Vendredi 21 janvier 2022
Édition Internationale
Édition Internationale
TEST: inter

Les 6 bonnes résolutions des expatriés pour 2022

Par Maël Narpon | Publié le 06/01/2022 à 18:00 | Mis à jour le 07/01/2022 à 08:32
Le chiffre 2022 surmontant le mot resolution

Qui dit début d’une nouvelle année dit bonnes résolutions. Nous voici à la période de l’année qui sonne un peu comme un nouveau départ, l’occasion pour les expatriés de se fixer de nouveaux objectifs de vie.

 

Chaque année, nous nous promettons de nous débarrasser de certaines mauvaises habitudes, ou au contraire d’en adopter de nouvelles plus saines pour notre bien-être. La situation sanitaire étant ce qu’elle est, nos bonnes résolutions ont évolué depuis l’année 2020, comme nous, elles se sont adaptées à nos vies. Cette année s’annonce encore un peu plus particulière vue de l’étranger considérant les événements à venir tels que l’élection présidentielle française. Lepetitjournal.com vous livre ses résolutions utiles à prendre pour l’année 2022 !

 

1. S’entretenir physiquement, mais surtout mentalement

Cette résolution a beau être la même tous les ans pour un grand nombre de personnes, elle revêt à présent une toute autre importance à l’heure où beaucoup se retrouvent contraints de passer la plupart de leurs journées à travailler depuis leur domicile. Le sport contribue bien entendu au bien-être corporel, mais aussi mental.

 

Julie Marcou en train de coacher une personne

 

La coach sportive Julie Marcou nous a livré ses conseils pour une remise en forme adaptée aux besoins de chacun. « Le sport au service du bien-être », tel est son credo. Pour reprendre une activité physique, il ne faut pas chercher à en faire trop d’un coup. La clef d’une reprise sportive est de se fixer un objectif atteignable sur le long-terme et de faire des séances régulières. Ces objectifs varient en fonction des personnes et peuvent paraître simples, comme regagner en souplesse ou améliorer son sommeil, mais resteront la clef de voûte de la motivation.

Si cette dernière ne vient pas lors de séances en solo, l’aide d’un coach ou l’émulation générée par une pratique sportive à plusieurs peuvent contribuer à l’exacerber. Il est également important de définir un créneau horaire pour ancrer les séances de sport comme une nouvelle habitude du quotidien. Pour plus de conseils prodigués par Julie cliquez ici ou suivez son compte instagram.

 

2. Mieux organiser le travail à distance

Cette recommandation ne s’applique pas à tout le monde, mais pour certaines personnes l’adaptation à ce nouveau mode de travail a été plus rude que pour d’autres. Il réduit souvent la frontière entre relaxation et activité professionnelle à tel point que l’on ne sait plus comment faire la distinction. Selon une enquête de l’Ugict-CGT, parmi près de 15.000 personnes interrogées, 47% d’entre elles estiment que leur temps et leur charge de travail a augmenté en 2021. La frontière entre vie privée et vie professionnelle s’est tellement amincie que deux tiers des témoignants disent être sollicités même en période de congés, et ce malgré les règles édictées dans la « Loi travail » de 2016, prévoyant le droit à la déconnexion.

 

Un espace de travail à domicile

 

Pour réellement se déconnecter et retrouver des repères plus classiques, il peut être intéressant de s’imposer des micro-règles ou des micro-routines. Cela peut être aussi simple que de se lever, se laver et s’habiller de la même manière que si l’on devait se déplacer pour nous rendre sur notre lieu de travail officiel. De même lorsque la journée est terminée, il est temps de revêtir nos habits les plus confortables et se déconnecter pour marquer la rupture entre vie professionnelle et vie personnelle. Cantonner les heures de travail à une seule pièce du logement (si plusieurs pièces il y a), peut également constituer un autre moyen détourné d’effectuer cette séparation. Il est important de se créer un vrai espace de travail pour s’y sentir bien.

D’autres solutions existent, notamment la possibilité d’aller travailler dans des espaces dédiés au co-working, lorsqu’il devient trop étouffant de tout faire depuis chez soi.

 

3. Rompre la routine en entretenant les liens familiaux ou amicaux

Cette année peut être l’occasion pour les Français établis hors de France d’entretenir ou de renouer des liens avec des personnes dont ils se sont éloignés à cause de la pandémie et de la digitalisation toujours plus intense des échanges entre les individus.

