TEST: inter

La recette du bien-être pour les expatriés selon Jean Laval

Par Anne-Claire Voss | Publié le 24/03/2022 à 18:00 | Mis à jour le 25/03/2022 à 10:04
Jean Laval

Comment tendre vers le bien-être depuis n’importe quel endroit dans le monde ? Quelles sont les bonnes habitudes à adopter ? Jean Laval est l’enseignant numéro 1 de méditation en France. Il est également l’auteur de L’encyclopédie du bien-être qui permet de lever le voile sur toutes les angoisses qui ternissent notre quotidien. Jean Laval revient pour nous sur les bases du bonheur.

 

Jean Laval est un formateur, coach, conférencier et désormais auteur. Enseignant numéro 1 de méditation en France, il se donne pour mission d’aider chacun à évoluer personnellement vers une dynamique positive. Après avoir publié plus de 1.000 vidéos sur sa chaîne YouTube (351.000 abonnés) autour des sujets du développement personnel, de la spiritualité ou encore de l'alimentation, Jean Laval a décidé d'aller encore plus loin. Il publie avec la maison d’édition J’ai Lu L’Encyclopédie du bien-être. L’objectif : donner la recette du bien-être durable. Nous lui avons demandé de nos livrer ses conseils pour surmonter les troubles de l’expatriation.

 

 

Regard des autres, toxicité, stress… Comment pouvons-nous procéder pour nous libérer de toutes ces emprises ?

Il est en ce moment difficile d’avoir une vision sur le long terme. Parfois, il faut accepter de se préoccuper du moment présent. Nous aimons nous dire que nous allons voyager dans tel pays ou que notre vie va changer à tel moment, mais parfois, des éléments extérieurs nous empêchent de vivre ce que nous avions prévu. Cet empêchement n’est pas permanent, il est temporaire. Toutes les situations, même les plus dramatiques, sont des parenthèses dans la vie d’un individu. Accepter et se dire que tout cela aura une fin permet de relâcher la pression.

 

Il faut parfois lâcher prise pour trouver un équilibre qui nous correspond

Il faut faire la part des choses entre ce que nous pouvons contrôler et ce que nous ne pouvons pas maîtriser. Dans le deuxième cas, il vaut mieux être dans l’instant. Mais si vous pouvez maîtriser la situation, il est alors possible réfléchir à ce que nous voulons mettre en place dès à présent pour vivre de nos envies. Il faut parfois lâcher prise pour trouver un équilibre qui nous correspond.

 

En quoi la crise sanitaire et les différents confinements ont empiré la santé mentale des Français ?

Pour beaucoup de Français, le chômage et le télétravail sont mal vécus dus au manque de lien social. Les personnes n’avaient pas toujours pris le temps d’apprécier leur propre présence. Pour certains, ce fut l’occasion de penser ou de prendre du temps pour soi-même. L’Homme a besoin d’interaction, mais il doit aussi apprendre à s’apprécier lui-même.

 

Couverture du livre de Jean Laval : l'Encyclopédie du bien-être

 

Comment la méditation peut nous aider dans ces périodes difficiles ?

La méditation apporte principalement sur le long terme. Lorsque nous sommes confrontés à des situations inconfortables, le problème est souvent le flot de pensées qui nous viennent à la suite. La méditation aide alors à être dans l’instant présent. Elle permet de voir les choses plus clairement.

 

Parfois, juste observer sans trop penser permet un regard nouveau

« La folie, c'est de répéter les mêmes erreurs et espérer des résultats différents » expliquait le physicien Albert Einstein. Quand nous sommes confrontés à un problème, et que nous continuons d’y penser sans arrêt, cela revient à répéter la même action en espérant un résultat différent. Parfois, juste observer sans trop penser permet un regard nouveau. Comme nos grand-parents le disaient : « si ce problème est important, il reviendra ! »

 

Quelles sont les bonnes habitudes que tout le monde devrait prendre pour tendre au bien-être ?

Différentes habitudes existent et elles sont propres à chacun. La méditation par exemple requiert de la discipline. Les résultats ne viennent pas à l’instant T. Elle permet de travailler la respiration et de vivre l’instant présent.

D’autres pratiques peuvent permettre un résultat plus instantané. Je pense en particulier à la douche froide. Cette action très simple provoque souvent un sentiment de rajeunissement et de liberté.

 

Il faut accepter de ne pas regarder un film ou un dernier épisode de sa série trop tard le soir

Vous pouvez également mettre en place des horaires de lever et de coucher. Les personnes stressées dorment souvent peu, et la fatigue augmente le stress. Il faut accepter de ne pas regarder un film ou un dernier épisode de sa série trop tard le soir. Cette petite heure permet de se sentir finalement bien toute la journée suivante. La discipline est importante et permet de faire le choix personnel, de privilégier une dynamique positive.

 

Les expatriés ressentent souvent un choc en allant vivre à l’étranger et se sentent parfois isolés en étant loin de leurs proches et de leurs repères, quel est votre conseil ?

En ayant vécu dans différents pays comme l’Australie ou Bali, je conseille d’aller s’expatrier dans un pays qui vous ressemble et où vous vous sentez à l’aise. Il ne vaut mieux pas uniquement se concentrer sur l’aspect professionnel ou financier.

 

Il est essentiel de se sentir à l’aise et de s’entendre sur place avec de nouvelles personnes

Beaucoup de personnes font cette erreur, et pourtant… ce sont davantage le mode de vie et la culture qui permettent l’épanouissement. C’est une question d’équilibre entre l’aspect financer et environnemental. La méditation peut aider, mais si le problème est important, il reviendra. Il est essentiel de se sentir à l’aise et de s’entendre sur place avec de nouvelles personnes. Développer des liens est indispensable, ce n’est pas une option.

 

Vous sentez-vous heureux en expatriation ?
Choices
Sur le même sujet
Anne-Claire Voss

Anne-Claire Voss

Diplômée d'un Bachelor en Management et médiation culturelle à l'ICART (Paris), elle décide de réaliser un Master en journalisme à l'ISFJ (Paris) et de se former avec notre rédaction.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique