de l’Union européenne, vous n’avez pas à faire de demande de visa ou de permis de séjour pour résider et étudier en Allemagne. Votre carte d’identité ou votre passeport suffit pour entrer dans le pays et y séjourner moins de 3 mois. Mais pour y demeurer durant un semestre ou une année universitaire, vous avez l’obligation de vous déclarer auprès des autorités locales via un simple formulaire.

 

Et pour les personnes venant de pays hors UE ? Il est nécessaire de faire une demande de visa étudiant et il est recommandé de s’y prendre plusieurs mois à l’avance.

 

2. Un budget mensuel raisonnable pour les étudiants outre-Rhin

Bonne nouvelle : le coût de la vie en Allemagne n’est pas particulièrement élevé par rapport à celui des autres pays européens. À Berlin notamment, les loyers sont moins chers qu’à Munich ou dans les grandes villes françaises. De plus, une large offre de résidences universitaires et de colocations permet de se loger à prix très avantageux !

 

Selon les estimations officielles des services de prêt universitaire, un étudiant étranger doit prévoir un budget d’environ 750 € par mois pour couvrir l’ensemble de ses dépenses.

 

> À noter : si vous devez faire une demande de visa pour votre séjour, il vous sera demandé de prouver que vous avez les ressources financières nécessaires. Cela peut se faire : 

  • soit en indiquant un garant ; 
  • soit en déposant la somme annuelle totale sur un compte bancaire allemand.

 

3. Une inscription en école ou en université, parfois soumise à condition

En Allemagne, deux filières d’études supérieures coexistent : les universités, semblables à celles du système français, et les fachhochshule qui proposent des parcours plus techniques. 

 

Après avoir repéré les établissements qui vous intéressent, vous devez vous adresser à leur « service d’accueil des étudiants étrangers » pour obtenir un dossier de candidature. Dans la plupart des cas, vous devrez joindre à votre dossier, une attestation de votre compétence en langue allemande, délivrée par un organisme de certification reconnu. Il est donc temps de vous mettre à réviser !

 

4. L’assurance santé pour partir étudier à Berlin : obligatoire !

Pour s’inscrire dans une université allemande, tout étudiant international a l’obligation d’être couvert par une assurance maladie : le régime allemand, pour une cotisation mensuelle d’environ 61 € par mois, à moins de justifier de son affiliation à la Sécurité sociale de son pays (par exemple en présentant sa Carte Européenne d’Assurance Maladie, la CEAM). Dans ce dernier cas, c’est la Sécurité sociale de votre pays qui remboursera vos dépenses de santé, sur présentation de vos justificatifs, et sur la base de ses propres tarifs de remboursement. Votre reste à charge pourra être couvert par une mutuelle santé étudiante internationale, qu’il est à ce titre vivement recommandé de disposer. 

 

5. Le transport à Berlin : facile

Berlin est une ville très étendue : avec ses 900 km2, elle est 9 fois plus vaste que Paris… Difficile donc de s’y déplacer uniquement à pied, mais heureusement la ville est aussi très bien desservie par les transports publics : trains, métros, trams et bus couvrent toute l’agglomération, de jour comme de nuit. 

 

Autre solution : le vélo ! Les pistes cyclables ne manquent pas et peuvent rendre les déplacements agréables, Berlin étant la ville la plus verte d’Allemagne. Même s’il ne s’agit pas d’une activité à risque, pensez à prévoir une assurance accidentqui vous protège à l’étranger, car une chute est vite arrivée.

 

Assurance études à l’étranger : à partir de 31 € par mois avec APRIL International

Que vous partiez en Europe ou ailleurs, en programme Erasmus + ou en stage, découvrez nos formules d’assurance étudiants à l’étranger : de la formule de base comprenant vos frais de santé et votre rapatriement, à notre solution plus complète couvrant aussi votre responsabilité civile, votre assurance accident ou encore bagages… 

Le + APRIL International ? Votre simulation de tarif et votre souscription 100 % en ligne ! 

 

0 Commentaire (s)Réagir

Ma Vie d'Expat

TÉMOIGNAGES

APPEL À TÉMOINS - L’expatriation : un virus ?

Vous faites partie de ces « récidivistes » ? Tellement à l’aise en dehors des frontières que les perspectives de retour vous sont insupportables ? Vous avez attrapé le virus en héritage...

Expat & Emploi

New York Appercu
VISA

Les entrepreneurs français dans le collimateur de l’immigration US ?

À compter du 29 août 2019, la durée maximale allouée par les Services de l’immigration américaine aux ressortissants français demandeurs de visa E1 ou E2 passera de 5 ans à 15 mois.

Le Mag

ENVIRONNEMENT

Amazonie, le poumon vert de rage

Depuis plusieurs semaines, les incendies ravagent la forêt amazonienne dont 60% se trouvent sur le territoire brésilien. Lundi dernier, Sao Paulo se trouve plongée dans le noir en plein jour