 

Un grand-père et sa petite fille en plein appel vidéo

 

Pour rompre le quotidien, il peut être sain dans certains cas d’instaurer une tradition familiale décrétant un appel vidéo par semaine, pour entretenir la flamme. Cela vaut également concernant les amis proches. Le fameux « apéro visio », démocratisé pendant les confinements successifs, est plus que de mise dans ce genre de situation et favorise la conservation des liens sociaux pré-pandémie.

 

4. Ne pas réfréner ses ambitions de partir vivre à l’étranger malgré la pandémie

Il n’a jamais été évident de quitter l’Hexagone pour aller s’établir à l’étranger, et le climat sanitaire actuel n’est pas venu arranger les choses. Les restrictions de voyage ou au sein des différents pays n’encouragent pas à l’émigration à première vue. Pourtant, de nombreux pays autorisent les personnes ayant un visa de travail ou d’études.

 

Une personne sur le point de partir en voyage

 

Nul besoin de viser très loin car, en tant que citoyen français, il est facile de s’installer dans un des pays membres de l’Union Européenne. Cela est d’autant plus vrai pour les personnes travaillant à 100% en distanciel. Quitte à être cloitré chez soi, autant l’être dans un pays que nous avons tout le loisir de découvrir sur notre temps libre, n’est-ce pas ?

 

5. Ne pas réfréner ses envies de voyage, tout simplement

S’il faut se méfier des restrictions sanitaires de dernière minute lorsque l’on planifie un voyage, rien n’empêche de se lancer à la découverte de nouveaux pays. Il est toujours possible de voyager en respectant les règles liées à la pandémie de Covid-19. Si être enfermé dans un train ou un avion avec plus d’une centaine de personnes vous effraie, pourquoi ne pas privilégier des destinations moins prisées et donc des trajets moins chargés ?

 

Un van sur une route au milieu de nulle part

 

Ce genre de recommandation ne s’applique que si vous souhaitez vous rendre dans un pays tiers. Quand on vit à l'étranger, il reste toujours une option à laquelle nous ne pensons pas forcément et que les anglophones appellent staycation. Il n’est parfois pas nécessaire de chercher bien loin pour se ressourcer et découvrir des paysages et des traditions qui nous étaient jusqu’alors inconnus. Notre pays de résidence a souvent bien plus à offrir qu’on ne pourrait le croire.

 

6. Faites vivre la démocratie depuis votre pays

Il n’aura échappé à personne que l’année 2022 sera d’ici quelques mois le théâtre de la 12ème élection présidentielle sous la Vème République. Une donnée qui concerne particulièrement les Français de l’étranger qui, s’ils veulent pouvoir voter, doivent s’inscrire sur les listes électorales consulaires. Il est dores et déjà possible d’effectuer la démarche, et ce jusqu’au 6ème vendredi précédant le jour du scrutin (correspondant au 4 mars 2022).

 

Une personne déposant son bulletin de vote

 

Deux cas de figures possibles : soit la personne effectue la demande d’inscription au Registre des Français établis hors de France en même temps que son inscription sur la liste électorale consulaire. Soit la personne ne souhaite pas être inscrite audit registre mais demande à être inscrite sur la liste électorale consulaire directement auprès du consulat.

A noter qu’une inscription sur la liste électorale consulaire vous exclue de toute liste communale, y compris celle sur laquelle vous étiez inscrits précédemment en France. Le vote par internet ne sera possible que pour les élections législatives, dont le premier tour se tiendra le 5 juin 2022 (avec pour date limite d’inscription le 29 avril). Dans le cas de l’élection présidentielle, les seules options s’offrant aux expatriés sont le vote à l’urne et le vote par procuration.

 

Nous vous recommandons
Mael Narpon - journaliste junior Londres

Maël Narpon

Diplomé d'une licence de sociologie à Pau et à Athènes, il intègre ensuite l'IEJ Londres. Il effectue un stage avec lepetitjournal.com Londres puis rejoint l'édition internationale en tant qu'alternant dans le cadre d'un Master à l'IEJ Paris.
0 Commentaire (s) Réagir

Voyage

Ho Chi Minh Ville
VOYAGES

Rentrer au Vietnam aujourd'hui: point sur les règles et mesures en place

Les vols internationaux vers et depuis le Vietnam reprennent et c’est une bonne nouvelle. Il n’en demeure pas moins qu’à ce jour, seules certaines catégories de personnes peuvent en profiter.

Gastronomie

Qui veut être mon associé? French Baguette, le kit DIY croustillant qui rafle la mise

Les expatriés n’en doutaient pas, la baguette française est un classique qui cartonne. Eva Broussou l’a prouvé en convaincant les investisseurs de Qui veut être mon associé avec sa French Baguette.