Édition Internationale
Édition Internationale

Covid-19 : quels sont les pays les plus résilients face à la crise ?

Par Caroline Chambon | Publié le 04/05/2021 à 18:01 | Mis à jour le 05/05/2021 à 10:03
Une rue de Singapour

Le 26 avril, Bloomberg a mis en ligne son classement des pays les plus résilients face au Covid-19. Singapour se hisse en haut du tableau, tandis que la France vient s’échouer à la 42e place.

 

Le 26 avril, le media Bloomberg a actualisé son classement des pays les plus résilients et efficaces dans la gestion de la crise du Covid-19. Mis à jour tous les mois depuis novembre 2020, ce classement prend en compte plusieurs facteurs, la situation sanitaire et la qualité de vie, pour répartir les 53 pays observés.

Pour la première fois, la Nouvelle-Zélande perd la première place, au profit de Singapour. Les deux pays ont très peu de cas, grâce à leur politique sanitaire efficace. Cependant, Singapour s’impose probablement grâce à un taux de vaccination de 20% de la population, quand la Nouvelle-Zélande a à peine démarré sa campagne. La France, de son côté, est loin dans le classement. En 42e position, les chiffres ne sont pas en sa faveur : des taux de contaminations élevés et de fortes restrictions des déplacements pèsent sur le pays.

Dans le top 10, on retrouve Singapour, la Nouvelle-Zélande, l’Australie, Israël, Taiwan, la Corée du Sud, le Japon, les Emirats Arabes Unis, la Finlande et Hong Kong. Le Brésil arrive pour sa part en bas de l’échelle, bien que de nombreux pays, d’Afrique notamment, ne soient pas pris en compte.

 

Un classement effectué selon 10 critères

Pour effectuer son classement, Bloomberg prend en compte 10 critères, répartis en deux catégories : la situation sanitaire dans le pays, et la qualité de vie. En ce qui concerne l’évolution de la pandémie, sont pris en compte le nombre de cas pour 100.000 habitants et le taux de mortalité sur un mois, le nombre total de morts pour 1 million d’habitants, le taux de positivité des tests, et le pourcentage de la population ayant reçu au moins une injection de vaccin.

Pour contrebalancer ces statistiques directement liées à la santé de la population, Bloomberg a également décider de prendre en compte la qualité de la vie dans chaque pays. Cette catégorie regroupe cinq critères : la sévérité des restrictions sanitaires, les possibilités de mobilité des habitants, le taux de croissance prévisionnel pour 2021, la couverture du système de santé, et l’Indicateur de Développement Humain (IDH). Les pays les mieux classés sont ceux qui ont réussi à limiter la propagation de l’épidémie, tout en évitant d’imposer des restrictions trop fortes à leurs citoyens.

 

La France sanctionnée pour sa gestion de l’épidémie

Pour trouver la France, il faut faire défiler le tableau. L’Hexagone vient s’échouer à la 42e place du classement, sanctionnée par Bloomberg pour sa gestion de l’épidémie. Bien que sa couverture médicale, son IDH et sa croissance prévisionnelle soient élevés, la France a perdu pas moins de 18 places ce mois-ci, par rapport à mars. En cause : le confinement national imposé début avril, et les contaminations très élevées dans le pays. Le pourcentage de la population vaccinée, de 14% au moment de l’arrêt du décompte par Bloomberg, est encore insuffisant pour permettre de freiner de manière significative les contaminations.

Le pays fait état d’un taux de positivité de près de 10%, avec 1.600 cas pour 100.000 habitants, un chiffre très élevé, alors-même que certains régions du pays ont été confinées pendant plus de six semaines. La stratégie prônée par Emmanuel Macron - retarder au maximum l’arrivée du seuil critique - ne semble donc pas avoir porté ses fruits. Cependant, la campagne vaccinale est désormais bien lancée, et à ce jour environ 15 millions de Français ont été vaccinés, soit près de 23% de la population. Les perspectives sont donc plutôt optimistes.

 

Un podium dans un stade vide

 

Contrairement aux discours, les démocraties semblent être plus résilientes que les régimes autoritaires

Le classement dément également le discours, ayant beaucoup circulé ces derniers mois, selon lequel les régimes autoritaires seraient plus efficaces dans la gestion de l’épidémie, du fait de leur capacité de coercition envers leur population. Pourtant, la grande majorité du top 10 - sans compter Hong Kong, au vu de la situation avec la Chine - sont des démocraties. Il semblerait donc que les démocraties - du moins certaines - aient plus de facilité à contrôler l’épidémie, ce qui peut être attribué à la confiance des citoyens envers leurs institutions dans ces pays.

Les régimes autoritaires, comme la Turquie ou l’Iran, ont plutôt tendance à se retrouver dans la seconde moitié du classement. De nombreux pays d’Amérique latine se disputent, quant à eux, les dernières places, où l’on retrouve le Mexique, le Brésil, la Colombie, le Pérou, ou encore l’Argentine. Au niveau régional, le continent est le plus touché par l’épidémie, et connaît une flambée des contaminations liées au variant brésilien.

 

La vaccination et les variants vont déterminer l’évolution du classement

Jusqu’ici, les pays qui se trouvent en haut du classement sont ceux qui ont fait preuve d’une forte réactivité face à l’épidémie. On retrouve notamment l’Australie et la Nouvelle-Zélande, qui ont fermé très tôt leurs frontières et ont ainsi pu éviter dès le début une flambée des cas. En revanche, dans huit cas sur dix, leur campagne vaccinale est très peu avancée. Mis à part Israël et les Emirats Arabes Unis, dont respectivement 57% et 47% de la population avaient reçu une première injection à l’arrêt du décompte, les têtes de liste font état de taux de vaccination allant de 0,1% pour Taiwan à 19,4% pour Singapour.

Le classement devrait ainsi bouger fortement dans les prochains mois, en fonction de l’avancée des variants et de la vaccination. Si les variants ne menacent pour l’instant pas les pays comme Singapour et la Nouvelle-Zélande, dont les protocoles d’entrée sur le territoire sont très strictes, les campagnes de vaccination seront déterminantes dans les mois à venir. Ainsi, les Etats-Unis (17e) et le Royaume-Uni (18e) ont respectivement gagné 4 et 7 places ce mois-ci, en raison de l’efficacité de leur campagne de vaccination. Environ 35% de la population américaine et 34% de la population britannique ont été vaccinés.

 

Top 10 : 

1. Singapour 

2. Nouvelle-Zélande 

3. Australie 

4. Israël 

5. Taiwan 

6. Corée du Sud 

7. Japon 

8. Emirats Arabes Unis

9. Finlande 

10. Hong Kong 

Caroline Chambon

Caroline Chambon

Etudiante en relations internationales à Sciences Po Saint-Germain-en-Laye, Caroline a rejoint lepetitjournal.com en mars 2021 en tant que stagiaire à la rédaction.
0 Commentaire (s) Réagir

Installation

Détaxer ses achats en France : les 5 nouveautés de 2021

La détaxe est un avantage fiscal mis en place par les pays de l’Union européenne qui vous permet, en tant que résident en dehors de l’UE, d’obtenir le remboursement de la TVA sur les achats que vous…

Retraite

TÉMOIGNAGES

Ces retraités français qui sont partis vivre à l’étranger

L’expatriation s’arrête-t-elle à la fin de la vie professionnelle ? Pas du tout ! Mais qu’est-ce qui a motivé ces retraités à quitter la France et quelles sont les difficultés rencontrées ?